Portrait maçonnique du premier Grand Maître du GODF

Publié par Pierre Mollier
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 1 janvier 2022
  • 4
    Pierre Noël
    2 janvier 2022 à 12:03 / Répondre

    petite question : Michel Garnier a-t-il un rapport avec le Charles Garnier de l’Opéra ?

    • 5
      Pierre MOLLIER
      2 janvier 2022 à 16:30 / Répondre

      Quand on lit en parallèle les deux biographies sur Wikipédia, rien ne le laisse supposer.

  • 2
    olivier farcis-reibel
    1 janvier 2022 à 18:25 / Répondre

    De passage à Fécamp,le GM Louis-Philippe d’Orléans visita la loge « la Triple Unité » composée principalement de moines et située au sein de l’abbaye. A cette occasion il offrit à cette loge son portrait, qui orna ensuite l’entrée du temple. Etait-ce pour autant, une copie du tableau maçonnique conservé à Chantilly ?

    • 3
      Pierre MOLLIER
      2 janvier 2022 à 08:06 / Répondre

      Merci pour cette information complémentaire. A priori, on ne connaît pas – malheureusement – de version gravée de ce portrait de Michel Garnier. Peut-être était-ce juste une estampe reprenant un des portraits de Louis-Philippe d’Orléans sans caractère maçonnique ? En raison du rang éminent du modèle, il a en effet existé de nombreuses représentations du duc de Chartes et futur duc d’Orléans… et plusieurs de ces portraits ont été gravés.

  • 1
    Pierluigi Pedersini
    1 janvier 2022 à 12:44 / Répondre

    Merci beaucoup a Pierre Mollier pour l’intéressante découverte!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous