Marcas, Maître Franc-Maçon, dans Le Rituel de l’Ombre en BD

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 31 mai 2012
  • 7
    Pierre Daveluy de Pierregot
    21 février 2014 à 05:57 / Répondre

    Comment se procurer les BD du Commissaire Antoine Marcas?

  • 6
    Charlyne
    5 novembre 2012 à 18:17 / Répondre

    Je suis un peu déçu de la tête de Marcas que je ne voyait pas du tout comme ça. Mais cela ne m’empêchera pas d’acheter les BD pour les rajouter à ma collection de livres GIACOMETTI-RAVENNE.

  • 5
    Hematite
    4 juin 2012 à 13:12 / Répondre

    Le flingue, c\’est parce qu\’il se retrouve toujours en mauvaise posture à la fin, le pauvre.
    Par contre, il semble plus jeune que ce que je m\’imaginais.

  • 4
    Thot
    1 juin 2012 à 16:25 / Répondre

    MARCAS « Flic & Frangin » Ca pète un peu plus comme sous-titre…

  • 3
    quén affère à Lidje
    1 juin 2012 à 14:30 / Répondre

    D’accord avec vous 2.
    cela étant, le problème quand on lit d’abord un roman et quand on passe à une adaptation de celui-ci sous une autre forme (bd, ciné), c’est qu’on s’est déjà « fait un film » avec nos propres référents.
    Mais bon, je suis tout de même curieux de « voir » la bd.
    Saviez-vous que nous avons aussi en Belgique notre Marcas en version romanesque ? Cocorico, c’est une production liégeoise 🙂

  • 2
    Pierre
    1 juin 2012 à 10:42 / Répondre

    Je suis un peu du même avis que Stéphane. En plus je trouve que le Marcas avec son flingue au poing a un air d’inspecteur Harry qui contraste un peu avec le Marcas des romans selon moi.

  • 1
    Stéphane DC
    1 juin 2012 à 07:10 / Répondre

    La couverture me semble n’avoir qu’un lien ténu (le nazisme) avec l’histoire du roman. A moins que Giacommeti & Ravenne n’aient partiellement réécrit l’histoire.

    Quant à la mention « Maître Franc-Maçon », elle fait un peu trop commercial à mon goût, mais bon, pourquoi pas. J’aurais trouvé « Commissaire et Franc-Maçon » plus exact pour caractériser Marcas, mais, là encore, c’est tout à fait personnel.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous