FranceCulture_281015

Daniel Keller sur France Culture ce 28 octobre

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 28 octobre 2015
  • 9
    Luciole
    29 octobre 2015 à 20:41 / Répondre

    Plus on présentera M Le Pen comme le Diable et la personne, à combattre à tout prix plus on lui donne de prestige ,justifie ses propos et au lieu d’en faire une candidate parmi d’autres elle devient un symbole du ras le bol
    de tous ceux qui reprochent aux politiques de mal diriger le pays.
    Plutôt que de prendre parti (et honnêtement les FM c’est peu de monde) c’est le plus grand parti de France qu’il faut convaincre;les abstentionnistes! que l’on dégoute encore plus et qui attendront tranquillement ce qui sortira
    de toutes ces gesticulations.

  • 3
    ANCELIN jean-guy
    29 octobre 2015 à 10:41 / Répondre

    Monsieur ou Frère Deriemont, Dissoudre le peuple ? Mais avec quoi ??? Quel détergent serait assez puissant ??? Et est-ce vraiment necessaire ? Ne faudrait-il pas plutôt l’Eclairer ???

    • 4
      Patrice Deriémont
      29 octobre 2015 à 13:13 / Répondre

      Je citai simplement Bertold Brecht qui écrivait dans son poème : La solution
      Le peuple a par sa faute
      Perdu la confiance du gouvernement
      Et ce n’est qu’en redoublant d’efforts
      Qu’il peut la regagner.
      Ne serait-il pas
      Plus simple alors pour le gouvernement
      De dissoudre le peuple
      Et d’en élire un autre ?
      (traduction Maurice Regnaut)
      Pour préciser ma pensée, je rajouterai les informations suivantes : J’ai milité dans les années 80 pour l’interdiction du Front National. Le président de l’époque trop heureux d’avoir un outil à sa disposition pour affaiblir la droite l’a au contraire renforcé. On peut d’ailleurs ajouter qu’un certain nombre d’hommes politiques proches du pouvoir actuel et qui gesticulent contre la montée dans les sondages de Marine Le Pen ont participé à cette néfaste tactique. Alors quand j’entends les propositions de tambouille électorale de Daniel Keller relayant les postures du 1er ministre, je ne peux pas laisser dire que c’est l’avis des Francs Maçons. Si le Grand Maitre du Grand Orient ne veut pas de vote FN, qu’il milite pour une interdiction du parti. Si le 1er ministre ne veut pas de vote Le Pen , il n’a qu’à le décider en Conseil des Ministre, c’est de sa responsabilité. Mais rien de tout cela, juste des mots et des postures. S’il y a 1/3 des français qui votent Le Pen, c’est de la responsabilités des partis dits républicains qui ont trahi la république.

      • 5
        ANCELIN jean-guy
        29 octobre 2015 à 15:41 / Répondre

        Cher Patrice,
        Bertold Brecht, en l’ocurence, était un humoriste…Quant à l' »avis des Francs-Maçons », il est, comme d’habitude, divers et varié et personne ne peut s’arroger le droit de l’analyser. Pour le reste, nous savons ce qu’il en coûte d’interdire l’expression populaire. « Eclairez » , vous dis-je… Tirez-en profit !…

        • 6
          Deriémont Patrice
          29 octobre 2015 à 16:11 / Répondre

          C’est bien parce qu’il faut mieux en rire qu’en pleurer que je l’ai cité. Nous sommes en pleine « tartufferie » : on gonfle le jabot, mais on passe sous la table. Tous rêvent d’un deuxième tour face au Front National aux présidentielles. C’est la raison pour laquelle ils tentent de ressortir le « coup » du désistement républicain. Nous avons déjà donné, cela ne sert qu’à conforter les électeurs du FN dans leur conviction que seul le pouvoir les intéresse.

          • 7
            blazing star
            29 octobre 2015 à 17:32 / Répondre

            Qui manipule qui? Le GODF comme les médias et les politiques sont responsables de la situation actuelle, tous ceux de la « pensée unique pour qui la diabolisation de FN est le Credo. Résultat ils sont manipulés alors qu’ils croyaient manipuler. Que faire alors, cherchez avec bon sens et vous trouverez.

          • 8
            astronome64
            29 octobre 2015 à 17:35 / Répondre

            MTCF
            Heureux de lire tes commentaires qui se rapprochent des miens… Caramba serions nous dans une harmonie intellectuelle ? on s’y efforce GM !!!

  • 2
    astronome64
    29 octobre 2015 à 08:08 / Répondre

    Not’ Grand Maitre ( que je salue en tournant mon béret dans mes doigts gourds ) devrait relire le bouquin de Ruffin (paru en 1991) : »l’empire et les nouveaux barbares ».C’est désolant de le voir reprendre la phraséologie de Laurent Joffrin : L’europe forteresse….

  • 1
    Deriémont Patrice
    28 octobre 2015 à 21:42 / Répondre

    Se comparer à de Gaulle et Mendès France,… il n’y va pas de « main morte » !!! Les circonstance pour lesquelles des hommes se sont levés contre la tyrannie ne concernait pas la mise en cause du vote du peuple souverain. Or pour les régionales c’est bien de cela qu’il s’agit et quelle que soit la « tambouille » électorale qu’on nous suggère c’est le peuple qui aura le dernier mot. Ou alors se résoudre à appliquer la citation de Brecht : « Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple » Mais est ce bien maçonnique !!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous