L’OITAR a rejoint le Clipsas

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 20 août 2014
Étiquettes : ,
  • 9
    MAMINE
    24 août 2014 à 19h40 / Répondre

    A ceux qui ont connu il n’y a guère, TOUS les sites internet sans aucune publicité ou seulement pour les sites marchands à droite du texte, Salut et fraternité !
    La publicité, même courte, en plein texte, l’occultant et le rendant illisible, devient franchement insupportable … En d’autres termes y en a marre ! On s’en fout !
    Imaginez un sinsta
    Encore un site intéressant, maçonnique de surcroît, que je fréquente depuis longtemps et qui se gâche par ses concessions et compromissions avec les diktats de cette société marchande à tout prix.
    Jusqu’où ira-t-on avant le retrait définitif des correspondants aussi lassés qu’exaspérés ?
    D’autant plus que je me demande, dans ces conditions, où en est le respect du lecteur et de soi-même ?
    Pourquoi ne pas mettre le texte en encart sur fond permanent et omniprésent de publicité ? Si, si, je vous dis qu’ils y ont déjà pensé !
    Comme l’écrivait HARA-KIRI mensuel dans les années soixante : « La publicité vous prend pour des cons, la publicité vous rend cons ! »
    Cette humeur passée… j’apprécie toujours la qualité du blog qui n’est pas en cause.
    MM.

  • 8
    salomon d'élevage
    22 août 2014 à 16h07 / Répondre

    Mieux OITAR que jamais, n’est ce pas.

    Pas bien nombreux après 40 années d’existence, les oitariens, alors peut être sentent-
    un désir de reconnaissance internationale. C’est arrivé à d’autres…
    Mais, attention, ça coûte cher en billets d’avion le CLIPSAS!

  • 7
    Alain
    21 août 2014 à 14h19 / Répondre

    Oui, il me semblait que le Rite Ecossais Primitif était de la paramaçonnerie à déviance sectaire.

  • 5
    jean mabuse
    20 août 2014 à 21h24 / Répondre

    En gros le clipsas c’est du grand n’importe quoi… rite écossais primitif….pffff

    • 6
      GépluAdministrateur
      20 août 2014 à 21h43 / Répondre

      Les principaux critères pour être membre du CLIPSAS sont la liberté absolue de conscience et la reconnaissance des obédiences mixtes et féminines. Pour le rite pratiqué il est juste demandé « L’utilisation d’un rituel faisant référence aux symboles des bâtisseurs. »

  • 3
    Papyrus
    20 août 2014 à 21h15 / Répondre

    On dit aussi dans la liste citée par Niaclabut que le Godf n’en serait plus.

    • 4
      GépluAdministrateur
      20 août 2014 à 21h21 / Répondre

      Non Papyrus, Niaclabut dit « parmi les dernières ». Il ne cite pas les plus anciennes telles que le GODF, le DH ou les GL de Memphis Misraïm, qui sont toutes toujours membre du CLIPSAS.
      Réfère toi à la liste officielle dont je donne le lien ci-dessus.

  • 1
    niaclabut
    20 août 2014 à 17h06 / Répondre

    Si Géplu le permet, je voudrais apporter quelques précisions. Depuis le 31 mai, 82 Obédiences ont rejoint le CLIPSAS. Parmi les dernières entrées, il y a : la Grande Loge Mixte Souveraine, la Grande Loge Symbolique travaillant au Rite Ecossais Primitif, la Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité et, bien sûr, l’OITAR, ce qui porte le nombre d’Obédiences françaises à 11. De la liste établie par Géplu, il faut retirer la Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm mais il faut ajouter la Grande Loge Mixte de France, la Grande Loge Mixte Universelle et la Grande Loge Indépendante et Symbolique des Rites Unis (GLISRU).
    La GLTSO était membre fondatrice du CLIPSAS mais s’en est retiré en 1995 (en même temps que le GOdF et le GOB qui, depuis, l’ont réintégré).

    • 2
      GépluAdministrateur
      20 août 2014 à 18h42 / Répondre

      Tu as tout à fait raison Niaclabut, une rapide vérification sur le site officiel du CLIPSAS confirme tes dires : http://www.clipsas.com/fr/membros-do-clipsas/
      J’en étais resté à la consultation que j’avais faite fin juillet, où ce ne devait pas être encore mis à jour…
      Merci de ta vigilance.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous