Vivre avec l’invisible

Publié par jissey
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 21 novembre 2021
  • 9
    ERGIEF
    1 décembre 2021 à 01:12 / Répondre

    4 @ Jean Gaul – Magnifique illustration par le vocabulaire de l’intolérance crasse d’une certaine maçonnerie dite libérale qui fraie avec le progressisme politique.
    Je cite :  » propagandiste catho » ,  » propagandiste excommunicateur » ,  » ésotérisme absurde »,  » …absurdité « ,  » FM désuète  » etc…
    Et le bouquet final: voici qu’on m’enferme dans une case sans me connaitre: non 6 @ JMB je n’appartiens à l’obédience de 4 @Jean Gaul. Celle qui m’héberge est toute petite, on y pratique l’amitié fraternelle, on y fuit les guirlandes et on y est bien.

    • 10
      JMB
      1 décembre 2021 à 16:41 / Répondre

      9-Ergief
      J’ai dû certainement mal m’exprimer.
      Je sais bien que tu ne fais pas partie de la même obédience que Jean Gaul. Et en plus je ne me serais jamais permis de t’insulter de la sorte. Ma boutade concernait Jean Gaul qui en parlant de « maçonnerie » voulait, selon moi, de celle pratiquée par son obédience.

      • 11
        JMB
        1 décembre 2021 à 19:00 / Répondre

        A vouloir écrire trop vite …
        Ma boutade concernait Jean Gaul qui en parlant de « maçonnerie désuète » voulait, selon moi, parler de celle pratiquée par et dans son obédience.

        • 12
          ERGIEF
          2 décembre 2021 à 00:47 / Répondre

          11@JMB- Ça devient beaucoup compliqué pour moi. Ce doit être un effet de l’age. 🤣 Je passe mon tour. Frat: .

  • 5
    Désap .
    28 novembre 2021 à 15:01 / Répondre

    Je me retrouve bien dans ce qu’exprime Marie de Hennezel, également dans ce qu’elle dit de la religion, qu’elle voit comme le média avec l’invisible le mieux adapté à sa culture. On n’est pas là dans la croyance, mais dans l’utilisation des outils pour comprendre.
    L’article proposé par le frère FRED JB, qu’il faut remercier, est un complément parfait à l’interview de Jissey, j’aime particulièrement cet échange :
    — La vie et les paroles de Jésus sont-elles inspirantes pour vous ?
    — J’en parle peu. Dans la Trinité, c’est le Saint Esprit qui me touche, avec lequel je me sens plus connecté qu’avec le Père ou le Fils. Je porte d’ailleurs tout le temps une médaille, un bijou le représentant. L’Esprit est porteur pour moi.

    • 7
      François Crubellier
      29 novembre 2021 à 11:21 / Répondre

      La « représentation » d’un esprit, qui est censé être invisible, donc non-représentable… On pénêtre dans un ésotérisme absurde.
      D’autre part, la « religion sans la croyance » est une absurdité. La religion, c’est un cadre pour la croyance. Sans cette dernière, elle devient une idéologie.

      • 8
        Désap .
        30 novembre 2021 à 19:16 / Répondre

        7 – On représente bien le gadlu dans la loge, je ne comprends pas la remarque.
        Qui parle de religion sans la croyance ? Je ne m’aventurerai pas à soupçonner Marie de Hennezel d’être athée 🙂
        Je ne sais pas s’il y a absurdité(s), il y a en revanche incompréhension.

  • 4
    Jean Gaul
    28 novembre 2021 à 14:44 / Répondre

    2- C’est dit par un eminent propagandiste excommunicateur d’une Fm désuète…

    • 6
      JMB
      28 novembre 2021 à 20:40 / Répondre

      4- Jean Gaul
      « Fm désuète … » ? Tu n’es pas très sympa pour les F. de ton obédience !!!

  • 3
    Fred JB
    28 novembre 2021 à 10:48 / Répondre

    cliquez sur https://magazine-appel.be/Marie-de-Hennezel-Dieu-Je-le-cherche
    ça en dit long sur Marie de Hennezel. Pour autant il y a bien des aspects de son ouvrage, que j’ai fini par lire et, qui m’interroge, me questionne de manière subtile et positive et qui pour moi, peut être source d’inspiration et d’ouverture d’esprit parce qu’elle dit et relate des choses intéressantes qui aiguisent l’esprit.
    Aussi, ne fermons pas les écoutilles sur nos « modes de pensée » au prétexte qu’elle est Catho.
    N’est-ce pas ce que nous enseignons dans nos Temples et sur nos colonnes :
    – travailler à la maîtrise de nos passions et combattre nos préjugés
    – savoir séparer l’ivraie du bon grain pour mieux s’ouvrir à l’Autre.
    N’est-ce pas là, quelques ingrédients nécessaires à nous permettre de faire des progrès en FRANC-MACONNERIE.?
    Mon TCF CARLETTO merci pour ton interview qui cadre parfaitement avec ce que nous venons chercher : LA LUMIERE
    J’ai dit

  • 2
    ERGIEF
    23 novembre 2021 à 10:05 / Répondre

    Propagandiste catholique! Circulez, y -a rien à voir!
    Pauvre civilisation à la dérive qui ne sait plus qu’enfermer les êtres dans des cases et leur interdire de s’exprimer hors celles ci sous peine d’anathémisation.

  • 1
    Peter Bu
    22 novembre 2021 à 21:22 / Répondre

    La présentation est flatteuse mais il manque un détail: même si elle ne le dit pas, Marie de Hennezel est une propagandiste catholique.

    Par conséquent, je n’ose pas à deviner ce qu’elle a pu dire à nos gouvernants sur le suicide médicalement assisté.

    A propos, Line Renaud vient de « faire une confidence » sur une chaine de TV que le Président Macron s’exprimera prochainement sur cette question. Il serait grand-temps de sortir du choix « souffrir ou se pendre ».

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous