Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

élections

Semaine sanglante, Urgence Républicaine et confusion du sens

Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 6 mai 2017
  • 7
    is
    6 mai 2017 à 11:42 / Répondre

    Oui.

    Jack Cha

  • 5
    AJLA
    6 mai 2017 à 10:34 / Répondre

    Il faut rester « entre nous », citoyens qui votent sans s’abstenir, « CHEZ NOUS » dans la République française.
    L’anti-France, ce sont les autres … même si on tolère, justement parce qu’on est républicain, le droit à la différence.

  • 4
    Elie May
    6 mai 2017 à 09:48 / Répondre

    « Les abstentionnistes de gauche doivent y penser. On ne vote pas seulement pour soi-même, on vote aussi pour les autres, ceux qui n’ont aucun moyen civique de défense et qui sont dans le viseur des xénophobes. La deuxième raison (de voter Macron), c’est la France, tout simplement.. Le patriotisme est une arme, car c’est le contraire du nationalisme. C’est un sentiment spontané chez beaucoup de français, notamment dans les classes populaires. Selon la formule bien connue, la patrie, c’est le patrimoine de ceux qui n’ont pas de patrimoine. Or, tout patriote enragerait de voir ce pays dévoyé, défiguré, par un vote de colère qui rallierait au FN une bonne partie des classes populaires et qui le placerait au-dessus de 40% »
    Laurent Joffrin – Libération

    Un certain candidat « insoumis » a refusé d’appeler à voter Macron. Il connaît l’histoire, est un intellectuel, et il ne confond pas les « présidentielles » et les « législatives », ni un « Républicain », fut-il libéral, avec une néo-fasciste. En les renvoyant dos à dos, comme s’ils étaient « équivalents », il fait injure à la « vérité », avec cynisme et démagogie. C’est une faute « morale » et « politique ». C’est faire montre d’un cynisme « boutiquier ». Faisant cela, il montre que sa préoccupation n’est pas La France, ni même La République, mais la préservation de son fond de commerce. Ne soyons pas seulement « insoumis », soyons « insurgés ». Contre cette manipulation grossière. Sauvons d’abord la République, c’est la priorité. Pour reprendre la formule de l’article, il sera temps aux législatives de contrer « Monsieur Thiers » .

  • 2
    lazare-lag
    6 mai 2017 à 09:04 / Répondre

    Cet article et cet « insurgé » m’évoquent aussi, bien que non-cité ici, au fameux « indignez-vous » de Stéphane Hessel.

    • 6
      tartuf_rit
      6 mai 2017 à 10:40 / Répondre

      Stéphane Hessel a pondu juste après un petit opuscule d’entretiens intitulé « engagez vous ». je comprends la chronique produite. Mais je suis en désaccord car nos amis sociaux libéraux sont les mêmes qui ont fait le lit de l’hitlérisme après avoir fait tirer sur les spartakistes en 1919. De même Robespierre a permis l’arrivée de l’une des périodes les plus sombres de notre histoire en éliminant les partageux hébertistes et babouvistes (je sais c’est un néologisme horrible) pour faire le lit de la terreur blanche des thermidoriens. Et le retour de bâton des nantis durant Thermidor (l’élément le plus marquant étant la remise en cause des décrets « égalitaires » et la suppression de la déclaration des droits de l’homme de 1793, remplacée en 1795 par une déclaration des »droits et devoir du citoyen » le maçon que je suis a apprécié. Alors soyons sérieux les « démocrates » doivent se mobiliser pour le troisième tour et plus courte sera la victoire du candidat du Medef, dans une abstention forte, et une réaction citoyenne aux législatives et plus nous aurons l’espoir d’influer sur l’avenir. Il est toujours si facile de mettre dans le même sac les fascistes et les partageux. Cela évite de prendre les mesures pour obliger à l’égalité et à la fraternité. Et que je sache c’est cela que nous défendons. Aujourd’hui après nous être faits rouler dans la farine pendant 15 ans. le Peuple Pas le mariniste évidemment doit être mobilisé. Ne soyons plus des bisounours au moins nous auront l’espoir de faire changer les choses. Sinon en 2022 c’est Maréchal nous voila que vous entendrez, car la Marion (visiblement plus ouvertement fasciste) nous préparera une soupe sans complexe (du Chili à l’Argentine vous savez ce que ces défenseurs de la libre entreprise ont fait au nom de la démocratie économique. on peut dire que grâce aux mesures liberticides prises depuis deux ans le FN ou tout autre régime venant sur ses terres n’aura qu’à ramasser ce qui a été déposé par les « démocrates ».
      D’un point de vue plus positif merci d’avoir confirmé ce que je répète depuis longtemps. Toutefois je pensais que c’était la GLSE qui avait oeuvré. Et souvenons nous qu’en 1848 Louis Blanc fut initié chez les égyptiens, nouvellement réunis. Et si nombreux furent les socialistes qui entrèrent en maçonnerie ce fut aussi parce qu’attirés par les déclarations égalitaires, solidaires et fraternelles ils pensèrent pouvoir s’y exprimer. Mais beaucoup déchantèrent rapidement surtout après l’attitude du GO en 1852. Donc encore merci pour ce rappel historique salutaire.

      • 8
        AJLA
        6 mai 2017 à 14:33 / Répondre

        D’accord avec l’essentiel de ton post, sauf sur un point. A ma connaissance, en Allemagne au début des années 30, ce sont les communistes qui ont fait le lit de l’hitlérisme. Leur ennemi principal était les « sociaux-démocrates », les « sociaux-traitres ». Ceux qu’ils appelaient les « vipères lubriques » du SPD, en suivant la ligne politique de Staline, ont été les alliés objectifs de Hitler. Hitler les en a bien récompensés, qui les a envoyés dans les premiers camps, avec leurs « ennemis ». C’est en tout cas l’interprétation que je fais de l’histoire. C’est pourquoi quand j’entends un candidat insoumis (?!?!) déclarer : « MLP, elle, au moins, parle aux insoumis », j’ai envie de rappeler quelques épisodes de l’histoire.

  • 1
    357
    6 mai 2017 à 08:02 / Répondre

    Chronique brillante et stimulante. Bravo !

    • 3
      Emerek le Fol
      6 mai 2017 à 09:20 / Répondre

      Merci. Je suis lecteur de ton blog, dont je partage souvent les analyses. Venant de ta part,ton commentaire me toûche. Vraiment.

      • 9
        357
        7 mai 2017 à 14:54 / Répondre

        Désolé de te passer la pommade, mais il me suffit de lire ce que tu écris et, soudainement, je me sens moins seul. J’aime ta passion, ton sens de la polémique, ta culture. Continue !!! Et merci à Géplu de mettre en avant des esprits libres.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous