De la ‘Bande de Six’

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 25 janvier 2013
Étiquettes : , ,
  • 15
    Du pain et du cirque
    30 janvier 2013 à 15:48 / Répondre

    En effet, les voeux des 9 obédiences ce mardi 29 en direct des locaux de la Fédération française Le Droit Humain… sont arrivés. Les voeu nouveaux comme du beaujolais nouveaux? Il y a effectivement d’autres infos… ]ihttps://www.hiram.be/Les-voeux-a-la-presse-de-9-Grands-Maitres_a7106.html

  • 14
    Du pain et du cirque
    28 janvier 2013 à 10:31 / Répondre

    Merci pour le conseil. Avez-vous déjà d’autres dates de communications à venir à nous transmettre?

  • 13
    raphodon
    28 janvier 2013 à 09:13 / Répondre

    Soyez patient… attendez les voeux des 9 obédiences ce mardi 29 en direct des locaux de la Fédération française Le Droit Humain…
    Il y aura peut-être d’autres infos…

  • 12
    PB
    27 janvier 2013 à 22:04 / Répondre

    Le ton conciliant des „6“ pendant cette conférence de presse est étrange. Je trouve formidable qu’ils résistent à la tentation de polémiquer avec la GLdF et les autres Obédiences qui penchent du côté des „réguliers“, mais y a-t-il réellement un espoir d’aboutir à la réunification de la franc-maçonnerie française et à un aplanissement des différends qui la séparent de la maçonnerie anglaise? Ce que dit le Grand Maître de la GMLF n’est pas très rassurant. Un peu plus de clarté et de fermeté ne serait-il pas de mise?

  • 11
    Arche de Noé
    27 janvier 2013 à 20:36 / Répondre

    Pendant la conférence de presse des 6 Obédiences qui s’appellent a-dogmatiques et libérales, tout le monde faisait éloge de l’unité de l’ensemble de la franc-maçonnerie française comme si c’était une réalité. Pourtant, la GLNF continue à s’isoler, la GLDF ne reçoit toujours pas les soeurs dans ses Temples et ne semble pas avoir l’intention de le faire. Il est vrai qu’en ce moment, les États-majors de toutes les Obédiences arrivent à communiquer, mais est-ce suffisant pour parler de l’unité?

    François Padovani, le Grand Maître de la GMLF, a dit des phrases assez mystérieuses:

    La confédération issue du resserrement des liens entre la Franc-maçonnerie de tradition et la maçonnerie européenne dite « régulière » peut être une chance de voir cette dernière évoluer vers plus d’ouverture sans renier son socle initiatique profond. Dans la mesure où ce mouvement ne perturbe pas fondamentalement les relations d’amitié et le travail commun que nous menons depuis de nombreuses années avec les obédiences telles que la GLDF, la LNF ou la GLTSO, et que les Frères et Sœurs de nos ateliers vivent chaque jour en toute fraternité, ce chemin est une voie de progrès.

    Personne ne demande à aucune Obédience de renier son socle initiatique profond , mais où les Soeurs vivent-elles cette fraternité avec la GLDF, si cela ne peut pas être sur ses colonnes?

    Quant à la Franc-maçonnerie de tradition , historiquement, le GODF peut revendiquer cette désignation au même titre, ou peut même avec plus d’arguments que les autres Obédiences françaises, mais passons.

    Je voudrais croire que François Padovani publie une information sur les négociations entre la GLDF et ses partenaires avec les signataires de l’Appel de Bâle. Mais je crains que cela n’exprime que son souhait et sa tentative d’influer sur ces négociations. Sinon, toutes les Obédiences françaises auraient déjà annoncé ensemble que c’en est fini du fossé entre les deux grands courants de la franc-maçonnerie qui les empoisonne depuis un siècle.

    La suite confirme cette crainte: Bien sûr, les impératifs liés aux principes de «régularité» nous obligeront peut-être à penser de nouveaux rapports avec ces obédiences. L’expression penser de nouveaux rapports sonne curieusement dans la bouche du G.M. d’une Obédience mixte. Les Soeurs resteront exclues, cela ne changera pas. Alors le droit de visites des Frères sera-t-il retreint? Cela ne l’empêche pas de conclure: Mais, nous sommes certains que ce regroupement se fera en bonne intelligence avec l’écosystème maçonnique français, car il est mené par des hommes de valeur attachés à des principes que nous partageons tous. La valeur des hommes des négociateurs n’est pas en cause, mais en quoi pourra bien consister la bonne intelligence avec l’écosystème maçonnique français ?

    N.B.: Les voeux du Grand Maître d’Alpina qui est l’une des cinq Obédiences „régulières“ signataires de L’Apel de Bâle , ne présagent rien de bon pour ces négociations: voir https://www.hiram.be/Les-voeux-du-GM-de-la-GLSA-et-le-respect-de-la-parole-donnee_a6945.htm

  • 10
    eMeReK
    26 janvier 2013 à 14:20 / Répondre

    « Bande des six »
    Ce terme, il faut le rappeler, est né dans l’esprit de Koch.
    C’est parfaitement déplacé et désagréable pour un soi-disant ami des Francs-Macs
    Mais le blog de Koch n’a plus beaucoup de sujet à se mettre sous la dent depuis que la GLNF a été » rectifiée »….
    Toujours les mêmes intervenants qui tournent en boucle sur peu de sujets neufs
    Ici quelle belle occasion de faire parler le petit père Staline en comparant les divisions …
    à quand la guerre de sécession avec les confédérés dans le collimateur

  • 9
    Fox7ans
    26 janvier 2013 à 13:05 / Répondre

    @Jiri et les 6 compagnons ? ce serait bon aloi non ?

  • 8
    Fergus
    26 janvier 2013 à 11:57 / Répondre

    « Combien de divisions ? », lit-on. Quelle importance ?
    Nous sommes vraiment dans le Règne de la quantité. Signe des temps…

  • 7
    Christophe
    26 janvier 2013 à 11:05 / Répondre

    « La bande des 6 contre la confédération des 5 »

    Pas mal comme titre pour un nouveau feuilleton maçonnique déjà promis à un joli succès !
    On aurait peut-être pu trouver mieux, mais pas mal.

    Pendant ce temps là, la vraie vie maçonnique continue au sein des loges, à couvert, bien loin de toutes ces conférences de presses et autres prises de position publiques destinées au monde profane.

  • 6
    Yvca
    26 janvier 2013 à 10:36 / Répondre

    . . . et à 4, un quatuor à cordes a noeuds.

  • 5
    Un Frère de la Côte
    26 janvier 2013 à 10:32 / Répondre

    Depuis trois ans, les choses maçonniques ont évolué ! La GLNF a explosé donnant raison à l’ancien GM qui , par son action destructrice, avait prédit son explosion;à droite; la GLDF a hérité du flambeau de la Régularité à défaut de la Reconnaissance, au détriment de la GLAMF de Juillet qui rame derrière! Et à gauche, le GO fait contrepoids à égalité de troupe à peu de divisions près.

    Les Anglo-saxons regardent, et surtout attendent pour quelques années !

    Un Frère de la Côte

  • 4
    Be Hiram !
    26 janvier 2013 à 10:17 / Répondre

    Oui et à 3 cela s’appelle du triolisme !

  • 3
    Jiri Pragman
    26 janvier 2013 à 09:29 / Répondre

    @Fox7ans

    Pour les amateurs de Bibliothèque rose, il y avait aussi le Clan des Sept.

  • 2
    Fox7ans
    26 janvier 2013 à 09:27 / Répondre

    Et le club des 5 ?

  • 1
    Fox7ans
    26 janvier 2013 à 09:23 / Répondre

    Débat déjà dépassé, comme noté sur un autre fil par les voeux communs de la « maçonnerie française » et c’est tans mieux.

    Les maçons sont là pour construire le Temple, pas pour creuser des tranchées…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous