FM et Internet

Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatibles ?

Par Géplu dans Edition

Franc-maçonnerie et Internet : « Les maçons, vrais ou faux, se répandent sur la toile et les échanges « maçonniques » s’y multiplient. Des rituels, des planches, des invitations à des tenues maçonniques… on y trouve de tout ! A-t-on encore besoin de se faire initier (ou peut-on l’être à distance ?) ? Faut-il s’obstiner à fréquenter des ateliers ? Est-ce encore la peine de ne prendre la parole que de manière mesurée… (…) Bref, Internet va-t-il remplacer une franc-maçonnerie que d’aucuns trouveront désuète voire obsolète, inadapté à l’époque actuelle ? Ou la « profanisation » de la franc-maçonnerie via Internet sera-t-elle l’occasion de repositionner, de recadrer la franc-maçonnerie ?  À moins que le développement d’une présence maçonnique sur Internet ne soit l’occasion de s’interroger sur les politiques de communication, d’extériorisation et sur le fonctionnement même des obédiences et loges maçonniques, ou sur les règles que doit respecter le maçon dans et en dehors du temple… »

FMetInternet JiriTelles sont quelques-unes des nombreuses questions que Jiri Pragman se pose dès le préambule de son dernier livre : « Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatibles ? ».

Un livre divisé en six grands chapitres-questions :
– Internet constitue-t-il la voie du futur maçon ?
– Quelle présence des structures maçonniques sur Internet ?
– Internet est-il un outil maçonnique ?
– Internet est-il un progrès maçonnique ?
– Internet et discrétion font-ils bon ménage ?
– L’avenir maçonnique est-il numérique ?

Quelques extraits : « Internet est un e-bazar ou des savoirs sont dispensés au milieu d’informations parasites. Le souci, pour le simple curieux comme pour l’honnête homme ou femme qui souhaiterait emprunter le chemin de la loge, c’est de démêler le vrai du faux, la propagande de la contre-propagande, la promotion de l’information. »

« Faut-il absolument faire appel à Internet et à ses outils pour être de son époque ? Ou Internet permet-il simplement aux maçons et aux structures maçonniques de mieux communiquer, de disposer de canaux d’information comme ils n’en ont jamais connu ? Internet n’est pas un progrès maçonnique mais il offre la possibilité de faire progresser l’audience du discours maçonnique. » 

« Si, lors de certains échanges entre maçons à travers des forums, listes de discussion, zone de commentaires des blogs ou dans les réseaux sociaux, certains se montrent respectueux de l’autre et pratiquent une certaine écoute, il faut bien reconnaître que des comportements bien éloignés de la pratique en loge sont devenus courants. » « Pourquoi ces différences entre un comportement en loge et celui rencontré sur Internet ? » On ne peut effectivement comme Jiri que le constater, et avec lui déplorer ces comportements outranciers qui touchent aussi notre Blog Maçonnique Hiram.be. Ceux-ci sont favorisés par l’utilisation de pseudonymes qui permettent un anonymat dont certains abusent. Assurer la tranquillité et la sécurité en ne révélant pas la véritable identité des frères et sœurs (et même des profanes) qui souhaitent intervenir, oui, mais couvrir des « snipers », non. Peut-être va-t-il falloir, prochainement, réfléchir sérieusement à ce problème d’éthique dans nos interventions.

Enfin, à l’inévitable question : Une loge maçonnique peut-être être virtuelle ?, Jiri répond, fort heureusement : « beaucoup continuent à penser aujourd’hui qu’une loge virtuelle est un non-sens et que seule la présence des maçons en un même lieu et même temps « réels » fait la loge. »

Consultez la table des matières du livre : Sommaire Franc-maçonnerie et Internet

Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatible ? de Jiri Pragman, chez Dervy, ISBN 979-10-242-0155-9

jeudi 30 juin 2016 24 commentaires
  • 24
    Jiri Pragman 5 juillet 2016 à 06:41 / Répondre

    Quelques questions traitées dans « Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatibles? » https://www.pinterest.com/jiripragman/franc-ma%C3%A7onnerie-et-internet-sont-ils-compatibles/

  • 17
    Philippe L. 2 juillet 2016 à 17:02 / Répondre

    Il n’a jamais été dit nulle part que les Francs-Maçons sont isolés du monde. Seul leur travaux le sont. Il est parfaitement normal que le Franc-Maçon vive avec son temps. Et le temps de leurs épreuves se font dans le monde. Les Francs-Maçons ont cette chance parmi les Hommes Initiés d’être dans une recherche de double nature. En conséquence ils s’exercent à la Liberté, avec ses bons et mauvais côtés, et le combat « spirituel » passe inévitablement par la confrontation des deux avec cette prise de conscience fondamentale de ce qu’ils sont vraiment.
    Il est évident que le Franc-Maçon ne se confond pas avec la Franc-Maçonnerie. Que son « travail » est hors du temps, ce qui n’est pas le cas des francs-maçonneries.

  • 9
    joab'nnn 1 juillet 2016 à 12:28 / Répondre

    On oublie souvent une chose :
    Le « pseudo » n’est pas seulement une mesure de confidentialité qui mérite respect et en aucun cas personne ne peut s’arroger de la violer.
    C’est aussi un élément intéressant d’apaisement des débats, assez conforme à nos débats maçonniques :
    Ainsi, s’exprimer sous pseudo signifie que seule l’idée émise a de l’importance et mérite d’être soumise à critique.
    Alors bien sûr, il est de bonne guerre dans les outils de com les plus pervers de type « negative-campain » consitant à s’en prendre à l’individu réel ou spéculé, derrière un contributeur, de manière à détourner l’attention des idées émises. Ceci, dans le but de disqualifier l’autre à s’exprimer et par conséquent vouloir effacer ses idées émises qui déplaisent.
    Il est plutôt triste que dans le monde de la FM, les services de com de groupe obédientiels utilisent ces procédés honteux dans le monde profane et d’autant plus au regard de nos valeurs.
    Donc, en effet, s’exprimer sous pseudo, implique une auto-modération, mais aussi une fermeté de la modération si le premier est en défaut.
    Après, reste à définir, ce qui peut subir de la vivacité des critiques et ce qui doit être préservé.
    A mon sens, les institutions peuvent être critiquées sans grande limite et les individus préservés.
    Il est vrai que la com institutionnelle(là encore utilisant un procédé peu glorieux de « bouclier humain ») se protège en « personnalisant » … Ainsi critiquer la politique d’une obedience aboutit chez les chargés de com de l’obédience en « OH, tu attaques tous le membres de l’obédience » …
    SE pose alors la question de ce qui est le lien privilégié pour des FM :
    – la fraternité maçonnique rituelle, entre tous les FM ?
    – la soumission-appartenance à un groupe obedentiel ?
    A mon avis la réponse va de soi, mais ce n’est que mon avis ? Et vous ?

    • 15
      Reco et c'est Frère 2 juillet 2016 à 11:54 / Répondre

      Auto modération, fermeté de la modération ?

      14 commentaires. 5 de toi…

      • 16
        lazare-lag 2 juillet 2016 à 13:24 / Répondre

        16 commentaires (avec le présent), dont 5 pour JOAB’NNN, c’est exact.
        Ce qui lui fait 31,25 % des messages sur un total de 16.
        Mais 9 intervenants au total.
        A part un commentaire statistique et chiffré, que dire?
        La plupart des 16 commentaires (ou 9 intervenants)n’apportent-ils pas autre chose? Du fond par exemple?
        Et libre à chacun d’en faire de même.
        Mais je t’accorde que JOAB’NNN occupe bien souvent le terrain.
        (Et heureusement pour notre pauvre F:. Géplu que les 150.000 membres des diverses obédiences ne commentent pas tous, il imploserait… ou devrait embaucher!)

      • 19
        joab'nnn 3 juillet 2016 à 12:09 / Répondre

        Merci de démontrer en direct ce que j’exposais plus haut : un courtisan de l’equipe de propagande de la GLNF actuelle en mission de « negative campain » … aucune reponse aux idées émises mais un sarcasme visant à discrediter leur interlocuteur …

        • 20
          Jules 3 juillet 2016 à 12:46 / Répondre

          Pas un sarcasme Joab. Un constat…

          • 23
            joab'nnn 3 juillet 2016 à 20:39 / Répondre

            Et hop,un 2e courtisan sus autre pseudo ..
            pourquoi tu constates pas le nombre de lettres, le nb de fotes d’aurtho ? constat absurde si on ne cherche à y donner un sens … que mes contributions vous incommodent, je veux bien le croire .. que vous vouliez trouver des alliances pour faire taire, oui !

        • 21
          lazare-lag 3 juillet 2016 à 14:16 / Répondre

          @JOAB’NNN:
          La très courte intervention de JULES (20) est la bonne: il ne s’agit que d’un constat de ma part.
          Et je l’en remercie.
          Et attention, JOAB’NNN, à ne pas me faire dire ce que je ne dis pas, ce n’est pas très fair-play, pour ne pas dire pas très fraternel.
          J’ignorais jusqu’à l’appartenance de RECO à la GLNF, ne le connaissant pas autrement que par ses interventions sur le présent site et n’ayant eu qu’une seule fois un échange avec lui, en début d’année.
          Qui plus est je me garderai bien d’intervenir en ce lieu sur des questions touchant en propre la GLNF d’autant que j’émarge ailleurs, au GODF.
          Et que les plats mijotés en arrière-cuisine d’obédience, quelle qu’elle soit,ce n’est vraiment pas ma partie, me faisant une autre idée de la maçonnerie.
          Tu ne peux donc pas t’autoriser à m’attribuer le fait que je démontre qu’un Frère de la GLNF est en mission négative à l’égard de ta personne, ou de ce que tu exprimes.
          C’est ta propre conclusion, pas la mienne, il te faut donc éviter un tel transfert d’intentions.Intellectuellement, ce n’est pas très honnête.
          Et si je maintiens un terme dans mon commentaire précédent c’est bien celui selon lequel tu occupes bien souvent le terrain. Au sens du nombre d’interventions.
          Pour le reste, cela a déjà évolué: tu es à 6/21 interventions soit 28,58 % et si c’est un peu en baisse par rapport au précédent constat tu tiens toujours le ponpon en nombre d’interventions.
          Pour ce qui est de la valeur et de l’intérêt réels des susdites interventions je laisse cela à ceux de ton obédience, n’ayant pas toutes les clés de la vie et des soucis propres à la GLNF.
          Pour conclure, j’ai réagi derrière RECO, parce que son argument me paraissait un peu court, ne touchant pas au fond.
          Et si je réagis derrière le tien, tu vois bien pourquoi: tu ne peux pas t’appuyer sur la réponse que je lui fais pour régler tes comptes avec lui.
          Faites cela entre vous.
          Enfin, j’émets quand même un souhait: j’espère qu’en tenue, en loge, tu laisses un peu d’espace et de parole aux frères de ton atelier.
          Par pure Fraternité, un frère occupant à lui seul 1/3 de la parole, serait-ce raisonnable?
          Est-ce encore un partage? Est-ce, pour eux,une liberté de circulation de la parole?

          • 22
            joab'nnn 3 juillet 2016 à 20:36 / Répondre

            Cher Lazare, je repondais au courtisan Recco, pas à toi, Lazare dont je partageais globalement la pensée. quiproquo donc… dsésolé du ton inadapté à ta contribution, mais totalement a la contribution des courtisans …
            En reponse à ton argument malicieux … je ne maîtrise que mes messages … le pourcentage est donc dépendant de l’intérêt d’autrui.
            Lorsque tu publies le 1er commentaire, tu occupes 100 % de la parole ! (inadmissible ?)

            Il y a tout de même une nuance de taille :
            – les courtisans de l’equipe GLNF n’ont qu’un leitmotiv : « faire taire » ceux qui les contrarient.
            – pour ma part, je m’exprime sans me préoccuper des choix d’autrui.
            Désolé de l’embrouille donc, pas publié au bon endroit !

  • 7
    Michel RENAULT 30 juin 2016 à 18:32 / Répondre

    D’une façon ou d’une autre nous devons tous nous rapprocher pour travailler à la FRATERNITE.

  • 5
    Ronan LOAEC 30 juin 2016 à 17:14 / Répondre

    La maçonnerie, ça se pratique en loge, en vis-à-vis. Mieux, en face à face!
    Que l’on utilise les courriels pour s’adresser des éléments préparatoires, par exemple à une planche ou à une question à l’étude des loges, bien sûr: c’est un outil moderne et efficace. Que le VM et le secrétaire envoie les convocations, les circulaires, par ce biais, rien de plus logique, efficace, pragmatique et… gratuit!
    Mais imaginer faire de la maçonnerie hors sol via internet, c’est juste n’importe quoi. Sans parler des agapes qui ont été, dès l’origine de la maçonnerie, partie intégrante de la tenue…
    Ce qui m’importe, ce qui m’attire, ce qui me plaît, c’est d’être face à mes frères et mes sœurs, après avoir ouvert rituellement les travaux et laissé – autant que faire se peut – les métaux à la porte!
    Quant aux blogs, j’apprécie qu’ils publient des articles sur l’histoire, les rites, les Obédiences; qu’ils se fassent l’écho des communiqués et des conférences; qu’ils dénoncent aussi les abus et fautes car nous avons tout à gagner à faire impitoyablement le ménage comme cela a été amorcé par Alain Bauer au tournant du siècle et poursuivi depuis avec une indiscutable fermeté…
    En revanche, les commentateurs qui instrumentaient ces espaces d’expression pour étaler leurs haines intestines, leurs mesquineries, leur étroitesse d’esprit, leurs fantasmes et leur dogmatisme, font énormément de tort à l’Ordre en donnant des maçons une image lamentable auprès des profanes. La « société civile » n’a pas la moindre idée des motifs de leurs guerres picrocholines: pour elle, « la maçonnerie » est un tout homogène qu’elle juge en bloc en se fondant sur l’étalage des dérives et des injures dont s’abreuvent un nombre infime de ses représentants.
    Non, décidément, la maçonnerie, ça se pratique en loge et c’est en loge et nulle part ailleurs que nous devons régler nos comptes lorsque cela devient indispensable!

    • 13
      joab'nnn 1 juillet 2016 à 15:11 / Répondre

      « La maçonnerie, ça se pratique en loge » … en effet ! Il s’avere que les principaux sujets de controverse souvent violents ont rapport à autre chose … un « machin » facultatif mais qui peut être utile appellé « obedience ». Le dit machin (variable selon les obediences) s’arroge des droits contre-maçonniques à décider qui pourrait entrer en loge, à transmettre une onction pour les VM, à se servir dans les comptes des loges.
      Et arrive à instiller une idée contre -maconnique que l’adhésion à cette association facultative serait prépondérante à ce que tu cites : « un maçon dans une loge ».
      Par conséquent, l’apect obedentiel etatnt sans rapport avec le fond de la FM, quel problème y aurait-il à le commenter sur un support extra-maçonnique ?
      Il est vrai que certains services de com de certaines obédiences ont tenté de « sacraliser » pour le protéger des critiques …

    • 18
      ce78 2 juillet 2016 à 22:19 / Répondre

      Merci de rappeler les réalités premières, pour ne pas dire primordiales. Il n’y a pas maçon sans tablier, et de la même manière, il n’y a pas de maçon derrière un écran : un tablier derrière un écran, ça n’a pas de sens.

  • 3
    Patrice Deriémont 30 juin 2016 à 15:16 / Répondre

    L’expression des Frères par internet ou forum interposé me parait une bonne chose. De tous temps les Francs-maçons et les Loges se sont exprimés en tant que tels. Cette habitude du silence n’est présent qu’en France et depuis la 2ème guerre mondiale. On comprend pourquoi pour les Frères qui ont connu cette période. De nos jours il me semble que c’est à nouveau possible et peut-être même nécessaire, à condition de respecter ses contradicteurs et surtout de ne pas employer un pseudo. Et puis il y a encore une autre bonne raison, c’est d’éviter que les Grands Maitres prétendent parler au nom de ceux d’ente nous qui estiment avoir quelque chose à dire.

    • 4
      yasfaloth 30 juin 2016 à 16:38 / Répondre

      Ne pas utiliser de pseudo est un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre !
      .
      J’ai reçu le livre de Jiri, je me le réserve pour un moment plus calme cet été…

      • 6
        Patrice Deriémont 30 juin 2016 à 17:43 / Répondre

        Certes, mais c’est la condition nécessaire de mon point de vue à exprimer un point de vue personnel sur un forum. Pour les reste je suis bien d’accord, la maçonnerie se pratique en Loge et nulle part ailleurs.
        Quand le Frère Ronan LOAEC écrit :
        « Quant aux blogs, j’apprécie qu’ils publient des articles sur l’histoire, les rites, les Obédiences; qu’ils se fassent l’écho des communiqués et des conférences; qu’ils dénoncent aussi les abus et fautes car nous avons tout à gagner à faire impitoyablement le ménage comme cela a été amorcé par Alain Bauer au tournant du siècle et poursuivi depuis avec une indiscutable fermeté… »
        Je suis en accord complet avec lui notamment sur le nettoyage initié par Alain Bauer d’autant que j’étais à l’époque son Assistant à la Grande Maitrise , mais selon moi il oublies les sujets sociétaux sur lesquels nous souhaitons donner notre point de vue ou soulever une problématique etc…
        Par exemple, j’ai publié il y a quelques jours sur ce Blog un texte sur la Loi travail qui permettait de mettre la problème en perspective et d’éviter les approximations syndicales et juridiques.

        • 10
          joab'nnn 1 juillet 2016 à 12:35 / Répondre

          Le non-pseudo conduit à examiner prioritairement QUI s’exprime plutôt que CE QU’IL EXPRIME.
          Ainsi, nous sommes face à des risques de l’abus de l’ « argument d’autorité ».
          A l’inverse, le pseudo peut laisser libérer des pulsions d’ego(curieusement), de revanche, de grossiereté, d’irresponsabilité.
          Ce que normalement, en tant que FM nous savons « vaincre » …

          • 12
            Patrice Deriémont 1 juillet 2016 à 14:04 / Répondre

            Je suis d’accord mais alors comme certains « Frères » ne respectent pas la règle de courtoisie et de fraternité qui devrait s’imposer, il faut une médiation plus rigoureuse.

            • 14
              joab'nnn 1 juillet 2016 à 16:10 /

              Je suis d’accord, mais il semble qu’il y ait divergence sur les notions de « courtoisie ».
              Souvent, beaucoup souhaitent une courtoisie bizarre souvent proche de complaisance, compromission, allégeance qui serait due à une organisation … et ses chefs du moment(dont la dite organisation serait, elle dispensée) tout en faisant abstraction de bien plus que courtoisie, la fraternité entre FM qui ne se limite pas au temps d’une tenue et doit se moquer de toute barrière que justement les organisations erigent pour disperser les FM .

      • 8
        lazare-lag 30 juin 2016 à 21:23 / Répondre

        Je suis assez d’accord avec Yasfaloth, s’agissant de l’utilisation d’un pseudo. Mais pourquoi vouloir imposer une règle?
        In or Out, avec ou sans pseudo?
        Je comprends bien l’argumentation de Patrice, mais également celle de Yasfaloth.
        J’ai bien compris que Patrice a été Conseiller de l’Ordre, et même Grand Maître adjoint. Il s’agit de postes exposés. A ce niveau là c’est donc volontairement que l’on s’expose, dans tous les sens du terme.
        En plus ayant été à ces fonctions il y a douze ou quatorze ans ans, on peut supposer Patrice retraité désormais. Donc totalement libre. Libre de décider de se dévoiler ou non.
        Mais la plupart du temps, en étant actifs,nous pouvons vivre dans des univers professionnels où se dévoiler peut-être mal perçu. Voire gênant pour certaines perspectives de carrière. N’est pas indépendant qui veut.
        Dans certaines structures, avec certaines hiérarchies, ou hiérarques plutôt,ne vaut-il mieux pas être prudent?
        Il y a la question de principe, théorique, et il y a la réalité où l’on se heurte à un certain pragmatisme.
        Et fût-elle réduite, conservons la liberté individuelle d’en décider.
        Voilà tout.

  • 2
    ABIBALA 30 juin 2016 à 13:33 / Répondre

    C’est bien beau tout cela mais les agapes qui font suite à nos réunions nous sauveront du virtuel!
    Un cassoulet, une tête de veau, des tripes,… avec les boissons appropriées et les discussions débridées… nous préserveront à jamais du net.
    Vive la F.M. universelle et culinaire.
    A bas la Maçonnerie déshumanisée!
    A bas la Maçonnerie des INTELLO-BOBOS!

  • 1
    SSTTEEFF 30 juin 2016 à 10:01 / Répondre

    Une loge virtuelle ! ???
    Mais bien sûr…
    Voilà bien l’idée du siècle (sourire)
    gémissons à l’unisson 😉

    • 11
      joab'nnn 1 juillet 2016 à 12:39 / Répondre

      Pour éliminer véritablement cette idée, il faut accepter de l’etudier, en peser les issues, la confronter à nos valeurs essentielles.
      Finalement la rejeter par un Pfff y donne crédibilité.
      NB : à l’Université d’été ALS (septembre 2016) sera débattue cette question.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dapibus Praesent Aenean facilisis quis sit