Procès des attentats de janvier 2015

Publié par Géplu
Dans Divers

Un communiqué du Grand Orient de France

.

A l’occasion de l’ouverture du procès historique des attentats de janvier 2015 de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes ce 2 septembre 2020, le Grand Orient de France tient à honorer une nouvelle fois la mémoire des victimes, à apporter son soutien aux survivants et à leurs proches et à réitérer avec force l’affirmation républicaine et laïque “Je suis Charlie”.

Depuis cinq ans, les questions soulevées par la vague d’attentats qui a endeuillé la Nation sont toujours d’actualité et appellent tous les défenseurs des principes laïques et républicains universalistes à rester vigilants et à poursuivre tous travaux, réflexions et actions oeuvrant au renforcement de ces principes.

Oui, en France, la liberté d’expression est toujours menacée, oui, les journalistes de Charlie Hebdo vivent toujours sous protection policière permanente, oui, les intégristes islamistes continuent à faire prévaloir leur vision rétrograde et liberticide dans de nombreux domaines de la vie sociale.

Héritiers des Lumières et des combats pour l’émancipation qui ont jalonné ces trois derniers siècles, les francs-maçons du Grand Orient de France seront toujours Charlie.

Fait à Paris, le 02 septembre 2020

mercredi 2 septembre 2020
  • 6
    Augustin1813
    3 septembre 2020 à 11:45 / Répondre

    Quelle manie de sortir des communiqués à tout bout de champ, pour tout comme pour n’importe quoi…

  • 4
    Jean_de_Mazargues
    3 septembre 2020 à 09:35 / Répondre

    Mais qui donc rédige les communiqués de presse du GODF ? L’inventeur de l’eau tiède? Je dis ça, je dis rien. Passez muscade ! De fait, jamais au grand jamais la presse ne reprend ces communiqués. Un petit rappel à la direction du GO : un communiqué de presse, même à l’époque d’internet, est destiné à faire connaître un fait, une position, à la presse de façon à ce qu’elle puisse de reprendre et contribuer à sa diffusion. Si la presse ne le fait jamais, il serait utile de s’interroger d’une part sur le contenu des communiqués et d’autre part sur leur forme.
    Heureusement qu’il existe le secret de l’appartenance maçonnique : ça évite que les gens qui me connaissent mais qui ignorent que je suis un F se fichent de ma gueule à chaque communiqué (en fait c’est doublement hypothétique puisque ces communiqués ne sont jamais repris …)

    • 5
      Brumaire
      3 septembre 2020 à 10:41 / Répondre

      4- Je ne suis pas toujours d’accord avec les positions de notre F Jean, mais là, je le rejoins, et pas seulement sur les communiqués de presse du GODF, la FFDH dont je suis membre n’est pas mieux!
      Il serait temps que nos obédiences prennent conscience de plusieurs choses:
      – La qualité de leurs communiqués est peu flatteuse pour elles, donc pour nous;
      – De manière générale, aucun organe de presse ne les publie;
      – Quand par hasard ils sont publiés, qui s’en soucie? (heureusement la plupart du temps!)
      – Le travail maçonnique n’est pas dans la gesticulation ou les communiqués, qui dédouanent leurs auteurs de la réflexion et de l’action citoyenne personnelle que chaque maçon doit avoir puisqu’il est entré en maçonnerie (libérale) pour, entre autres  » travailler à son progrès personnel et à celui de l’humanité »

  • 3
    Brumaire
    3 septembre 2020 à 09:16 / Répondre

    TCF Lazare-Lag
    « Je suis Charlie » a été, de suite après l’assassinat des dessinateurs et personnels de Charlie Hebdo, une manifestation sincère de solidarité dont je ne disconviens pas. Un raccourci pratique aussi.
    Mais, « Etre Charlie » est-il synonyme d’attachement à la République? de laïcité? de cela je doute fort, surtout lorsque j’ai pu constater la diversité des manifestants de janvier 2015.
    Dans cette sorte d’obligation à « être Charlie » pour prouver son attachement à la République française et à ses principes, je ne vois qu’un tiroir de plus, dans lequel on range trop facilement les gens.
    Es-tu sûr que tous ceux qui brandissaient les pancartes « Je suis Charlie » le 11 janvier 2015, étaient tous des Républicains, laïques de surcroît?
    Selon moi, ce n’est pas en manifestant « je suis Charlie » qu’on prouve ses sentiments de fidélité aux principes de la République, et je n’entends pas être rangée dans des casiers, quelle que soit la valeur prêtée à ces casiers; la maçonnerie m’a appris autre chose.

    • 7
      Jean_de_Mazargues
      3 septembre 2020 à 14:15 / Répondre

      « Je suis Charlie », c’était un motto pour se rassembler, pour dire collectivement non ! à la barbarie, non à la mort, oui à la liberté. A l’époque d’ailleurs, j’étais satisfait que certains, Jean-Marie Le Pen en premier, corrigent et affirment que eux, n’étaient pas Charlie.
      Ensuite, après la grande manif de la République, il faut bien dire qu’on n’a pas su, en tant que peuple, faire quoi que ce soit de ce grand élan, qui, je l’ai cru quelques jours, aurait pu être un sursaut. La cohésion nationale a continué de s’étioler, nous avons été ravagés par d’autres attaques terroristes épouvantables, le président-bouffon de l’époque a osé dire ensuite à des journalistes que « sa plus grande épreuve » pendant sa présidence était sa crise avec Valérie et le suivant n’a pas su recoller les morceaux de la société française, au contraire.
      Alors, souvenons-nous de notre peine, honorons les victimes.
      Etonnons-nous quand même que notre système judiciaire est tellement efficace qu’il lui fait 5 ans pour faire le procès de complices…
      Et reprenons le travail de la pierre brute. Je ne vois rien d’autre, hélas!

  • 2
    Lazare-lag
    2 septembre 2020 à 19:01 / Répondre

    @ Brumaire (1):
    MTCS Brumaire, grosso modo, je comprends bien ta réaction, je m’y retrouve assez mais pas forcément intégralement.
    Pourquoi?
    D’une part, tu doutes ou tu remets en cause ce propos du communiqué faisant état d’une: « affirmation républicaine et laïque « Je suis Charlie ».
    Ensuite, tu viens nous dire que tu n’es pas Charlie.
    Du coup, question: qu’est-ce à tes yeux qu’être Charlie?
    Quelle définition donnes-tu à ce concept de Charlie.
    C’est seulement quand nous aurons compris ce que peut représenter Charlie pour toi, que tu pourras ensuite nous dire en quoi tu te démarques de Charlie.
    Pour le moment, sans autres explications, et avec un concept où chacun peut finalement y mettre ce qu’il veut, c’est difficile de bien saisir tes propres raisons de distanciation par rapport au concept.
    Et comme en plus ça peut donner l’impression qu’à tes yeux Charlie est tout sauf républicain et laïque….

  • 1
    Brumaire
    2 septembre 2020 à 12:50 / Répondre

    C’est quoi ça « L’affirmation républicaine et laïque Je suis Charlie »???
    J’ai été et suis toujours lectrice occasionnelle de Charlie Hebdo que j’apprécie, j’ai été bouleversée et reste fort en colère par les attentats et par la radicalisation rampante de certaines couches de la société, j’étais à la manifestation à Paris le 11 janvier 2015, avec mon cordon, mais je n’ai jamais été et ne suis toujours pas Charlie.
    Je suis moi: républicaine, laïque, agnostique, franc-maçon, combattant depuis toujours les extrémistes violents de toutes tendances, les ayatollahs de tout poil, mais je ne suis pas Charlie.
    J ‘espère que le Conseil national de la FFDH, s’il fait un communiqué, ne le terminera pas de la même façon que celui du GODF.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif