Caroline Eliacheff, Photo Astrid di Crollalanza © Flammarion

Caroline Eliacheff censurée : des méthodes fascisantes

Accès libre
Publié par Géplu
Dans Divers

Communiqué du Comité Laïcité République

Caroline Eliacheff censurée : des méthodes fascisantes

18 novembre 2022

La pédopsychiatre Caroline Eliacheff, qui devait tenir une conférence dans une médiathèque de Lille jeudi 17 novembre, en a été empêchée par des activistes LGBT. Sa venue à Paris pour une conférence le 20 novembre a par ailleurs été annulée par la mairie de Paris.

Le Comité Laïcité République dénonce cette entrave à la liberté d’expression émanant de groupuscules activistes aux méthodes fascisantes. Au nom de croyances, le discours scientifique peut être ainsi annulé. Les travaux conduits par Caroline Eliacheff et Céline Masson dans le cadre de l’Observatoire « La Petite Sirène » s’inscrivent dans une démarche de protection de l’enfance, protection contre des manipulations véhiculées par les réseaux sociaux. Il est intolérable que quiconque, au nom d’une prétendue défense des minorités, y fasse obstacle.

Le Comité Laïcité République apporte son soutien total à La Petite Sirène et mettra en œuvre tous les moyens dont il dispose pour lui permettre de s’exprimer et de diffuser ses travaux.

________________________
Post scriptum :  Voir aussi dans la Revue de presse du CLR les rubriques Transgenres dans Femmes-hommes, Liberté d’expression, Censures à l’université dans Enseignement supérieur.

Voir aussi dans Le Figaro : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/la-mairie-de-paris-annule-un-colloque-sous-la-pression-de-militants-lgbt-20221117

dimanche 20 novembre 2022
  • 2
    lazare-lag
    21 novembre 2022 à 9h48 / Répondre

    Luciole, avis totalement partagé.
    Je crois qu’effectivement nous vivons de curieuses choses actuellement.
    Dans un autre registre la polémique Hanouna/Boyard est également du plus bas niveau, et avec deux protagonistes de peu d’attrait, ni l’un ni l’autre.
    Pour en revenir à cette cabale à l’encontre de Caroline Eliacheff, on peut se demander ce qu’aurait pu en penser une personnalité comme Françoise Giroud, laquelle était la mère de Caroline Eliacheff.

  • 1
    Luciole
    21 novembre 2022 à 0h10 / Répondre

    Quand les minorités agissantes auront mis à mal l’État et la République,elles se combattrons entre elles comme toujours.Ce qui est tristes c’est que ce sont les enfants d’aujourd’hui qui paieront les pots cassés.
    Interdire au nom de la Liberté faut le faire!

    • 3
      JMB
      23 novembre 2022 à 10h08 / Répondre

      1- Luciole
      Je suis entièrement d’accord avec toi. Et ce qui me désole (et m’énerve le plus), c’est, sauf erreur de ma part, le silence radio des médias sur cette action d’extrémistes.
      C’est le parfait exemple de la dictature de la bien-pensance 😡

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous