Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le vendredi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 16 600 articles y sont stockés !

Louis Michel. Photo Jean-Christophe Guillaume, La Libre Belgique.

Louis Michel : Je suis franc-maçon. Mais je ne crois pas que je sois athée

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles gratuitement.
mardi 25 février 2020
  • 19
    Winnetou
    16 août 2023 à 16h46 / Répondre

    Le 15 août, je me prépare chaque année à fêter dignement….. la naissance de Napoléon Bonaparte. C’est donc au soleil que je patule sous le tegme d’un fage taquinant ma muse sylvestre. Athée ou pas ? On s’en fout. En 2021, seuls 21% de la population adulte en Chine affirmait suivre une croyance religieuse. A l’opposé, l’Indonésie et le Pakistan avec 99% des participants disant avoir une affiliation religieuse.
    Eu Europe, les Tchèques, avec 28%, est le pays comportant le moins de croyants, mais la Roumanie émerge avec 91% de pratiquants religieux.
    En France (ah!ah! ) seuls 48% des Français déclarent appartenir à une religion. Mais leurs voisins immédiats : Allemands, Suisses, Espagnols affichent des valeurs très supérieures avec 59% de croyants. Je ne parlerai pas des Belges, dont la dynastie actuelle fait en sa totalité partie du Renouveau Charismatique, exemple toutefois peu suivi en Wallonie.
    L’Inde et l’Afrique du Sud frôlent les 100% de croyants, avec 96 et 87%.
    En Occident, le déclin de la participation religieuse est continu, avec la part des agnostiques, athées et autres incroyants mal définis qui connaît une hausse constante.
    Mais…la dynamique démographique de nombre de pays non-occidentaux va certainement terriblement progresser au cours des années à venir.
    Source : Internet, statistiques de 2021, Claire Jenik, data journalist.

    • 20
      Pierre Noël
      16 août 2023 à 19h09 / Répondre

      Croyant ou pas ? Tout le monde s’en fout. Dans un Tintin, Tournesol demande « Vous aimez les caramels mous?’ Certains répondent « oui », d’autres « non ». Quelle importance ?
      A quoi vous les reconnaissez dans la rue, les amateurs de caramel mou et les autres ?

      • 21
        lazare-lag
        16 août 2023 à 20h02 / Répondre

        A quoi les reconnaît-on? Au fait qu’ils parlent ou ne parlent pas la bouche pleine?.
        Cela étant, aux prochaines élections je voterai pour Tryphon, car Tournesol c’est déjà tout un programme.

      • 22
        Joab’s
        16 août 2023 à 21h49 / Répondre

        Les caramels, au moins c’est concret, précis. Au contraire de « croire enDieu » . Faute d’exposer de qu oi on parle en matière de dieu, ca peut être n’importe quoi. Pire « croire en … » est encore plus aberrant. Crois t on a une voiture ? Non, on croit q’une voiture peut rouler à 200 km/h ou pas.
        Que veut dire « croire » ? Penser qu’une chose est vraie, réelle ?
        Et il en est de même de l’athéisme : rejeter Dieu c’est lui accorder une existence réelle. S’il n’existe rien de tel c’est parler de rien et s’il existe il se moque bien de l’avis d’athées.
        Au delà donc du simplisme que déplore Pierre de cette question, on peut s’interroger sur ce qui hors de notre matérialité, espace temps, communication et notre capacité à échanger avec.
        Telle est la prétention de religions mais qui basculent vite dans du simplisme addictif.!

  • 18
    Joab’s
    16 août 2023 à 11h58 / Répondre

    Article ancien mais toujours d’actualité. L’approche de l’auteur est intéressante car s’élevant au delà, au dessus des clameurs clivantes, de camps. Voire des clameurs d’obligation de « croire en Dieu » qui excitent autant des devots que des militants d’obédience, que des athées.
    Alors qu’au fond aucun d’eux ne fait l’effort d’examiner au fond de quoi parle t on a propos de « Dieu « ce qui aboutit à des positions bêtement partisanes.
    Je me retrouve bien dans cette approche d’une logique structurante, capitalisante d’une connaissance intemporelle.., ok c’est du jargon mais pas mieux pour exprimer ce qui est difficilement accessible hors ressenti.

  • 13
    Anubis Rê
    15 août 2023 à 12h41 / Répondre

    Hendaye, Pyrrrrrrénées-Atlantiques, retour de messe.
    Pépé, 78 ans bien sonnés :
    – Bon, bé j’y suis allé quand même, bien que j’y crois pas beaucoup
    Mémé, bien sonnés aussi :
    – Ben moi pareil, mais j’y crois pas du tout. Franchement, avec toutes les avancées scientifiques, le monde, il a pas été fait en six jours !
    J’adore, c’est magnifique ! 🙂

    • 15
      Pierre Noël
      15 août 2023 à 19h16 / Répondre

      Et ça recommence ! Pourquoi enfoncer des portes ouvertes et se congratuler de son audace ? Le conte des sept jours de la genèse, de la pomme, du partage de la mer rouge …, personne n’y croit, les « laïques » pas plus que les autres (ni moins), sauf les oncles Sosthène de la tête de veau, les « créationnistes » obtus et les fondamentalistes bien-pensant, unis dans un même combat (celui de la connerie).

      • 17
        JMB
        16 août 2023 à 9h18 / Répondre

        14- Pierre Noël
        Pourquoi ? Voir mon commentaire suite à une intervention, le même jour, de notre inénarrable ami.

    • 16
      Anubis Rê
      15 août 2023 à 21h22 / Répondre

      14 – Vous n’avez pas assisté à la scène, vous ne pouvez manifestement qu’y comprendre ce que votre rancoeur vous commande. Quelle tristesse.
      C’était juste jolie, avec le soleil et l’accent. Voilà ce qu’un esprit libre aurait apprécié et ce que je voulait retransmettre.
      Et pour votre gouverne, j’y étais aussi, à la messe ! Tellement c’est jolie et libre au Pays Basque.
      Transmettre, transmettre… ? Ça vous dit quelque chose ?

  • 10
    lazare-lag
    13 août 2023 à 20h09 / Répondre

    Retombant incidemment sur cet article un peu ancien, je suis en train de me demander s’il n’y aurait pas un lien de parenté entre ce Louis Michel, homme politique belge, et franc-maçon donc, et Charles Michel l’actuel Président du Conseil européen et qui fût précédemment Premier Ministre en Belgique?

    • 11
      Henri M
      14 août 2023 à 16h52 / Répondre

      Il s’agit bien en ce qui concerne Charles Michel, d’un des fils de Louis Michel, un autre de ses fils Mathieu Michel est secrétaire d’état au gouvernement fédéral.

    • 12
      Eric
      14 août 2023 à 20h29 / Répondre

      Louis est le père de Charles.

      • 14
        lazare-lag
        15 août 2023 à 19h08 / Répondre

        Merci pour cette réponse. J’ai pu voir que chacun d’eux dispose d’une fiche sur Wikipedia. Elles n’apprennent peut-être pas grand chose aux Belges mais un peu plus aux Français. Encore merci.

  • 6
    Cambier Claude
    29 février 2020 à 9h54 / Répondre

    je me demande combien de fois ce F a t’il fréquenté sa Loge ?????

    Un politique en FM ce n’est pas a conseiller

    Frat

    • 7
      Lazare-lag
      29 février 2020 à 12h05 / Répondre

      « Un politique en FM ce n’est pas à conseiller »
      Je veux bien mais comment fait-on?
      Rien dans nos textes, ( en tout cas au G.O.D.F., mon obédience) n’émet de telles réserves au moment du recrutement d’un profane.
      Et si des réserves sont émises réglementairement, ce n’est pas sur une appartenance partisane stricto sensu, mais sur des convictions philosophiques ou personnelles qui seraient bien trop intolérantes, trop radicales et sans ouverture au monde et à un humanisme rassembleur.
      Et si le Frère, ou la Soeur, s’engage ensuite dans un militantisme politique, voire obtient un mandat?
      On le dégomme?
      On le vire?
      Pour cause d’implication dans la vie de la Cité?
      Et alors qu’on nous conseille d’être ouverts aux autres et de professer de la générosité et de la solidarité autant dans et hors du temple?
      Cela a été parfois fait, j’ai souvenir d’un candidat RN aux législatives, pourtant frère du G.O.D.F.
      Il n’est plus chez nous et c’est heureux: nous n’avons strictement rien en commun avec de tels étroits du bulbe, et adeptes d’une démocratie des plus variables.
      Sans compter ceux qui, sans être sous de telles bannières néfastes, ont été révoqués pour cause de poursuites en justice avérées.
      C’est donc compliqué la gestion d’un politique dûment référencé.
      D’autant qu’en général, et on peut le comprendre, pour causes de réunions tardives et/ou en soirée eux aussi, une fois atteint un mandat, on ne les voit plus guère.
      Sauf mandat non renouvelé et élections suivantes perdues…
      – – –
      Question subsidiaire:
      Pourquoi utiliser cinq points d’interrogation là où un seul aurait pu suffire?
      En tenue, as-tu besoin de recourir à un haut-parleur pour t’exprimer?

      • 8
        Luciole
        29 février 2020 à 12h53 / Répondre

        C’est parce qu’il se le demande à chaque fois!

    • 9
      SACRIPANT
      1 mars 2020 à 9h42 / Répondre

      Une Loge avait été créée spécialement pour l’accueillir au GOB : « Le Juste Milieu ». Il n’y est pas allé souvent, semble-t-il. A-t-il été plus loin que le grade d’Apprenti ? Ce n’est pas tant son manque d’assiduité en Loge qu’il faut lui reprocher que la frénésie de certains Frères qui ne venaient aux Tenues que pour lui demander des services…

  • 5
    aubert
    26 février 2020 à 15h07 / Répondre

    l’essentiel c’est qu’il sait qu’il est libre de croire ou de ne pas croire. Effectivement son parcours lui permettra d’infirmer ou de confirmer sa position, ses pensées…..Il a surement l’âge pour.

  • 3
    Micha
    25 février 2020 à 21h19 / Répondre

    Initié, certainement, mais je pensais qu’il n’avait pas poursuivi.

  • 2
    yonnel ghernaouti, YG
    25 février 2020 à 13h35 / Répondre

    Intéressant aussi de relire l’interview intitulé « Je suis franc-maçon » donné par notre F Louis Michel à Vif/L’Express en date du 23 avril 2010.
    Il faut toutefois s’inscrire pour bénéficier de la lecture en totalité
    http://bit.ly/2VmgWFq

  • 1
    de Flup
    25 février 2020 à 11h03 / Répondre

    Frère Louis semble ne pas considérer la GLRB comme une Francmaçonnerie vu qu’il dit vouloir que la FM belge s’ouvre un peu plus aux croyants.

    • 4
      Esras
      26 février 2020 à 9h39 / Répondre

      Frère Louis n’est sûr de rien mon bon Flupke! même pas du fait qu’il soit athée ou pas. Mais bon, « ne pas croire qu’on soit athée », c’est déjà le commencement d’un doute, et c’est quand même une conditio sine qua non pour entrer en maçonnerie! Je ne pense pas en tout cas qu’il fréquente assez la loge pour avoir une connaissance précise des différentes obédiences.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous