Robert Mouriez

Robert Mouriez, nouveau Grand-Maître de la GLIF

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 8 avril 2022
  • 2
    aymeri
    8 avril 2022 à 13:49 / Répondre

    J’aime bien les valeurs de la GLIF comme respect mutuel entre ses membres…l’authenticité des pratiques…mais comme partout il y a des maçons à part entière et des maçons entièrement à part…et à l’occasion l’émergence de roitelets…
    Le marseillais de service nouvellement installé devrait comme le veut la démarche GLIF se ranger dans la lignée de ses prédécesseurs …bon mandat à lui.

  • 1
    Désap .
    8 avril 2022 à 09:27 / Répondre

    « croyance en Dieu, sans exigence de dénomination ».
    Il y a un certain paradoxe, dès lors que l’on parle de « Dieu » on le nomme et le dénomme, et c’est proprement un terme religieux.
    On aurait dit « croyance en un dieu » c’eut été cohérent avec « sans exigence de dénomination ».
    Et si tout simplement on exigeait que l’on postule aux interrogations métaphysiques « un principe transcendant, sans exigence de dénomination » ? Ne serait-ce pas maçonnique et, par définition, original vis à vis du religieux ?
    Ceci mais à part, j’ai souvent visité la GLIF. Ses loges sont exigeantes, l’orthodoxie rituelle une réalité, notamment au RF.
    C’est très, très appréciable.
    Amitiés fraternelles au GM et à nos Frères.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous