sceau du GODF

Un dernier effort, Monsieur le Président !

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 21 mars 2019
  • 5
    PORTET
    24 mars 2019 à 11:15 / Répondre

    je viens de répondre (je ne sais pas pourquoi ça s’est présenté à part?)
    Oui, conférence Caroline Fourest, cette remarquable « penseur », si intègre et si intelligente.
    J’étais venue l’écouter pour écouter ce qu’elle avait à dire sur le mot « laÎcité » et, enfin, pouvoir entendre autre chose que le mot: « religion, religion, religion ». Eh bien non, on n’entendait que ce mot-là! Pour ceux qui étaient autour de moi, il n’y avait que ce mot à dire. la loi de 1905 était plus qu’oubliée; c’était comme si elle n’avait jamais été « votée », elle n’existait même pas.
    Ces gens-là n’en voudraient jamais rien savoir et refuseraient toujours toute discussion.
    A quoi bon rester ? Je suis partie.

  • 4
    PORTET
    24 mars 2019 à 10:52 / Répondre

    je voudrais bien poursuivre le dialogue, mon frère.
    Et que tu me dises en quoi elle est « instructive » ?
    Salut (le « i pau »= et « paix ». C’est un salut catalan.

    • 6
      lazare-lag
      24 mars 2019 à 21:46 / Répondre

      Instructive, en quoi?
      Tout simplement que, venue écouter Caroline Fourest pour parler laïcité, tu étais au milieu de femmes voilées qui non seulement ne voulaient parler que de religion, mais en plus t’ont empêché de t’exprimer, si j’ai bien compris, par la force due à leur nombre et à leur conviction.
      A priori, à travers ton récit, en tout cas ce que j’en ai compris, cela ne m’a pas semblé un grand moment d’échange et de tolérance.

      • 7
        portet
        25 mars 2019 à 11:25 / Répondre

        C’est malheureusement le constat: on ne peut rien « échanger » avec ceux ancrés, paralysés sur « leur » religion. Ils ne veulent ni « conctact », ni « échange ».

  • 1
    lazare-lag
    22 mars 2019 à 21:32 / Répondre

    Peut-on se permettre ici un peu d’ironie?
    Pourquoi avoir intitulé ce message: « Un dernier effort, Monsieur le Président » ?
    Et s’il le satisfait ce dernier effort, notre bien élu Président, ça veut dire que tout est fini ensuite en matière de Laïcité?
    Qu’on a atteint le but?
    Qu’il n’y a plus d’effort à fournir?
    Que la félicité laïque tombera en pluie sur chacun de nous?
    « Encore un effort, Monsieur le Président » nous aurait préservé du fait qu’après celui-ci de nouveaux efforts ne sont pas à exclure.
    Voilà tout.

    • 2
      PORTET
      23 mars 2019 à 11:07 / Répondre

      très juste, cher Lazare.
      Il me semble même qu’on s’en est un tant soit peu « éloigné » de la loi de « 1905 » (elle interdisait même la soutane EN PUBLIC) alors que certains « beaux-esprits » se félicitent de voir des femmes voilées.
      Un jour, Caroline Fourest est venue faire une conférence sur la laïcité. Très bien.
      La première intervention, au débat, a été pour entendre, d’une femme, qu’elle était fille d’une catholique et d’un musulman. Je me trouvais avec tout un groupe de musulmanes voilées, impossible de même essayer de discuter.
      Je voulais simplement énoncer une question: « et mon athéisme, ou mon agnosticisme, qui le respecte ? » impossible. Je suis partie.
      Faudra-t-il donc toujours « battre en retraite » devant l’obscurantisme ?
      Et, cher Lazare puisque tu te « réjouis » de mon apparente santé retrouvée, je t’en remercie et, malgré peut-être la dérision (sympathique) qu’il y avait dans tes mots, je devrais ajouter bien des choses sur cette terrible Retirada vécue au cours de mes 10-11 ans.
      C’est la « célébration » (plutôt hypocrite) que l’on en fait, cette année, pour le 80° anniversaire, qui me « remue  » encore beaucoup.
      Mais je ne voudrais pas abuser. Salut i pau!

      • 3
        lazare-lag
        23 mars 2019 à 21:42 / Répondre

        Non pas de dérision, aucune.Ou alors involontaire. Ou maladroite.
        Revenons à Caroline Fourest. Instructive ton anecdote à son sujet.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous