Alchimie et Rose-Croix

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 27 janvier 2021
  • 2
    Norbert Verdon
    27 janvier 2021 à 18:22 / Répondre

    J’ai trouvé cet article très éclairant, ainsi l’ai-je imprimé pour l’approfondir, j’ai été moi-même Rosicrucien rue ST Martin à Paris. Merci de telles publications vraiment bienvenues! Frat.:

  • 1
    Annwn
    27 janvier 2021 à 12:26 / Répondre

    Entre 240 à 270, un événement important se produisit en Orient. Un Perse, Curbicus, surnommé Manès, ressuscitait les Principes de l’ancienne religion naturelle tels qu’ils avaient été formulés dans l’Avesta.
    Il en fit, du reste, un ordre fermé que nous retrouverons plus tard sous le nom de Rose-Croix lorsque les modernes le restaureront.
    C’est pour protester contre la profanation du culte de Vénus dans l’empire romain que ce mouvement se produisit.
    La rose était consacrée à Vénus. Elle est, par excellence, l’emblème de la Femme. Les vrais fidèles sont dits « sub rosa » (sous la Rose).
    Cette nouvelle doctrine, qui se propagera sous le nom de Manichéisme, va surtout protester contre la prétention de ceux qui veulent donner à l’homme les facultés divines de la « Déesse », nom générique de toutes les femmes supèrieures en raison de leur qualité morale.
    L’homme est un « demi-dieu » parce qu’il se dédouble en deux principes qui se combattent de toute éternité : l’esprit, qui représente le Bon Principe, et le corps de l’homme, qui contient le mauvais principe. Donc on doit honorer l’esprit et haïr le corps.
    Mais, si l’homme est un demi-dieu, il n’y a pas de demi-Déesse ; la divinité féminine est totale, intégrale.
    La doctrine secrète des Manichéens a servi à faire la légende masculiniste de ceux qui renversèrent le premier Christianisme.
    Ils l’ont copiée en mettant au masculin ce qui était au féminin.
    L’ordre des Rose-Croix a été repris et intercalé dans la Franc-Maçonnerie par les modernes.
    (…)
    « Chambre Noire » (passé), « Chambre Infernale » (présent), « Chambre Rouge » (avenir), I.N.R.I., « Toute la Nature est renouvelée par le Feu… » (c’est cette formule qui est résumée dans les mots Immaculée Conception. Quand Auguste Comte a aperçu cette Vérité, il a fondé la Religion de l’Humanité sur ce qu’il a appelé « l’utopie de la Vierge-Mère ».)

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous