Ma religion c’est l’amour

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 19 novembre 2022
  • 17
    JMB
    21 novembre 2022 à 11h57 / Répondre

    11- Anubis alias Désap
    Dis moi, la GLAMF c’est bien cette association qui, dès son divorce avec la GLNF, a fait des pieds et des mains pour se faire reconnaître par la GLUA ? Ce coup d’épée dans le dos, très fraternel bien évidemment, n’a pas rencontré heureusement le résultat espéré …

  • 13
    Fredoboleth
    20 novembre 2022 à 11h51 / Répondre

    Combien Y-a-t-il de loges consacrées au rituel Memphis-misraim à la GL-AMF ?

  • 12
    Didier Dachez
    20 novembre 2022 à 1h31 / Répondre

    MBAF (s) Serge Cogitore et Geplu
    Merci pour avoir bien voulus prendre mon commentaire en considération et vouloir bien m’informer des prochaines rencontres d’Essaouira ou d’ailleurs .
    Le thème de l’année prochaines semble très riche .
    Fraternelles et chaleureuses salutations
    Didier Dachez

    • 14
      GépluAdministrateur
      20 novembre 2022 à 11h53 / Répondre

      Pour l’information, tu la trouveras sur le site Didier.
      Hiram.be n’assure pas de service de messagerie individuelle. 🙂

  • 11
    Anubis Rê
    19 novembre 2022 à 21h08 / Répondre

    De ma seule responsabilité je remercie notre frère Lazare-lag pour son commentaire bienveillant, c’est devenu très rare, cela change des « refus absolus » d’être considéré franc-maçon par des inconditionnels religieux dont il souffre également.
    La GL-AMF fût traversée par une pression religieuse venant du REAA qui, majoritaire et entre autres, refusait l’alternance des rites statutaire à la Grande Maîtrise.
    La GL était partagée entre la reconnaissance anglaise et son affinité avec la maçonnerie originelle d’Anderson.
    Elle finit par faire le meilleur choix de mon point de vue, la pratique des rituels les plus anciens, originaux dirais-je, et l’exigence du postulat d’un Principe gouvernant l’Univers tout en respectant la liberté de conscience quand à sa « nature ». Certes l’athéisme est mis en doute, n’en était-il pas ainsi chez Anderson et celui-ci n’est-il pas au même titre que le principe religieux une autre forme de révélation ? Je le pense.
    La GL-AMF est ainsi très proche de la GLSA avec qui elle entretient d’excellents rapport, de même qu’avec la GL du Maroc, le seul pays musulman pratiquant ce que l’on peut considérer être une recherche d’un Islam des Lumières.
    L’on ne peut qu’être serein d’appartenir à une Grande Loge respectant ce qu’elle pense être l’esprit des Constitutions 1723.

    • 15
      lazare-lag
      20 novembre 2022 à 23h18 / Répondre

      Bienveillant, je ne sais pas, c’est juste un ressenti que j’ai essayé de partager. Voilà tout.
      Quant au fait de « souffrir également », je tiens à te rassurer.
      De cela, du « refus absolu » d’être considéré franc-maçon par tel ou tel, je ne souffre nullement.
      J’ai suffisamment de quoi m’occuper en franc-maçonnerie, à divers égards, pour avoir d’autres préoccupations prioritaires que celle-ci.
      Suffisamment de préoccupations et donc suffisamment de satisfactions bien évidement.

      • 16
        Anubis Rê
        21 novembre 2022 à 0h34 / Répondre

        Désolé de devoir le préciser, « souffrir » peut également signifier simplement « être concerné » sans que cela implique de souffrance.
        Par ailleurs, en effet mieux vaut se garder de remerciements, même cela est l’objet de reproches, de dédain ; c’est surréaliste.
        Pour finir, je me moque également de ce que l’on pense à Londres.
        Il est simplement inacceptable, de mon point de vue, que des inconnus que rien n’autorise à cela se permettent de porter des jugements de valeur. Est-ce que je lui demande la couleur de son slip au pro-GM ?
        Mais je ne demande pas qu’on partage, on peut accepter de se faire traiter d’usurpateur.

  • 10
    lazare-lag
    19 novembre 2022 à 17h58 / Répondre

    Ce que je retiens de cette initiative originale, en tout cas telle qu’exposée ici, c’est une convergence (de vues c’est difficile à dire à distance) mais au moins d’efforts partagés entre une association qui se veut Carrefour des Spiritualités et deux obédiences, la Grande Loge du Maroc et la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF).
    On voit par là qu’un tel carrefour ne semble pas présupposer que toutes les spiritualités sont exclusivement religieuses.

    Ayant observé l’implication de la GL-AMF dans cet évènement, peut-on imaginer qu’il en sera fait un compte-rendu dans un prochain numéro des Cahiers de l’Alliance, par exemple?
    Cela permettrait à tous les frères et soeurs, surtout ceux qui n’ont pas pu faire partie des » privilégiés » présents à Essaouira, de s’informer davantage sur cette initiative si particulière, et si originale.

    J’observe enfin qu’un des acteurs actifs de ces journées marocaines, était la RL « Marco Polo », dont on nous dit qu’il s’agit d’une loge itinérante.
    On aimerait en savoir davantage sur cet aspect spécifique de l’itinérance de cette loge.
    Je ne suis pas dans un atelier de la GL-AMF, étant dans une loge rattachée au GODF, mais il m’est revenu récemment que cet atelier semble se faire remarquer par des initiatives des plus originales.
    La RL Marco Polo se serait ainsi manifestée à la Saline royale d’Arc-et-Senans, dans le Doubs, devant un aréopage (au sens profane du terme) de maçons aussi bien français que suisses, je crois bien.

    Quant au Rite Standard d’Écosse, je crois que je le découvre aussi.
    Est-il très répandu? Et quelles peuvent être ses particularités par rapport à d’autres rites écossais?

  • 9
    Remi
    19 novembre 2022 à 17h17 / Répondre

    Chers tous, afin de mettre un terme aux malentendus et autre hostilités d’assez basse polémique, pour ceux qui ne lisent qu’à moitié où qui ont encore la corde de leurs passions autour du cou, et qui dans un élan acariâtre et atrabilaire serait tenté d’amener l’eau de mes arguments au moulin de ses convictions, je me permets d’attirer l’attention quant à mon intervention (1) que celle-ci, dois-je le souligner, commence par « Bravo ». Et ceci pour marquer ma satisfaction, mon approbation, et mon enthousiasme relatif cette manifestation. Au reste, pour lancer le débat et, un esprit normalement constitué n’y trouvera rien de désolant, je pense qu’il ne suffit pas de dire qu’une religion est pacifique ou que ma religion c’est l’amour, mais qu’il faut aussi désigner qui sont les violents – tous – pour les condamner. Il ne suffit pas non plus de se différencier de l’extrémisme ou de l’intolérance … bien au-delà des mots certes nécessaires, mais qui ne suffisent plus, il nous faut agir pour contrer le terrorisme. Plus facile à dire qu’a faire. Et c’est sur cela et rien d’autre que je voulais ouvrir le débat – maçonniquement. Certains l’ont compris d’autres pas. N’avons-nous pas une grande responsabilité, ne devons-nous pas être des modèles exemplaires des valeurs que nous portons (pour ceux qui en ont évidemment), nous les constructeurs… plutôt que d’attaquer de démolir l’autre, qui est somme toute une S ou un F, avec des mots d’une platitude incommensurable … signe révélateur de traumatismes non résolus ? va savoir… cela dit, vive la FM, les SS et les FF bons et loyaux, Hiram. be, et tous les Hommes de bonne volonté. Dixit

  • 4
    Didier Dachez
    19 novembre 2022 à 14h21 / Répondre

    Tout d’abord je veux saluer l’association « carrefour des spiritualités » d’avoir organisée en partenariat avec la GLM ses journées spirituelles, avec pour thème l’ Amour par les temps qui courent c’est un acte courageux que de montrer le vrai visage méconnu du Soufisme .
    Que ce soit Ibn’Arabi, Sohawardi , Saadi ou bien d’autre « fous d’amour », c’est un risque énorme que d’en parler…
    Et permettez moi de rappeler que l’ Amour dont parle Ibn’Arabi ce n’est pas seulement l’Amour de l’autre qui n’est que conséquence
    De l’ Amour du « Créateur Féminin « dont parlais si bien H.Corbin, dans son livre « l’imagination créative autour du Soufisme d’Ibn’Arabi »
    Ayant pris connaissance de ces journées seulement aujourd’hui je n’ai donc pût y participer , mais si il possible de m’informer pour l’année prochaine , j’irais avec un grand plaisir .
    Didier Dachez

    • 6
      Serge COGITORE
      19 novembre 2022 à 15h45 / Répondre

      Bonjour Mon BAF,
      Organisateur de ces conférences annuelles, je me ferai un plaisir de vous en informer. Retenez déja ces dates, 10, 11 et 12 Novembre 2023 à Essaouira.
      Merci aussi pour ces commentaires, le sujet de l’année prochaine (en cours d’élaboration) devrait nous amener à parler des penseurs néoplatonistes de Perse et d’Europe qui ont irrigué les courants de pensées Nord-Sud, dont nous sommes aussi pétris de leurs valeurs…
      Serge Cogitore

      • 7
        GépluAdministrateur
        19 novembre 2022 à 16h44 / Répondre

        Serge, je me ferais un plaisir d’informer les lecteurs d’Hiram.be de vos prochaines initiatives si tu veux bien m’en faire part au fur et à mesure. 🙂

        • 8
          Serge COGITORE
          19 novembre 2022 à 17h04 / Répondre

          Je te remercie cher Géplu,
          J’en ferai communication dès le programme finalisé et les réservations ouvertes.
          Merci pour ton attention fraternelle.

  • 3
    Remi
    19 novembre 2022 à 12h21 / Répondre

    à 2 ANDRE DENIS, Ta fraternité me touche. Mais voilà, la capacité de juger appartient seulement aux sages – ce tu n’es manifestement pas. Désolant – de maladresse et de méchanceté.
    – Article premier de la constitution : « La franc-maçonnerie est un ordre initiatique traditionnel fondé sur la fraternité ».
    Ce qui veut dire que s’il n’y a pas de fraternité, il n’y a pas d’initiation. Tout notre chemin repose sur la fraternité. et toi tu as déjà tout compris, n’est-ce pas.

  • 1
    Remi
    19 novembre 2022 à 8h08 / Répondre

    « Ma religion c’est l’amour » ? Bravo, mais voilà, pour un FM, c’est très, très insuffisant. Au reste il est très (trop) facile de dire ça. Une formule courte et dogmatique, usée jusqu’à la corde…

    • 2
      André DENIS
      19 novembre 2022 à 9h30 / Répondre

      Il n’y a pas que la corde quiest usée! Ta capacité à écouter l’autre aussi! Par contre la rancoeur est intacte!
      Désolant

    • 5
      Luciole
      19 novembre 2022 à 14h39 / Répondre

      Tous les bons sentiments sont usés jusqu’à la corde,faut il pour autant entamer une critique sur une manifestation qui a pu se dérouler comme nous le souhaiterions tous ,j’aime à le croire,sous tous les cieux.
      Aimer est un verbe qui devrait suffire,surtout pour nous. (Je t’ai lu ailleurs,plus inspiré.Bon WE )

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous