JPS_OML
Jean-Pierre Servel vient de recevoir la Grand Croix de l'Ordre Maçonnique de Lafayette.
A l'arrière plan Roger Dachez et Jean-François Variot. (Photo R.Loaec-GODF)

A propos de l’Ordre Maçonnique de Lafayette

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 14 juin 2016
  • 35
    J.Augé
    20 août 2018 à 18:13 / Répondre

    Je vois avec plaisir que personne n’a contesté mon commentaire passé sous le pseudo d’Antigone. Mais je note que comme d’habitude on oublie dans la liste les obscurs provinciaux qui parfois prennent la place des parisiens (voir la liste des heureux récipiendaires. qui ont été élu(e)s à la tête de leur obédience .)De tous ces commentaires je ne retiendrai pour ma part qu’être FM.°. ne garantit pas modestie et fraternité

  • 34
    Antigone
    22 février 2018 à 10:03 / Répondre

    Quels sentiments de frustration ont pu conduire à de tels commentaires à propos d’une décoration dont je sais pertinemment qu’elle n’est ni sollicitée ni bradée Plus graves les.Inexactitudes, par exemple :touchant le ruban soi-disant couleur gay-pride, je l’ai sous les yeux:il est aux 3 couleurs républicaines bleu blanc rouge sur un ruban aux liserés dorés. Il faut bien dire que cette décoration on ne l’exhibe pas on peut tout juste en rappeler la possession par un pin’s en gratitude d’un geste de reconnaissance du travail accompli

  • 33
    Marcel C
    20 juin 2016 à 18:28 / Répondre

    Etrange, Roger Dachez le donne à qui il a envie, je connais des Grands Maîtres qui ne l’ont jamais reçu, d’autres qui n’ont été que chevalier et pas commandeur avec l’étoile de shériff , et d’autres qui l’ont carrément refusé… Bref, il aurait fallu un peu de cohérence et pas faire cela à la tête du client . Une manière pour l’IMF d’adouber les Grands Maîtres.

  • 32
    BRIOT Pierre-Joseph
    19 juin 2016 à 10:13 / Répondre

    Le divin marquis des deux Mondes doit se retourner dans sa tombe, récupéré par des structures pyramidales issues de l’empire Napoléonien pour l’une et réactionnaire anglaise de 1813 pour l’autre. On n’oublie qu’il fut Grand Maître de la Charbonnerie opposant à tous ces systémes qui s’en réclament aujourd’hui. Il était républicain avant, pendant et après. Je ne pense pas qu’il aurait apprécié que son nom soit associé aux personnes que vous nous présentez.

  • 18
    joab'nnn
    15 juin 2016 à 09:52 / Répondre

    Manifestement faut ménager les mondanités…
    Quelques voix qui s’etonnent parmi les torrents d’eloges, c’est trop … répétitif !

    • 25
      BRUCE
      15 juin 2016 à 19:59 / Répondre

      @BBN’J

      allez voir un médecin , un sexologue , défoulez vous , mais arrêtez de nous saouler ; put… c’est pas possible d’être a ce point repoussant et énervant

      • 26
        joab'nnn
        16 juin 2016 à 11:05 / Répondre

        Manifestement de telles injures ont leur place ici…
        En fait que souhaitent les courtisans de la cellule de propagande de la GLNF ? Il ne peuvent pas démentir les réalités sur leur obédience … Mais il ne faut pas le rappeller … çà les saoule. Les eloges mielleux, non ! Mais les réalités c’est « repoussant ».
        Y a-t-il déséquilibre entre les messages d’eloges et les messages critiques ? Je n’en ai pas l’impression.
        Par contre, chacun peut constater qui injurie !

        • 27
          Jules
          16 juin 2016 à 11:09 / Répondre

          Et qui nous saoule…

          • 29
            joab'nnn
            16 juin 2016 à 11:32 / Répondre

            L’ « injure » est quelque chose de factuel. Qu’en effet le rappel de réalités concernant votre obédience « vous saoule » je n’en doute pas ! C’est même l’effort essentiel de votre groupe de dissimuler, militer pour « faire taire ». Que vous trouviez des alliés parfois, aucun doute non plus.
            Mais vos méthodes de vous en prendre à la personne illustrent si besoin était ce qui anime votre groupe(je ne parle pas de la GLNF, mais du groupe en charge de propagande).

            • 30
              GépluAdministrateur
              16 juin 2016 à 11:37 /

              Bon une fois encore les commentaires dérapent. Joaben il est vrai que si tu restais sur le sujet et uniquement le sujet, on n’en reviendrait pas toujours au même point…
              Je vais finir par devoir être plus sévère.

        • 28
          Blazing Star
          16 juin 2016 à 11:23 / Répondre

          Je suis moi même « bourré » , « méchamment saoulé »

  • 6
    AJ LACOT
    14 juin 2016 à 14:17 / Répondre

    Je me réjouis que l’Institut Maçonnique de France demeure depuis 2003 la seule association culturelle interobédientielle qui réunit dix-sept obédiences .
    Contre vents et marées , il a su , dans la persévérance, construire un événement, le Salon Maçonnique du Livre de Paris , devenu le référent de tous les salons du livre , trop nombreux d’ailleurs, qui fleurissent avec plus ou moins de bonheur, en province .
    L’ordre Maçonnique de Lafayette est une émanation de l’IMF ; il a , avec la volonté de réunir ce qui est épars. 80 membres en 13 ans , c’est dire que l’Ordre s’économise …
    J’espère que , avec l’IMF réunissant de nouveau, dans le respect de leurs différences, toutes les obédiences maçonniques françaises , il va reprendre force et vigueur.
    AJL
    Chevalier de l’Ordre Maçonnique de Lafayette

    • 12
      Blazing Star
      14 juin 2016 à 17:33 / Répondre

      Fais attention de ne pas t’etouffer avec le cordon trop court, ce serait trop bête

    • 24
      joab'nnn
      15 juin 2016 à 15:23 / Répondre

      Il faut mesurer l’usage que font les services de com des obediences suite à ces rencontres. Et c’est là que l’on voit ce que l’on cautionne en donnant une récompense.

  • 5
    jean-Pierre Bacot
    14 juin 2016 à 13:33 / Répondre

    Ce n’est pas la pire chose face à la cordonnite aiguë qui frappe bien des maçons.
    Arrêtez donc de tirer sur tout ce qui bouge…

  • 4
    Jack Chaboud
    14 juin 2016 à 12:06 / Répondre

    « Vanitas vanitatum, et omnia vanitas ».
    Jack Chaboud

  • 3
    Blazing Star
    14 juin 2016 à 11:58 / Répondre

    Le cordon est un peu court pour le cou de JP Servel, rajouter 15cm et faire un cordon reglable. Etouffer un récipiendaire c’est un peu « vache »

    • 17
      Lionel MAINE
      15 juin 2016 à 09:03 / Répondre

      Vraisemblablement inspirée du Sceau de Salomon des Shérifs !
      Que ne ferait-on pas pour épater la … galerie ! (Facile, désolé !)

  • 2
    christian
    14 juin 2016 à 11:12 / Répondre

    Je suis perplexe ! Moi qui pensais que servir était la plus belle chose qui puisse nous arriver …..sans rien attendre en retour …et je cherche dans les propos publiés quelques traces d humilité pourtant bien mise en avant dans nos rituels . Suis je vraiment aussi niais ?

    • 8
      Chicon
      14 juin 2016 à 15:08 / Répondre

      N’aie pas de regret, les grands hommes sont humbles et discrets, pour servir leur pays ou pour servir l’idée de leur famille. Ce sont les « m’as-tu-vu » torturés par la vénalité et l’orgueil qui courent après la fortune et les honneurs.

  • 1
    Patrice Deriémont
    14 juin 2016 à 10:11 / Répondre

    Si je reprends les propos de Roger Dachez : « L’Ordre comprend également des membres français choisis selon les mêmes critères parmi des frères ou des sœurs ayant exercé des responsabilités dans leur Obédience et ne pouvant plus en exercer. »
    On se demande bien pourquoi Daniel Keller a été décoré. Il peut, et d’ailleurs il semble s’organiser pour cela, exercer à nouveau des responsabilités au GODF. Pourquoi pas un 2ème Mandat de Grand Maitre ?

    • 7
      AJ LACOT
      14 juin 2016 à 14:24 / Répondre

      MTCF Patrice,
      Disons que , cette année, l’Ordre Maçonnique de Lafayette distingue les deux-grands-maitres des deux obédiences qui, malgré leur séparation depuis cent ans , ont su renouer le dialogue entre elles . Ayant placé leur dialogue sous l’égide du  » héros des deux mondes » , il est hautement symbolique que l’Ordre Maçonnique de Lafayette , placé sous l’égide du même frère , reconnaisse et distingue cette volonté de dialogue . Ne trouves-tu pas ?

      • 9
        357
        14 juin 2016 à 15:55 / Répondre

        Parce que parler de la Table d’Emeraude relève de la volonté de dialogue ?

        Alors certes, ne mégotons pas non plus, il y a quand même du progrès dans ce genre de rencontres (pensez donc ! Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut etc.) même si le GODF et la GLNF étaient parties depuis des années à un protocole administratif. Parce que c’est ça l’hypocrisie de ces rencontres !

        Le GODF et la GLNF n’ont jamais vécu dans une ignorance mutuelle. A Pisan et à Cadet, les exécutifs se sont toujours parlés.

        Quand par exemple un candidat est refusé chez l’un, l’autre est avisé

        Simplement, qu’est-ce que ça change concrètement pour les maçons et les loges au quotidien ? Rien. Officiellement, on ne se parle pas. Comme le disait un frère de la GLNF non sans ironie : « De toutes les associations profanes, le GODF est celle qui se rappproche le plus de la maçonnerie. »

        Si « la base » n’a pas le droit de se fréquenter en tenue (du moins à la GLNF et encore il y a beaucoup d’entorses hypocrites), les Grands Maîtres, eux, oui. Ils reçoivent même une breloque pour cet « exploit ».

        On ne m’enlèvera pas de l’idée que ce rapprochement est circonstanciel et qu’il est essentiellement motivé par le souci de marginaliser les obédiences qui ont promu la CMF. Ce n’est pas du complotisme que de dire cela, c’est de la lucidité.

        On est en plein dans le marigot obédientiel qui ne dit pas son nom. Le GODF et la GLNF ont un intérêt commun à caricaturer à outrance le paysage maçonnique avec, d’un côté, une obédience supposée représenter « le pôle sociétal » et l’autre le « pôle spirituel ».

        • 11
          Patrice Deriémont
          14 juin 2016 à 17:32 / Répondre

          C’est exact, un protocole administratif existait déjà au début des années 2000. Charbonniaud avait été décoré parce qu’il avait contribué y compris financièrement à l’organisation du 275ème anniversaire.

        • 13
          BRUCE
          14 juin 2016 à 18:04 / Répondre

          357 , oui bien sur , toujours la théorie du complot ou bien voir des calculs pour assurer un leader chip .
          non mais sérieusement , comme si la GLAMF et la GLDF avait besoin de complot pour ne pas se s’entendre. il y a eu et il y a toujours de la méfiance entre eux , ils n’étaient réunis que par intérêt , il n’y a qu’a regarder les SC des deux obédiences qui n’ont même pas pu s’entendre .

          non 357 , décidément il faut arrêter les fantasmes de complot a la mode .

          • 14
            Luciole
            14 juin 2016 à 20:24 / Répondre

            Parce que les deux GM GO et GLNF ne s’entendent pas par intérêt?
            357 a raison,ce n’est pas du complotisme mais une évaluation lucide.
            Tant mieux si du bien peut en résulter.
            (Elle est bien moche la breloque et puis les trois couleurs,tempérées par l’or qui arrange tout n’est ce pas!)

            • 15
              Blazing Star
              15 juin 2016 à 08:37 /

              Oui elle n’est pas terrible la breloque et le cordon couleur gay-pride est bien moche. Des couleurs passées, moins violentes auraient peut être ete mieux. Pour la médaille suivante qu’on va me remettre…
              L’étoile à cinq branches s’appelle en anglais, sauf erreur de traduction: blazing star
              Les « bouboules » a l’apex des cinq pointes si c’est autre chose qu’éviter de se saigner quand on remet la médaille, me rendent perplexe.

            • 20
              Speculum
              15 juin 2016 à 11:48 /

              les boules aux extrémités des branches de l’étoile signifient:
              – le nombre cinq de la création en forme de sphères représentant la terre incompletement finie au cinquième jour.
              – une protection contre les chocs des cinq branches de la médaille en cas de chute au sol provoquée par un notable aviné lors de la cérémonie de remise de médaille.
              – pour faire différent de la Croix de Guerre de 14-18 et montrer qu’on ne l’a pas copiée mais qu’on s’en est inspiré.
              – la sphère armillaire compressée et satellisee dans les cinq dimensions intermédiaires suivant la tradition hermetique.
              – rien du tout mais c’est pour faire joli suivant les canons de l’art décoratif du début du siècle.

      • 10
        Patrice Deriémont
        14 juin 2016 à 16:07 / Répondre

        Oui, sauf que la Maçonnerie Française avait précédé cette rencontre entre la Maçonnerie « Régulière » et la Maçonnerie « Séculière » en distinguant Le passé GM Charbonniaud. Ce n’est donc pas une nouveauté. De plus si je me souviens bien , étant alors GMA, le Grand Chancelier t’avait conféré le Grade Chevalier pour l’ensemble de ton aide à la réalisation du 275ème anniversaire et m’avait indiqué ne pas pouvoir me l’attribuer car en étant à mon premier mandat, je pouvais toujours revenir et exercer à nouveau des responsabilités.

        • 16
          Blazing Star
          15 juin 2016 à 08:55 / Répondre

          Maçonnerie séculière « dans le siècle », est nettement plus choisie que maçonnerie libérale « de liberté ». Bon pour une médaille.

          • 19
            Patrice Deriémont
            15 juin 2016 à 10:28 / Répondre

            C’est ce que j’avais proposé, il y a quelques années mais c’est adogmatique qui avait été retenu

            • 21
              Blazing Star
              15 juin 2016 à 12:07 /

              maçonnerie régulière (qui suit la règle)
              maçonnerie séculière (qui est de son sięcle)
              mais tout le monde ne sait pas que le français vient du latin…

            • 22
              Luciole
              15 juin 2016 à 12:59 /

              Bizarre cet « adogmatisme » encore inconnu en Français mais surtout en quoi les GLdF et GLFF entre autres seraient elles dogmatiques? la Spiritualité est une recherche pas un dogme.

            • 23
              Lionel MAINE
              15 juin 2016 à 13:09 /

              Le maçonnologue belge Luc NEFONTAINE parle lui-aussi de « Maçonnerie séculière » pour qualifier notre Voie, nous les « non obligés de glorifier quelqu’architecte de l’Univers ».

            • 31
              Chicon
              16 juin 2016 à 15:21 /

              @lionel maine – L.Nefontaine est un auteur sérieux,clair, inteliligible, a recommander aux intéressés par la franc-maçonnerie car les ouvrages non fantaisistes ou non sectaires sont rares.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous