Les symboles maçonniques: à quoi ça sert?

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Dans la collection Les outils maçonniques du XXIe siècle, le livret Les symboles maçonniques: à quoi ça sert? signé par Frédéric Vincent, l’auteur de Le voyage initiatique du corps, fait moins guide pratique que les ouvrages de la même collection rédigés par Magali Aimé ou Pierre Audureau. Entendez par là qu’il est sans doute moins accessible et plus philosophique. Logique puisque Frédéric Vincent est philosophe, docteur en sociologie. Il est donc capable de faire appel à Heidegger, Weber, Cioran, Maffesoli. Ou, dans un registre plus maçonnique, Gilbert Durand.

Comme écrit dans les premières pages, il faut alors comprendre que le travail en loge conduit à la méditation sur les symboles. Entendons-nous bien! La franc-maçonnerie n’a pas vocation à former des philosophes ou des intellectuels. L’auteur explique les particularités de la démarche maçonnique et de la méthode symbolique. Il pose la question Le symbole n’est-il qu’un signe de reconnaissance? et en montre le caractère mutiple, une plurivocité à laquelle notre esprit cartésien est peu habitué. Comment le symbole parvient-il à signifier autre chose que l’objet qu’il représente?… une bonne question!

Le chapitre VII donnera une érection à Marcel Bolle De Bal puisque Frédéric Vincent l’a intitulé La reliance maçonnique peut-elle apporter une réponse à la déliance du monde occidental et utilise le concept cher au sociologue belge.

Frédéric Vincent actualise son propos en s’intéressant à la massification des images notamment véhiculées via les nouvelles technologies.

  • Les symboles maçonniques: à quoi ça sert? de Frédéric Vincent (Dervy, Les outils maçonniques du XXIe siècle, 111 pp., 2013) disponible chez Amazon
mercredi 29 mai 2013
  • 7
    Hermes
    29 mai 2013 à 21:41 / Répondre

    On remarquera que beaucoup de maçons ont la facheuse tendance à intellectualiser la démarche symbolique. C’est bien de rappeler que le travail en loge est avant tout une sorte de méditation ou de contemplation des symboles. Les plus belles planches sont souvent celles qui mettent en interaction les symboles avec la vie des hommes. Dans tous les cas, cet ouvrage est le bienvenu.

  • 6
    Thot
    29 mai 2013 à 16:55 / Répondre

    par contre c’est plurivocité et pas plurovicité. De ce qui est plurivoque. 🙂

  • 5
    Bachelor
    29 mai 2013 à 16:21 / Répondre

    Curieux de découvrir le chapitre VII qui peut provoquer une érection…! Quel symbole peut y être associé pour entraîner ce phénomène ?!? J’ai bien des idées mais…j’ai un peu peur que certains croient à la pratique d’orgies en loge mdr !!!

  • 4
    Jiri Pragman
    29 mai 2013 à 10:35 / Répondre

    Ce n’est pas le sujet de l’article mais « nouvelles technologies » ou « technologies de l’information et de la communication » (TIC) sont des expressions. Personne n’utilise les expressions « nouvelles techniques » ou « techniques de l’information et de la communication ».

  • 3
    bandit
    29 mai 2013 à 10:33 / Répondre

    Je suis toujours étonné par les personnes qui utilisent le mot « technologie » à ma place du mot « technique ». Je signale que la technologie est l’étude de la technique.

  • 2
    nytrom
    29 mai 2013 à 09:41 / Répondre

    Ça sert à quoi ?…
    À en faire un beau tatouage sur le dos.. 😉

  • 1
    nytrom
    29 mai 2013 à 09:40 / Répondre

    Ça sert à quoi ?…
    À on faire un beau tatouage sur le dos.. 😉

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif