Jiri 200618

Le parler des francs-maçons

Par Géplu dans Divers

Dans le cadre d’un cycle sur les pouvoirs du langage et de la communication, la Maison de la Francité de Bruxelles propose ce mercredi 20 juin un apéro-conférence sur le thème Le parler des francs-maçons. Le conférencier sera Jiri Pragman

Les francs-maçons ont leur vocabulaire et leurs tournures surannées sinon surprenantes que les “profanes” découvrent parfois au détour d’ouvrages sibyllins. Mais pourquoi les maçons ont-ils adopté et conservé ce langage d’un autre siècle ?
On dit qu’ils utilisent des « mots, signes et attachements » et que leurs « tenues » se caractérisent par l’oralité et la circulation de la parole. Mais se reconnaissent-ils par l’utilisation d’un certain vocabulaire, de tournures, d’un sens particulier qu’ils donnent à ces mots et expressions ? Et s’agit-il d’un langage enfermant comme celui des sectes… ou d’un socle commun sur lequel ces constructeurs…. spéculatifs bâtissent leur Temple ?

Mercredi 20 juin 2018 à partir de 19h15 (début de la conférence à 20h), Maison de la Francité, rue Joseph II 18 à Bruxelles. Entrée : 10 € (bar gratuit/pain surprise avant la conférence).
Attention : le nombre de places est limité, la réservation est obligatoire.
Renseignements & réservations : 02 219 49 33 – conference@maisondelafrancite.be

Téléchargez l’invitation : Maison de la Francité 200618

mardi 19 juin 2018 3 commentaires
  • 3
    lazare-lag 19 juin 2018 à 20:20 / Répondre

    Le choix des mots n’est jamais innocent, fût-il éventuellement involontaire.
    Pourquoi le « parler » plutôt que le « vocabulaire »?
    Ou que « le jargon »?
    Pourquoi privilégier ici « parler » comme nom, comme mot plutôt que comme verbe? Pourtant son emploi le plus fréquent.
    Et pourquoi pas d’ailleurs « le verbe », ou « le Verbe » du Franc-Maçon? Ca ouvre des perspectives, non?
    Pour ne rien dire, justement, de celui-là même: « le dire ».
    Car le verbe, ou le mot, « dire » mériterait à lui tout seul un développement.
    J’en avais fait d’ailleurs un thème de planche, il y a quelques années, du fameux « J’ai dit ».
    Qui m’avait permis, entre autres choses évidemment, de bifurquer sur la transmission tant orale qu’écrite de la Franc-Maçonnerie.
    Bref sur ce parler là, on peut être intarissable.
    Dommage que je sois si loin de Bruxelles…

  • 2
    yasfaloth 19 juin 2018 à 19:23 / Répondre

    Tiens, chez nous c’est des « Mots, signes et attOUchements » !

  • 1
    Cyrus 19 juin 2018 à 17:51 / Répondre

    Je pense que ce sera une magnifique conférence où la culture maçonnique qui manque à un certain nombre d’entre nous sera à l’honneur.
    Parce que il y a bien sûr le parler maçonnique mais également l’écriture maçonnique : voir entre autres http://www.daxad.be

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ante. Praesent at dapibus tempus sem, venenatis, ut risus libero.