Louis Michel. Photo Jean-Christophe Guillaume, La Libre Belgique.

Louis Michel : Je suis franc-maçon. Mais je ne crois pas que je sois athée

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 25 février 2020
  • 6
    Cambier Claude
    29 février 2020 à 09:54 / Répondre

    je me demande combien de fois ce F a t’il fréquenté sa Loge ?????

    Un politique en FM ce n’est pas a conseiller

    Frat

    • 7
      Lazare-lag
      29 février 2020 à 12:05 / Répondre

      « Un politique en FM ce n’est pas à conseiller »
      Je veux bien mais comment fait-on?
      Rien dans nos textes, ( en tout cas au G.O.D.F., mon obédience) n’émet de telles réserves au moment du recrutement d’un profane.
      Et si des réserves sont émises réglementairement, ce n’est pas sur une appartenance partisane stricto sensu, mais sur des convictions philosophiques ou personnelles qui seraient bien trop intolérantes, trop radicales et sans ouverture au monde et à un humanisme rassembleur.
      Et si le Frère, ou la Soeur, s’engage ensuite dans un militantisme politique, voire obtient un mandat?
      On le dégomme?
      On le vire?
      Pour cause d’implication dans la vie de la Cité?
      Et alors qu’on nous conseille d’être ouverts aux autres et de professer de la générosité et de la solidarité autant dans et hors du temple?
      Cela a été parfois fait, j’ai souvenir d’un candidat RN aux législatives, pourtant frère du G.O.D.F.
      Il n’est plus chez nous et c’est heureux: nous n’avons strictement rien en commun avec de tels étroits du bulbe, et adeptes d’une démocratie des plus variables.
      Sans compter ceux qui, sans être sous de telles bannières néfastes, ont été révoqués pour cause de poursuites en justice avérées.
      C’est donc compliqué la gestion d’un politique dûment référencé.
      D’autant qu’en général, et on peut le comprendre, pour causes de réunions tardives et/ou en soirée eux aussi, une fois atteint un mandat, on ne les voit plus guère.
      Sauf mandat non renouvelé et élections suivantes perdues…
      – – –
      Question subsidiaire:
      Pourquoi utiliser cinq points d’interrogation là où un seul aurait pu suffire?
      En tenue, as-tu besoin de recourir à un haut-parleur pour t’exprimer?

      • 8
        Luciole
        29 février 2020 à 12:53 / Répondre

        C’est parce qu’il se le demande à chaque fois!

    • 9
      SACRIPANT
      1 mars 2020 à 09:42 / Répondre

      Une Loge avait été créée spécialement pour l’accueillir au GOB : « Le Juste Milieu ». Il n’y est pas allé souvent, semble-t-il. A-t-il été plus loin que le grade d’Apprenti ? Ce n’est pas tant son manque d’assiduité en Loge qu’il faut lui reprocher que la frénésie de certains Frères qui ne venaient aux Tenues que pour lui demander des services…

  • 5
    aubert
    26 février 2020 à 15:07 / Répondre

    l’essentiel c’est qu’il sait qu’il est libre de croire ou de ne pas croire. Effectivement son parcours lui permettra d’infirmer ou de confirmer sa position, ses pensées…..Il a surement l’âge pour.

  • 3
    Micha
    25 février 2020 à 21:19 / Répondre

    Initié, certainement, mais je pensais qu’il n’avait pas poursuivi.

  • 2
    yonnel ghernaouti, YG
    25 février 2020 à 13:35 / Répondre

    Intéressant aussi de relire l’interview intitulé « Je suis franc-maçon » donné par notre F Louis Michel à Vif/L’Express en date du 23 avril 2010.
    Il faut toutefois s’inscrire pour bénéficier de la lecture en totalité
    http://bit.ly/2VmgWFq

  • 1
    de Flup
    25 février 2020 à 11:03 / Répondre

    Frère Louis semble ne pas considérer la GLRB comme une Francmaçonnerie vu qu’il dit vouloir que la FM belge s’ouvre un peu plus aux croyants.

    • 4
      Esras
      26 février 2020 à 09:39 / Répondre

      Frère Louis n’est sûr de rien mon bon Flupke! même pas du fait qu’il soit athée ou pas. Mais bon, « ne pas croire qu’on soit athée », c’est déjà le commencement d’un doute, et c’est quand même une conditio sine qua non pour entrer en maçonnerie! Je ne pense pas en tout cas qu’il fréquente assez la loge pour avoir une connaissance précise des différentes obédiences.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous