Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

creche-menard
Robert Ménard, maire de Béziers, face à la crèche objet du litige de fin 2015

Collectif laïque : Communiqué sur les crèches dans les établissements publics

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 8 décembre 2016
  • 27
    Jérôme B
    12 décembre 2016 à 09:36 / Répondre

    Précision importante : en Europe, les cultes chrétiens sont les pierres d’angle de notre histoire, donc de notre culture.
    Ce qui n’est pas le cas des autres religions, importées très tardivement. Donc le Conseil d’Etat n’est pas hors sujet en autorisant (de nouveau) les crèches, et seulement les crèches.
    Ce que ne prend pas en compte TARTUF_RIT (que je lis toujours avec grande attention) quand il propose un happening géant consistant à détruire simultanément dans l’espace public toutes ces représentations religieuses, c’est que les Catholiques se montreraient résignés devant la destruction de leurs crèches, en revanche les Musulmans ne tolèreraient pas la profanation de leurs représentations religieuses. Fanatisme ? et/ou manque d’éducation ? Depuis Charlie, personne n’oserait s’y coller par peur de violentes représailles.
    Entre les différentes religions, il y a donc un déséquilibre. C’est-à-dire un danger. Le Conseil d’Etat a donc voulu rassurer, en procurant l’équilibre dont notre société a besoin par les temps qui courent.

    • 28
      Lionel MAINE
      12 décembre 2016 à 10:03 / Répondre

      En son temps, le culte chrétien fut,lui aussi, importé.
      Notre Histoire, c’est alors l’éradication violente des cultes locaux; fanatisme, manque d’éducation, … certainement !

    • 29
      Chicon
      12 décembre 2016 à 15:41 / Répondre

      @jerome b : vous donnez un point de vue clair , réaliste et nuancé de….franc-maçon

  • 22
    maurice neri
    11 décembre 2016 à 09:56 / Répondre

    il me semble désolant de voir cette belle tradition de la crêche prise en otage par des représentants d’obédiences qui, en l’espèce, ne représentent que leur pensée et non pas celle des nombreux frères et soeurs attachés à cette tradition

    • 23
      MANON
      11 décembre 2016 à 11:02 / Répondre

      Et oui, c’est cette même Obédience qui s’insurgeait par la voix de son GM, Contre l’interdiction du port du burkini…et qui trouve normal que la mairie de Paris fête le ramadan…

      les voies de la FM sont parfois impénétrables…

      • 24
        Lionel MAINE
        11 décembre 2016 à 12:25 / Répondre

        Marie en burkini dans le hall de la Mairie de Paris serait peut-être plus oecuménique !
        Allez, Bon appétit et bon dimanche !

        • 25
          Chicon
          11 décembre 2016 à 19:37 / Répondre

          Ce doit etre l’abus de jeux electroniques violents qui est a l’origine de ce dereglement cerebral du collectif laique

  • 21
    nicette
    9 décembre 2016 à 14:40 / Répondre

    Sans vouloir entretenir une polémique stérile, bien au contraire, je me dois de préciser que c’est sans doute la première fois que le Conseil d’Etat va à l’encontre d’une Loi. Ainsi, cette institution juridique, mais seulement juridique dépasse ses prérogatives. C’est ce qui prouve que cette dérive bafoue les lois de la République et ampute notre Constitution de l’un de ses piliers fondateurs. C’est ce qui m’autorise à affirmer que notre République se meurt. Le rôle de cette institution ne devrait pas être politique puisque c’est celui de l’Assemblée Nationale. Son glissement actuel laisse apparaître une grande complaisance à la reconnaissance active d’une certaine religion au sein de la sphère publique, et cela est contraire à la loi de 1905. LE CONSEIL D’ÉTAT NE PEUT AGIR CONTRE LA CONSTITUTION, et dans ce cas c’est ce qu’il vient de faire.
    Puis-je vous conseiller de voir la réalité de ces décisions, en consultant des experts du droit public, mais surtout en retirant le voile qui cache la vérité des faits.

  • 19
    Chicon
    9 décembre 2016 à 09:08 / Répondre

    Precision : traditionnellement, « a l’ancienne », le cochon est saigné au garrot. Il suffit de le tuer ainsi en l’orientant vers la Mecque et vous avez un cochon hallal.

    • 20
      Jean_de_Mazargues
      9 décembre 2016 à 09:25 / Répondre

      C’est vraiment consternant de devoir lire de telles bêtises sur un blog maçonnique …

  • 17
    michel
    8 décembre 2016 à 19:46 / Répondre

    Bonjour, je ne suis qu’un simple citoyen, mais je suis surpris d’une contestation d’un Arrêt du Conseil d’Etat.
    Il me semble que c’est la plus haute juridiction de notre République Française, la remettre en cause est-ce bien républicain? J’aimerais avoir l’avis d’un juriste ?

  • 14
    Chicon
    8 décembre 2016 à 14:57 / Répondre

    Dans la logique du GODF contre Les crèches dans les batiments publics, va t il se manifester contre Les viandes hallal dans les cantines, Les voiles dans les Etablissements scolaires, Les prieres dans les rues ? Sinon on pourrait croire qu’il est atteint d’une poussée sectaire uniquement envers Les chretiens et qu’il est autiste envers Les musulmans.

    • 15
      Legrand
      8 décembre 2016 à 16:04 / Répondre

      Bien dit

    • 16
      Lionel MAINE
      8 décembre 2016 à 16:40 / Répondre

      Pour le chicon au gratin à la dinde « hallal », pas de problème !

      • 18
        Chicon
        8 décembre 2016 à 20:24 / Répondre

        On mange le chicon au gratin habituellement en sauce avec du jambon hallal le tout passé au four.

  • 13
    Tartuf_rit
    8 décembre 2016 à 13:25 / Répondre

    J’aimerai que ceux qui se prétendent FM(ES) tentent d’éviter de se refabriquer l’Histoire. Ou bien je comprends mieux l’entourage du maire de Béziers, dont un des membres s’est fait virer (j’emploie ce terme intentionnellement), ainsi que la déclaration de candidature dans le mouvement bleu marine d’un frère (?) de Carcassonne.
    Ce discours sur les « VAleurs » (ce sont bien deux majuscules pour marquer l’emphase des propos des thuriféraires des traditions judéo-chrétiennes de notre Maçonnerie) ne sent pas bon. Cette « Tradition » a été imposée à ceux que vous appelez nos « ancêtres » par des politiques qui tentaient désespérément de sauver l’unité de leur Empire Romain. En outre, la règle imposée par le fer, le feu, la roue et autres gracieusetés était un Roi une Foi (j’adapte pour ceux qui visiblement ne comprennent pas que ces religions n’ont rien de traditionnelles mais ont été imposées parfois contre leur gré aux populations autochtones.
    Alors de grâce arrêtez, sinon précipitez vous dans ce nouveau parti 100% traditionnel CIVITAS, au moins vous ne serez pas esseulés.
    Pour en revenir à la décision du Conseil d’état (avec une minuscule) elle est dans la droite ligne de se qui s’est pratiqué depuis 1919. Période durant laquelle on associât civil et goupillon pour remercier ce dernier de son soutien durant la Grande Guerre (comme le firent les clergés allemands, autrichiens, etc pour leurs ouailles respectives et vive l’œcuménisme!).
    Une crèche avec santons, représentation des cultes et tous leurs attributs est tout sauf neutre, car s’il ne s’agissait que d’une représentation cultuelle pourquoi ne pas édifier de même (c’est la signification dans ce contexte de la laïcité) des représentations symboliques des fêtes musulmanes, juives, bouddhistes, satanistes. Et tant qu’à faire dans le culturel ne serait-il pas plus lol de mettre en scène « Madona » ou « lady Gaga ». Et si les athées, culturellement athées, sont choqués par ces manifestations « culturellement cultuelles » réalisaient dans un immense happening (ça c’est du culturel) une séance de destruction de ces représentations? Personne ne devrait condamner ces actes puisque culturellement imaginé pour la plus grande distraction de tous.
    Alors effectivement défendez le cultuel mais avec l’honnêteté de le revendiquer. Malheureusement depuis que le christianisme existe l’honnêteté est la partie de l’histoire la moins mise en pratique. Constantinople de l’époque des croisades et des chevaliers teutoniques encore chrétienne et même catholique (orthodoxe beurk pour moi qui suis romain) ou autres en ont su quelque chose pillée à plusieurs reprises pour se défouler (?) faire montre de leur sens du culturel ou se rembourser de leurs investissements.
    Alors nos traditions….. Donc le Conseil d’état a mis en œuvre une décision purement politicienne, à moins que les énarques qui en font parti ne soient des Vendéens, des JEC, les autres choisissant la Cour des Comptes (ce qui n’est guère mieux culturel-cultuel de l’argent, du profit et de la rentabilité oblige).

    • 26
      betelgeuse
      12 décembre 2016 à 09:17 / Répondre

      je vais essayer de répondre le plus sobrement possible à « l’honnêteté de le revendiquer »
      arrêtez vous svp aux MOTS que l’on prononce à tort et à travers , arrêtons nous au « bien commnum » alors que nous devrions dire « bien public » et le « bien public » c’est l’intérêt général et également « dialogue social » alors que l’on devrait dire « négociation collective »
      que de mots stériles pour une CRECHE ! je suis LAIQUE mais pas LAICARDE, je crois aux rêves même devant une crèche mais je refus les dogmes; je n’ai pas besoin que le GODF et d’autres Obédiences ou associations me dictent leurs règles. je fais partie de ces citoyens qui sont fatigués de ces polémiques et qui désormais souhaitent réagir … ah ! un mot sur les animaux : je me battrai afin que leurs souffrances soient prises en compte .. mais sans doute toutes les Associations et les Obédiences vont réagir à cela ! bonnes fêtes de fin d’Année à toutes et tous

  • 10
    nicette
    8 décembre 2016 à 11:11 / Répondre

    Le Conseil d’Etat se prendrait-il pour le serviteur de l’Eglise Catholique Apostolique Romaine, qui d’ailleurs n’en demande pas tant..à ces « FAUX AMIS DE LA LAÏCITÉ, ces IDIOTS UTILES ». Cela ressemble étrangement au gouvernement de Vichy qui en faisait beaucoup plus que ce qui lui était demandé par l’occupant…
    Je me pose la question suivante : Doit-on toujours accepter que ce Conseil d’Etat bafoue le plus souvent La Constitution et participe ainsi à la confusion des esprits ? En effet cette prise de position constitue l’ARRÊT de MORT de notre Constitution Républicaine qui n’est plus LAÏQUE. Sans doute que le moment est venu d’aller vers une nouvelle constitution plus démocratique en redonnant le pouvoir direct aux électeurs et électrices et en supprimant toutes les institutions qui détournent et dissolvent l’esprit des lois républicaines au seul service de la religion encore dominante. OUI, la république agonise et Marianne verse des larmes de détresse.

    • 11
      MANON
      8 décembre 2016 à 11:30 / Répondre

      c’est beau la tolérance et le respect de la pensée de l’autre!!!!

    • 12
      yasfaloth
      8 décembre 2016 à 11:40 / Répondre

      On atteint quand même, dans ce post des summums de connerie… ou de désinformation, voire de manipulation !
      .
      Au secours les santons arrivent 🙂 !
      .
      Bah oui, « Nicette » ça doit faire tout drôle à certains que le Conseil D’État en appelle à l’intelligence des acteurs locaux, et à la bienveillance vis à vis des traditions… surtout que, comme l’écrit Jean, cela fonctionne : cf Henin-Beaumont.
      .
      Toutes choses qui, personnellement me paraissent infiniment plus importantes que de sèches et sans nuances positions de principes, le plus souvent animées d’ailleurs, on le voit bien, par la hargne et la nature d’intervenants faisant preuve d’un militantisme tous aussi religieux… même s’il est athée.
      .
      (Comprenne qui pourra !)

  • 9
    betelgeuse
    8 décembre 2016 à 10:58 / Répondre

    je pense aux NOELS du père HAMEL !!! et je pense à carl Gustav JUNG nous devons AIMER nos détracteurs et je n’ose pas dire nos ennemis …. ils sont tous mes Frères et Soeurs …. JOYEUX NOEL à tous et toutes …

  • 7
    MANON
    8 décembre 2016 à 10:17 / Répondre

    Il serait intéressant de relire ce qu’écrivait Bruno ETIENNE: « La FM est une société traditionnelle ou, si l’on préfère, une voie initiatique fondée sur des mythes (récits fondateurs) qui relient ceux qui les re-lisent, qui pratiquent des rites, et qui utilisent des symboles. Tout le reste est vain et dérive »

  • 5
    CYRUS35
    8 décembre 2016 à 10:03 / Répondre

    il est regrettable que les DDEN ne signent pas pas

  • 3
    Jérôme B
    8 décembre 2016 à 09:44 / Répondre

    Cette brèche percée dans le paravent de la laïcité révèle un phénomène bien plus grave : l’effondrement en cours de la civilisation européo-chrétienne.
    La laïcité était facile à mettre en place en 1905 : un mouvement d’émancipation de la seule religion qui avait cours. Presque une farce, un moment d’apesanteur, une parenthèse dans notre histoire. La sensation d’être libres, tout en restant unis en une seule population. Le paradis occidental ! L’insouciance ! La Béotie ?
    Aujourd’hui, le réveil est douloureux… Une fois nos repères identitaires effacés, nous ne sommes plus valorisés que pour notre capacité à consommer, par d’autres dictateurs pires que les précédents. Nous étions brebis, nous restons moutons. Pire encore : le déferlement en Europe de populations nouvelles nous pousse aujourd’hui en pagaille dans nos retranchements, où nous tentons de sauver ce qui reste de nous, en s’accrochant à nos racines…
    Notre laïcité est une vieille utopie, une monnaie qui n’a plus vraiment cours, et surtout : une vacuité inespérée pour ces nouveaux venus, poussés par la Vitalité, qui peuvent, eux, mettre en œuvre ce principe de base : le développement de soi ! (Vae Victis)
    Héla, hélas, hélas… Nos pères, qui avaient mis des siècles à forger notre civilisation, nous pardonneront-ils d’avoir tout perdu ?

  • 2
    Jean_de_Mazargues
    8 décembre 2016 à 08:36 / Répondre

    Attitude ridicule des laicards, qui ne sont pas des promoteurs e la laïcité, mais des anticléricaux.¨ça suffit de réduire la FM à leur interprétation du principe de laïcité. Cela fait du mal, à la fois à la laïcité et à la FM.
    Qui plus est, la JP du Conseil d’Etat fonctionne ! Voir la récente décision du TA de Lille à propos d’Hénin Beaumont.
    Que le GODF maçonne et cesse de s’occuper de sous-sujets !

    • 4
      MANON
      8 décembre 2016 à 10:01 / Répondre

      Je ne me reconnaitrai jamais dans cette Maçonnerie là! ont ils oublié ces laïcards les racines chrétiennes de la FM?

      Laïcité, une nouvelle religion dictature de la pensée unique??

      • 8
        Lionel MAINE
        8 décembre 2016 à 10:30 / Répondre

        « Racines » chrétiennes,certes, mais aussi judaïques, « stromatolithiques », et pourquoi pas de la « molécule d’hydrogène » ?
        Très bien de rappeler les « racines » mais, n’oublions pas les « fleurs et les fruits » continentaux, en ce qui nous concerne.
        P.S: personnellement, la Franc-Maçonnerie théiste, ultra-majoritaire dans le Monde, ne me pose aucun problème; la réciproque est-elle vraie ???

    • 6
      Jean Mabuse
      8 décembre 2016 à 10:14 / Répondre

      lol

  • 1
    Lionel MAINE
    8 décembre 2016 à 07:46 / Répondre

    Nicolas de Myre, le prototype de Papa Noël, était très respectueux de l’héritage païen de ses ouailles; il détruisait leurs Temples pour ériger ses églises !
    Aujourd’hui, « dieu merci », il n’est plus question de démolir, mais simplement de ne pas confondre Laïcité et « catho-laïcité ».
    Si les chrétiens veulent célébrer la nativité de leur dieu fait homme, voire mettre en scène autant de Golgotha, libres à eux mais,de « grâce », dans leurs locaux, majoritairement chauffés et entretenus par les contribuables, et surtout, dans leurs salons !
    Enfin, on nous bassine (allusion perfide au bassin du purgatoire !) avec un « héritage chrétien » de la France; pourquoi pas, cependant, quand on estime en conscience que le passif est trop important, on est tout à fait fondé à le refuser poliment.
    P.S: pour éviter aux « islamo-judéophobes » de se défouler, pas de soukkot adossées aux bâtiments publics, ni de tapis de prière dans leurs halls.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous