Bruxelles, une ville maçonnique ? Oui ou non ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 26 avril 2008
  • 12
    Jacques Cécius
    30 avril 2008 à 9h53 / Répondre

    C’est le moment ou jamais de vous dire « Salut les biloutes ! »

  • 11
    Burdeos
    29 avril 2008 à 19h17 / Répondre

    C’est amusant ces commentaires : çà me fait penser au célèbre (?) « La soutane entre les dents mon père ! »… dans d’autres circontances…

  • 10
    isis
    29 avril 2008 à 18h50 / Répondre

    bon, je vais vous laisser en tre Frères….. 😉

  • 9
    yvca
    29 avril 2008 à 18h05 / Répondre

    A Stéphane,
    C’est vrai, on ne peut penser à tout . . . Une fermeture éclair au centre du tablier ? ? ?

  • 8
    Stéphane
    29 avril 2008 à 17h34 / Répondre

    A Yvca
    Moui, mais pense alors aux Frères plus âgés portant un appareil dentaire…

  • 7
    yvca
    29 avril 2008 à 12h57 / Répondre

    Il suffirait d’allonger le tablier afin de pouvoir le tenir entre les dents pendant
    l’opération . . . Je vois déja le tableau . . .

  • 6
    Stéphane
    29 avril 2008 à 5h09 / Répondre

    Exactement ! Et c’est bien plus élégant que de faire tourner le dit tablier d’un quart de tour 🙂

  • 5
    jb.bienvenue
    28 avril 2008 à 17h36 / Répondre

    Stéphane a écrit :
    « Par contre Mannekenpis est bien une représentation maçonnique. »

    … oui, mais lui au moins a trouvé la solution pour ne pas risquer de mouiller son tablier par inadvertance !

  • 4
    Stéphane
    28 avril 2008 à 5h35 / Répondre

    Salut Jacques,

    La dernière partie de mon commentaire, sur le Compas et l’Equerre de la couverture était ironique (d’où la présence du smiley).

    Par contre Mannekenpis est bien une représentation maçonnique. La preuve ? Que font la plupart des Frangins avant et après une longue Tenue ? 🙂

  • 3
    Jacques Cécius
    27 avril 2008 à 20h42 / Répondre

    Personnellement je suis un peu rationnaliste. Ce que beaucoup de maçons n’apprécient pas.
    La quéquète de Manken Piss ne représente-t-elle pas l’effusion du GADLU sur les « initiés » ? Ce que n’aurait pas désovué Guénon!
    Moi aussi je suis un peu tordu…

  • 2
    Stéphane
    27 avril 2008 à 14h18 / Répondre

    J’ai écouté l’émission de Jean-Pol Hecq, cet avant-midi. Soulignons d’abord la capsule de présentation de l’interview de Jean van Win qui relève de tout sauf de l’impartialité et de l’objectivité journalistiques. « Bruxelles maçonnique » y est également présenté comme un ouvrage qui vient de paraître. Moui, d’accord, deux mois, ce n’est pas très long mais ce n’est pas non plus vraiment de l’actualité brûlante.

    Jean van Win y fut tel qu’en lui-même, le ton aussi péremptoire à l’oral qu’à l’écrit. Les arguments sont toujours identiques.

    Puisqu’il reparlait du fameux « trident » du Parc Royal, je me suis replongé dans son ouvrage, pages 114, 115 et 116, pour être précis. On y apprend que les perspectives du Parc de Bruxelles et de la Place d’Armes du Château de Versailles sont « identiquement pareilles » et que « L’angle formé par les deux allées extérieures est dans les deux cas très voisins de 50 degrés ». Notons que dans son interview, on était passé à 55 degrés. Plus loin il ajoute « Observons ici que ce plan ‘en trident / éventail / patte d’oie’ fut repris dans de nombreuses capitales. […] Voici les plans de Versailles, de Saint-Petersbourg, de Washington, de Bruxelles. Et voici le même trident, le même angle de 50 degrés environ. »

    Comme je suis un peu tordu, je me suis amusé à prolonger les allées extérieures des fameux « tridents / éventails / pattes d’oie » aimablement fournis par l’auteur à la page 115, et j’ai mesuré les angles avec ma bonne vieille équerre aristo. Le Parc de Bruxelles fait 51°. Rien à redire donc. Les allées de la Place d’Armes de Versailles aussi… à 10 degrés près (40° tout ronds). Saint-Petersbourg fait 64°, le Parc de Karlsruhe, 90° (sa ressemblance avec un trident est d’ailleurs peu visible, à moins que ce ne soit ici une patte d’oie ?), la Maison Blanche, si l’on accepte de mettre le point de rencontre des deux allées bien derrière le bâtiment, 40°…

    Pour rester sur le Parc Royal, dans le descriptif des différents symboles maçonniques composants le Tableau de Loge, pp 99 à 104, JvW affirme que « Pas plus que le compas, l’équerre ne figure isolée sur les Tableaux de Loge ». J’ai, dans ma documentation, pas mal d’exemples de Tableaux de Loge dans lesquels ces deux outils sont bien séparés. Dans ma Loge d’Initiation, où l’on dessine encore ce tableau au début de chaque Tenue, c’est également le cas… Dernier point, sur ces deux outils et leur présence dans le plan du Parc Royal, si je regarde bien la couverture de « Bruxelles maçonnique », je vois bien le compas et une équerre dont les deux branches, de longueur égale, partent en angle droit depuis le bassin octogonal. Mais, comme je l’écrivais un peu plus haut, je suis un peu tordu 🙂

  • 1
    Stéphane
    26 avril 2008 à 16h58 / Répondre

    J’avais, en son temps, raté cet échange Van Win – Kervella. C’eut été dommage 🙂

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous