Sur l'affiche de la manifestation, un dessin de JakinBD

Les francs-maçons à l’école du sorcier

Publié par Géplu
Dans Divers

L’association Culture et Patrimoine Maçonnique en Région Centre organise le samedi 7 mars à partir de 14h au conseil départemental place de la République à Blois, une conférence publique sur le thème « Les francs-maçons à l’école du sorcier ».

Toute ressemblance avec un célèbre héros portant une cicatrice ne serait que pure coïncidence !
Non, Harry n’est pas franc-maçon ! Partant de là, quels liens peut-on alors trouver entre le monde de nos sorciers préférés et la franc-maçonnerie ?
Venez nombreux, et vous le découvrirez ! Les intervenants en ont une vision symbolique, une approche particulière et fort intéressante.

L’association Geek for you sera présente ce jour-là  afin de vous faire prendre la pose avec un célèbre chapeau et son décor assorti. Laissez-vous transporter entre magie, symbolisme et franc-maçonnerie… »

Téléchargez l’affiche de la manifestation : Les FM à l’école du sorcier
Tous renseignements : cpmrc.president@gmail.com

vendredi 7 février 2020
  • 18
    brumaire
    12 février 2020 à 14:13 / Répondre

    C’est le 7 mars ou le 1° avril?

  • 17
    Miche Serge
    9 février 2020 à 09:44 / Répondre

    Conférer un aspect « alchimique » à une démarche n’associe pas à de la sorcellerie…

  • 16
    Désap.
    9 février 2020 à 08:29 / Répondre

    La Golden Dawn … 😁😁
    C’est là que l’on mesure que nos fières Anglais n’ont pas été en reste du point de vu couillonnades.
    « Les FM étudient les textes sacrés » ……….. Mouais …………. Faudrait préciser lesquels.
    Ceux de 1717 et leurs héritiers français étudient tous les textes qui présentent un intérêt, que ce soit pour s’en nourrir ou pour démolir leur prétention.
    En considèrent-ils certains « sacrés » ? Rien n’est moins sûr, le Pape ne s’y est pas trompé en 1738, un homme digne de confiance n’est-ce pas ? Enfin, en tous cas pas homme à condamner pour condamner, ni à perdre sa crédibilité à établir une bulle pour des futilités.
    Et il y a ceux de la GLUA et ses reconnus, la première et la quatrième de couv. de la Bible comme oeillères et on y va et on traite de non-maçon tous ceux qui n’ont pas d’oeillères.

  • 10
    DACIER
    7 février 2020 à 18:26 / Répondre

    On croit rêver. Les antimaçons vont ainsi avoir la satisfaction de constater que leurs accusations, vieilles de plusieurs lustres,
    n’étaient pas dénuées de fondement puisque les Maçons eux-mêmes reconnaissent la sorcellerie comme faisant partie de leur
    héritage. Léo TAXIL n’a donc pas menti. A quand et dans quelle loge la prochaine « messe noire » ?

    • 15
      Fregate
      8 février 2020 à 12:09 / Répondre

      Merci pour le fou rire !

  • 9
    David
    7 février 2020 à 18:14 / Répondre

    Ne pas confondre un Ordre Franc Maçonnique et un Collège tel que la Golden Dawn… Les FM étudient les textes sacrés, la pratique de la magie ne fait pas partie en sois de leurs occupations..

    • 11
      ERGIEF
      7 février 2020 à 21:25 / Répondre

      « En soi » 😊

  • 4
    Anwen
    7 février 2020 à 13:13 / Répondre

    Au temps pour moi Gramme Mère, vous avez raison.

    • 5
      GépluAdministrateur
      7 février 2020 à 13:32 / Répondre

      Et en la circonstance, on ne dit pas « au temps », mais « autant ». 😊

      • 6
        Matt
        7 février 2020 à 14:05 / Répondre

        Ben non, justement ….. cela vient de « reprendre au temps » après une erreur lors de l’exécution d’une partition musicale ….

      • 7
        Désap.
        7 février 2020 à 14:10 / Répondre

        5 – Ah non.
        C’est « au temps pour moi » pour exprimer une erreur, expression militaire rapport à un canon qui a fait long feu.
        « Autant pour moi » existe cependant, qui signifie « pour moi également ».

      • 8
        William
        7 février 2020 à 15:34 / Répondre

        Je suis tout à fait d »accord avec Désap (oui !) et Matt. Quant à moi, l’explication que j’ai est un mix Desap/Matt (c’est pas beau, ça ?) : dans un défilé militaire, celui qui sort des pas demande aux autres de se remettre au temps pour lui.

        Et pour persévérer dans un agréable consensus, précisions que l’académie française reconnaît désormais l’usage répandu de « autant pour moi ».

      • 12
        MasterMax
        8 février 2020 à 09:34 / Répondre

        On écrit bien « au temps pour moi », l’expression venant des parades militaires (le « drill » militaire = le mode de déplacement des sections et pelotons p. ex. lors du salut au drapeau). Si un sousoff se trompe fans les ordres donnés il se corrige en disant « au temps pour moi » = désolé je me suis trompé, merci de revenir au temps (mouvement) précédent .

        • 13
          Désap.
          8 février 2020 à 10:37 / Répondre

          12 – Premièrement ce qu’exclame un canonnier quand son canon a fait long feu lors d’une canonnade.
          Repris lors de la perte de la cadence du pas, parce que le pas militaire est l’expression de la canonnade.
          Lieutenant de vaisseau Patrick Bourdillon.

  • 3
    Gramme mère
    7 février 2020 à 11:39 / Répondre

    C’est peut-être toi qui roule sur la « jante » ? Combien de fois faudra-t-il rappeler que « gent » s’écrit sans « e » et se prononce « gen » et pas « gente » ? Le français est une langue bien malmenée…

  • 2
    de Flup
    7 février 2020 à 11:37 / Répondre

    Ayant un ancêtre( mot uniquement masculin…) sorcière qui est morte sur le bûcher a Emael( près de Liège) en 1637, pourrais-je ne pas être d’accord avec la proposition de notre si imaginative Anwen?

  • 1
    Anwen
    7 février 2020 à 07:04 / Répondre

    Rappelons, au sujet de Harry Potter et de sa « mission » que, sans Hermione, une jambe va lui manquer.
    De même que, sans la Femme, la maçonnerie c’est l’histoire du pantalon à une jambe de M. Attali.
    Tous les grands mouvements de l’esprit sont dus à l’initiative féminine. La femme donne l’impulsion, l’homme la suit.
    Peut-être serait-il bon d’envisager l’aspect des « francs-maçons à l’école des Sorcières », pour une fois, Non ?
    Qu’en pense la gente masculine qui n’a pas encore sombré dans une misogynie maladive ?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif