Les Francs-Maçons accusés de vouloir « imposer de force l’homosexualité généralisée à notre société »!

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 4 mars 2010
  • 6
    LOU
    3 septembre 2012 à 18:12 / Répondre

    Contre-Info a raison !

  • 5
    suumcuique
    26 juillet 2011 à 11:01 / Répondre

    Dans nos Obédiences, le silence règne sur ces sujets comme s’ils étaient encore tabous. Pourtant, depuis la création de la Franc-maçonnerie spéculative, de nombreux Frères puis Soeurs ont été ou sont homosexuel(le)s. Rien ne sert de le nier. Au contraire, la Franc-maçonnerie peut et doit s’ en enorgueillir, car de tous temps ces Frères et ces Soeurs ont étés à la pointe du combat pour les libertés et la tolérance, parfois même au péril de leur vie.

    Ils sont aujourd’hui présents dans toutes les organisations de lutte contre le Sida, preuve que leur engagement personnel est à la hauteur de leur engagement spirituel et du serment qu’ils ont contracté en entrant dans la Franc-maçonnerie. C’est ainsi qu’ils pratiquent au plus haut niveau cette Vertu maçonnique que les rituels définissent, comme préférant à tout la Justice et la Vérité. C’est leur lumineuse Victoire sur les ténèbres de l’ignorance et de l’exclusion.

    Ce lieu d’échange réclamé par ces Frères et ces Soeurs a donc été créé en dehors des Obédiences en 1999. Il s’agit de la fraternelle « Les Enfants de Cambacérès ».

    Jean-Jacques Régis de Cambacérès était Archichancelier de l’Empire, Administrateur Général puis Grand Maître-Adjoint du Grand Orient de France, Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil du Rite Écossais Ancien et Accepté, Grand Maître des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte, mais également rédacteur du code Napoléon. En choisissant cette figure emblématique dont l’intervention dépénalisa l’homosexualité et fit qu’elle ne fut plus considérée comme un délit dans les versions successives du code civil, nous avons voulu rendre hommage à ce Frère admirable qui ne cacha jamais son homosexualité et dont la figure reste un modèle pour les francs-maçons du monde entier.
    ]http://www.cambaceres.net/index.htm

  • 4
    suumcuique
    26 juillet 2011 à 11:01 / Répondre

    Dans nos Obédiences, le silence règne sur ces sujets comme s’ils étaient encore tabous. Pourtant, depuis la création de la Franc-maçonnerie spéculative, de nombreux Frères puis Soeurs ont été ou sont homosexuel(le)s. Rien ne sert de le nier. Au contraire, la Franc-maçonnerie peut et doit s’ en enorgueillir, car de tous temps ces Frères et ces Soeurs ont étés à la pointe du combat pour les libertés et la tolérance, parfois même au péril de leur vie.

    Ils sont aujourd’hui présents dans toutes les organisations de lutte contre le Sida, preuve que leur engagement personnel est à la hauteur de leur engagement spirituel et du serment qu’ils ont contracté en entrant dans la Franc-maçonnerie. C’est ainsi qu’ils pratiquent au plus haut niveau cette Vertu maçonnique que les rituels définissent, comme préférant à tout la Justice et la Vérité. C’est leur lumineuse Victoire sur les ténèbres de l’ignorance et de l’exclusion.

    Ce lieu d’échange réclamé par ces Frères et ces Soeurs a donc été créé en dehors des Obédiences en 1999. Il s’agit de la fraternelle « Les Enfants de Cambacérès ».

    Jean-Jacques Régis de Cambacérès était Archichancelier de l’Empire, Administrateur Général puis Grand Maître-Adjoint du Grand Orient de France, Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil du Rite Écossais Ancien et Accepté, Grand Maître des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte, mais également rédacteur du code Napoléon. En choisissant cette figure emblématique dont l’intervention dépénalisa l’homosexualité et fit qu’elle ne fut plus considérée comme un délit dans les versions successives du code civil, nous avons voulu rendre hommage à ce Frère admirable qui ne cacha jamais son homosexualité et dont la figure reste un modèle pour les francs-maçons du monde entier.
    ]http://www.cambaceres.net/index.htm

  • 3
    Nova
    17 janvier 2011 à 10:06 / Répondre

    Pourquoi s’attarder aux petits articles dans le genre ? Jiri pourriez-vous faire un article dans le style sur l’aéroport de Denver, et expliquer aux gens pourquoi on y trouve des symboles maçonniques, des statues horribles, et des peintures murales à faire des cauchemars ?

    http://www.nouvelordremondial.cc/2011/01/09/laeroport-international-de-denver/

    Merci

  • 2
    Cath's
    20 avril 2010 à 03:40 / Répondre

    Bonjour !

    Les Francs-Maçons accusés de vouloir « imposer de force l’homosexualité généralisée à notre société ?

    À l’inverse ! , j’aurait plutôt tendance à dire qu’il y à enfin une comunautée qui prone l’acceptation de la Diférence , l’acceptation de la Diférence est un principe de base , si l’on veut que cette diférence s’accepte elle même et deviénne moin extravagante , donc plus stable , ce qui veut dire moin de scuicides et plus de talents pour la Scociété et l’avenir de l’humanitée en sera meilleur .

    Cath’s

  • 1
    brenugat
    13 mars 2010 à 12:10 / Répondre

    comment peut on ecrire autant d imbécibilité

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous