Vouloir et oser

Vouloir et oser, d’Yves Morant

Publié par Martial Gabin
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 13 avril 2017
Étiquettes : ,
  • 2
    willermoz59
    14 avril 2017 à 09:13 / Répondre

    Même si on n’adhère pas forcément à toutes les thèses de l’auteur, force est de constater que le livre d’Yves Morant est de ceux qui apportent vraiment aux lecteurs une meilleure appréhension de la spécificité de notre démarche en FM.
    Réalisé sous forme d’entretien au long cours , il permet aussi de retracer le parcours de l’auteur en FM, au REAA et offre une vision incarnée du voyage initiatique à travers les méandres du rite.
    Un livre à recommander pour son approche globale même si on ne pratique pas le REAA (c’est mon cas) car il a l’immense mérite de poser des questions à notre « pratique effective » de la FM, de la littérature maçonnique comme on aimerait en lire plus souvent..

  • 1
    Vincent Marche
    13 avril 2017 à 16:43 / Répondre

    Yves Morant parle d’initiation « virtuelle » et d’initiation « effective ». On peut penser que la majorité des FF et des SS qui fréquentent les colonnes s’en tiennent, consciemment ou pas, à l’initiation virtuelle, qu’au mieux cela permet à certains de « convertir leur regard », pour reprendre l’expression de Michel Barat, sur la vie et le monde. Rares (des « élus » peut-être ?!?!) doivent être ceux à qui cela permet de, radicalement, changer leur manière d’être, de se comporter dans la vie. Faut-il s’y résigner ?
    Pour avoir lu l’ouvrage d’Yves Morant, il est évident qu’il s’agit du témoignage d’un frère qui appartient à la troisième catégorie.
    Je ne sais à quelle catégorie j’appartiens mais je peux témoigner du fait que, pour peu qu’on veuille le lire autrement que comme un « discours sur… », voilà un ouvrage qui « interpelle au niveau du vécu » comme dit l’autre et qui donne à réfléchir sur les motivations de son propre engagement.
    Un ouvrage que tout Maître devrait lire.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous