Les Grands Maîtres Maçons légendaires

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 6 février 2012
  • 4
    Flupke
    9 février 2012 à 13:59 / Répondre

    je ne partage pas tout à fait le point de vue d’athanase

    Se créer de tels ancêtres même en les appelant « maîtres maçons légendaires » a un signification idéologique qui serait celle de se rattacher à une pléthore de filiations fantasmées plus ou moins sulfureuses au plan de l’éthique.

    Après avoir écrit ou lu ces élucubrations on peut toujours dire aux contradicteurs … c’est au 2ème degré, au 3ème … que sais-je … mais peu importe c’est dit … Cela ressemble à la langue de bois bien connue des politiciens … mais que vous êtes idiots … vous n’avez pas compris ce que je voulais dire réellement … etc.

    Exemple : Godefroid de Bouillon, 1ère croisade, illustration du droit d’ingérence qui n’est pas une nouveauté, avec son cortège de bavures sur des population qui n’ont fait que subir … Maître légendaire dans le cadre maçonnique ! pour moi à aucun degré ou alors il faut aussi lister … Bush dans une nouvelle édition

    Bref laissons les ancêtres à l’appréciation des historiens …. c’est plus prudent.

    Bon chacun son affectif, j’ai plus la fibre historique que légendaire.

  • 3
    athanase
    8 février 2012 à 18:44 / Répondre

    Une mise au point s’impose !
    Si ce livre, je parle du livre : « Notes pour servir à l’histoire de la franc-maçonnerie à Nancy jusqu’en 1805 » venait à être réédité ce serait vraiment une très bonne chose! …il est introuvable.
    jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais eu ce livre en main, je n’en ai lu que des bribes.
    Ce livre est vraiment très intéressant pour les cherchants ou les historiens et une bonne fois pour toute …
    Arrêtez de penser 1er degré, avec ce livre on est plus souvent au 2ème voir 3ème dégré…
    On parle d’œuvres essentiellement littéraires et de Maîtres Maçons « LEGENDAIRES »…
    Jiri doit bien se marrer car il en écrivant son post il savait qu’il allait créer la confusion……….. le bougre !

  • 2
    luciole
    7 février 2012 à 08:32 / Répondre

    Ben non! On ne voit pas trop ce que veulent les auteurs de ces insanités? Ils ont oublié Adam,pourtant souvent cité.A mon humble avis c’est pour poursuivre leur « oeuvre maléfique » comme disent les antis.C’est vrai que le ridicule est une
    couverture efficace.

  • 1
    Flupke
    6 février 2012 à 18:58 / Répondre

    « Baptiser » à posteriori francs maçons des profanes certes célèbres alors que la franc-maçonnerie n’existait pas quand ils étaient en vie me fait penser aux baptêmes de nos ancêtres par les mormons.

    C’est sympathique, c’est gentil de penser aux défunts, mais est-ce sérieux ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous