La FM sous N III

La Franc-maçonnerie sous Napoléon III

Par jissey dans Contributions, Edition

Une interview vidéo express d’Alain Queruel, l’auteur de La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III par Jacques Carletto, dit Jissey :

Napoléon III n’avait pas caché ses intentions de mettre les Francs-Maçons au pas en imposant des Grands Maitres par lui nommés et en recherchant la fusion de toutes les obédiences françaises. Cependant, petit à petit, le carcan s’est desserré et les loges ont pu reprendre force et rigueur. Prélude à la Troisième République, la Maçonnerie sous Napoléon III entame son indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, initie l’entrée des femmes, les discussions sur les sujets sociaux et les principaux courants « socialistes ». Questions religieuses et Ecole laïque sont déjà en germe…

L’auteur du livre, Alain Queruel, membre du GODF, est un spécialiste d’Histoire des Sciences. Il est auteur de nombreuses biographies de savants ayant vécu sous la Révolution et l’Empire. Il a été chargé de cours sur la Franc-Maçonnerie à l’Université du Temps libre d’Orléans et à l’Université ouverte Paris7 – Diderot
.

La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III, par Alain Queruel. Aux Editions Cépaduès, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2364937734

vendredi 29 mars 2019 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
diam facilisis venenatis Donec risus elit. nec