Madame Hiramabbi

Publié par Géplu
Dans Edition

Philippe Benhamou n’est pas que l’auteur de « la Franc-Maçonnerie pour les nuls » et « la Franc-Maçonnerie illustrée pour les nuls » (avec Christopher L. Hodapp). Il a aussi écrit « Les Grandes Énigmes de la Franc-maçonnerie », « La Franc-maçonnerie : Rites, codes, signes, images, objets, symboles… » ou encore « Le Temple avait trois portes » et même un billet très surprenant et plein d’humour : « Libre et de bonnes mœurs : au commencement était la verge… » dont il nous a rappelé l’existence ici même pas plus tard qu’avant-hier.

Il vient de commettre un roman qui s’est vu décerner le prix Cadet Roussel des Imaginales d’Epinal, qui récompense un texte de fiction dont la thématique est issue de l’Imaginaire de la Franc-Maçonnerie, en raison de son humour et de son approche résolument symbolique de la vie quotidienne faisant de Salomon l’arbitre de toutes les situations. 

Madame Hiramabbi, la concierge de la rue des Trois-Frères, édité chez Dervy, est l’histoire de Julien, un jeune homme à qui il va arriver plein de choses bizarres. Madame Hiramabbi va lui faire rencontrer quelques étonnants locataires de l’immeuble où il vit, rencontres qui vont l’amener à faire une véritable conversion de son regard sur le monde et sur la vie. A cours de ces voyages, initiatiques bien sûr, il va croiser un tapis volant, une sphère en or, un serpent qui se mord la queue, un aveugle et un paralytique, une clef en ivoire et le chat Salomon qui a vu la vérité au fond d’un puits…

« – C’est un serpent en plus. Tout ça va nous porter malheur. Et un serpent qui se mord la queue, ce doit être un symbole satanique, non Monsieur Julien ? Vous en pensez quoi de ce serpent ? Ça ne va pas nous porter malheur au moins ? Vous allez bien trouver ce que c’est que ce serpent, Monsieur Julien, avec votre Internet ? »

Madame Hiramabbi, la concierge de la rue des Trois-Frères et les autres livres de Philippe Benhamou sont disponibles chez Amazon, à la Cale Sèche, et dans toutes les bonnes librairies.

mercredi 10 septembre 2014
Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif