Commune de Paris et franc-maçonnerie

Publié par Jean Mabuse
Dans Edition

Voici un nouveau nectar que nous offre la collection Pollen maçonnique de Conform Edition. Cette fois le pollen récolté nous vient de Paris et plus précisément de son XXeme arrondissement.

L’auteur Pascal Joseph en fut l’adjoint au maire chargé pendant 6 années d’accueillir au nom de la municipalité, la désormais célèbre et traditionnelle montée des franc-maçons au Mur des Fédérés du cimetière du Père Lachaise en hommage aux martyrs de la Commune de Paris et aux artisans du progrès social. Cette manifestation perdure depuis 1971, année ou Jean-Michel Rosenfeld élu de l’arrondissement mais aussi Président du Congrès des loges de Paris et d’Ile de France eut en charge son organisation au nom du Grand Orient De France. Certains esprits taquins (enfin surtout un) se délectent parfois sur leurs blogues à rappeler que les frères du GODF furent divisés sur l‘attitude à avoir face à la Commune de Paris. Mais comme le rappelle dans sa préface Philippe Foussier ancien grand-maitre du GODF, c’est bien du GODF qu’est sortie à l’occasion de son centenaire un engagement solide pour célébrer comme l’entendait Karl Marx « la Commune à jamais comme le glorieux fourrier d’une société nouvelle ».

Pascal Joseph nous livre ainsi ses six discours d’accueils des manifestants. Philippe Foussier nous le décrit comme un bon orateur à la voix grave et puissante, tribun du mouvement ouvrier. La lecture de ses allocations nous entraine dans la Colline Rouge avec son peuple laborieux et sait par sa plume alerte qui nous fait dire qu’il devrait se mettre à écrire beaucoup d’autres ouvrages, nous transporter dans ce Paris de Mai 1871 rempli du sang des espérances.

Mais Pascal Joseph n’effectue pas qu’un exercice de mémoire, certes brillant, mais qui aurait pu être convenu si il n’émaillait pas sa prose de messages d’appels à la création « des aubes nouvelles » pour la République Universelle. Il y a du génie des frères Edouard Vaillant, Jules Vallès, Raoul Rigault, Adolphe et Benoit Malon qui guide notre auteur. Pascal Joseph est bien évidement lui même franc-maçon comme le laissent paraître à son auditoire de nombreux clins d’œils symboliques insérés dans ses discours. Son engagement politique semble donc irrigué par son appartenance philosophique. La présence (et la force) des franc-maçons dans la vie politique est bien souvent fantasmée. La République manque pourtant cruellement de nombreux Pascal Joseph !

_________________________________________
Commune de Paris et franc-maçonnerie ou les rendez-vous du 1er mai, par Pascal Joseph, Conform Edition, Collection Pollen Maçonnique, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2374452326

lundi 16 mars 2020
  • 1
    olivier farcis
    17 mars 2020 à 11:44 / Répondre

    Comme pendant la Révolution , il y avait des Frères dans les deux camps .

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif