Tableau Maitre Parfait b

Cérémonie de réception de Maître Parfait

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 23 décembre 2022
  • 4
    pierre noel
    25 décembre 2022 à 19h03 / Répondre

    Quiconque s’intéresse un peu aux grades « beyond the Craft » apprend facilement que le « Maître Ecossais » apparaît comme par enchantement à Londres, à Bath … puis à Berlin, avant d’envahir l’Allemagne, la France, la Suède … avec des variantes, des ajouts, des retraits, sous des noms divers (dont écossais ou parfaits sont les plus courants).
    On y retrouve toujours les mêmes thèmes, le temple détruit, les secrets perdus et retrouvés sous les décombres, la légende de la crypte, la chevalerie et l’Ecosse, Saint André et la figure célèbre des colonnes brisées abritant sous la pierre de croisée le tombeau d’Hiram.
    Contrairement à certains propos inconsidérés, rien de tout cela ne se trouve dans les grades bleus, même s’ils en sont la voie d’accès.

  • 2
    Janushiram
    23 décembre 2022 à 8h10 / Répondre

    « Les ateliers des loges de perfection du Rite Français » (sic)…perfection…Français…Sagesse ?

    • 3
      GépluAdministrateur
      23 décembre 2022 à 9h30 / Répondre

      Au Rite Français les grades après le grade de Maître sont effectivement réunis dans les « Ordres de Sagesse ».

  • 1
    JEAN FRANCOIS GUERRY
    23 décembre 2022 à 7h42 / Répondre

    Intéressant de donner à ce grade sa place historique c’est-à-dire avant le grade de Maître Secret. Intéressant également de ne pas se contenter d’une transmission par communication. À mon avis tous les grades devraient êtres transmis de cette manière avec une véritable cérémonie, il n’y a aucune urgence dans le chemin initiatique, l’immédiateté nuit à l’élévation spirituelle.
    Cela reste bien sûr mon simple avis donc subjectif.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous