Têtu et Franc-Maçon

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 30 avril 2013
Étiquettes : , , , , , , ,
  • 12
    Romain
    3 mai 2013 à 17h35 / Répondre

    Bon je reconnais que la comparer avec l’autre folle était un peu exagéré. En fait, cet article me fait réaliser qu’au final j’ignore si des frères et soeurs ont rencontré des difficultés en loge. Quand à Olivia, qu’elle soit heureuse, c’est le plus grand mal que je lui souhaite.

  • 11
    Camille
    3 mai 2013 à 13h22 / Répondre

    Pour revenir à l’article de « Têtu », je constate qu’on a — une fois de plus — oublié la GLDF. Pourtant, je pense que c’est la seule obédience française qui ait mis au point et surtout mise en pratique (j’y ai personnellement assisté) une cérémonie de « reconnaissance conjugale » ouverte aux personnes de même sexe.

  • 10
    Mario Deraismes
    3 mai 2013 à 0h09 / Répondre

    Jiri nous sert de pont: Isaac Newton écrivait que les les hommes construisaient trop de murs et pas assez de ponts…à méditer

    Olivia est le pain bénit des journaleux en mal de scoop: un frère qui n’en est plus un…une soeur qui n ‘en est pas vraiment une, et qui favorise l’entrée au GO de soeurs qui le sont vraiment…Le parfait OVNI, de quoi affoler le premier Morandini venu, je suis d’accord.
    Mais son choix à modifié sa vie, et pas qu’en bien apparemment…il lui faut peut être trouver d autres moyens de la gagner (sa vie)…comme donner des interviews à Ardisson ou publier un livre. Malheureusement, son nouveau métier est d’être Olivia, (pas Loana).
    Nous ne sommes ni lecteurs ni journalistes, avec suffisamment de mesure pour ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

    Ce qui ne fait pas de toi un vieux con macho, mon Frère….

  • 9
    Romain
    2 mai 2013 à 21h37 / Répondre

    Je ne ferais pas de discussion par Jiri interposé, si tu souhaites mon opinion sur Olivia, tu peux me contacter via le site du Logecast. Je ne juge pas son parcours en tant que transsexuelle mais son omniprésence dès qu’il s’agit de la mixité au GODF. Sans ses frères de loge Olivia n’en serait pas là aujourd’hui, je veux dire au GODF. Quand à mes préjugés, oui je reconnais qu’en dehors du battage médiatique d’Olivia, je ne la connais pas et je ne connais pas sa loge. C’est ce battage médiatique qui me saoule, Olivia je ne la connais pas.

  • 8
    Mario Deraismes
    2 mai 2013 à 18h45 / Répondre

    @ romain…
    déjà comparer Olivia à Frijide Barjot…juste un petit conseil: va visiter la loge qu’elle dirige actuellement…en laissant à la porte tes métaux et tes préjugés… et puis on en reparle?
    grand fou va… 🙂

  • 7
    Dominique
    30 avril 2013 à 21h07 / Répondre

    Certes, la remarque de JMS n’est pas bien intelligente mais, transposée à mon atelier, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire…

  • 6
    Jiri Pragman
    30 avril 2013 à 15h21 / Répondre

    @JMS

    Ce n’est pas parce que 2 Maçons dans la même Loge sont homosexuels qu’ils couchent nécessairement ensemble. Pas plus que 2 membres d’une Loge mixte.

  • 5
    JMS
    30 avril 2013 à 12h46 / Répondre

    Ça intéresse qui de savoir que le premier surveillant couche avec le maître des cérémonies?

  • 4
    Romain
    30 avril 2013 à 11h13 / Répondre

    Et comme d’hab Olivia Chaumont. Notre frigide Barjot de la mixité obligatoire-pour-être-vraiment-en-phase-avec-le-monde-et-pour-pas-nier-la-moitié-de-l’humanité-et-pas-être-un-vieux-con-macho.

    J’en peux plus d’Olivia Chaumont et de son long parcours, d’Olivia Chaumont qui parle d’elle, tout le temps, à tout bout de champs.

  • 3
    Roger
    30 avril 2013 à 9h53 / Répondre

    Étrange cette « découverte » en Europe. Vu du Québec, tout ce vacarme autour de l’homosexualité, même chez les Frères et Soeurs nous semble tellement surréaliste!

  • 2
    Jiri Pragman
    30 avril 2013 à 8h48 / Répondre

    Tous les dossiers ou articles traitant de la Franc-Maçonnerie ne sont pas par essence des « marronniers ».

  • 1
    dld
    30 avril 2013 à 6h41 / Répondre

    Logique ! Les franc-maçons n’aiment-ils pas les lieux sombres, clos, masculins et pleins de sueurs ?
    Sérieusement : si même Têtu se mets aux marronniers, peut-être que les gens comprendront que nous sommes des êtres humains comme les autres.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous