Des Obédiences maçonniques françaises s’opposent au « communautarisme religieux inacceptable »

Publié par Jiri Pragman

Ce communiqué signé par le Grand Orient de France, la Grande Loge Féminine de France, la Fédération Française du Droit Humain et la Grande Loge Mixte de France a été diffusé ce 26 novembre 2009.

Le 23 novembre 2009, cinq députés européens italiens ont déposé une proposition écrite sur « la liberté d’exposition dans les lieux publics de symboles religieux représentatifs de la culture et de l’identité d’un peuple ».

Dans cette proposition, ces parlementaires européens demandent « que soit reconnu le plein droit de tous les Etats membres de l’Union européenne d’exposer également des symboles religieux dans les lieux publics ou les établissements institutionnels, là où ces symboles sont représentatifs de la tradition et de l’identité de tout le pays et sont par conséquent des éléments fédérateurs de l’ensemble de la communauté nationale, respectueux de l’orientation religieuse de chacun ».

Cette proposition se veut une offensive directe contre la décision récente de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) qui a défini la présence des crucifix dans les établissements scolaires italiens comme « une violation du droit des parents d’éduquer les enfants selon leurs convictions ».

Bien au contraire, les Obédiences maçonniques adogmatiques signataires saluent cette décision de la CEDH en faveur de la laïcité en Europe et de l’indispensable neutralité qui doit caractériser les établissements scolaires en matière de liberté absolue de conscience.

L’Ecole doit en effet former des citoyens et non des croyants, dans le respect de la conscience de chacun.

Attachés aux principes laïques et à la séparation des Eglises et de l’Etat qui doit en découler, les Francs-Maçonnes et les Francs-Maçons dénoncent vivement l’initiative de ces parlementaires européens et demandent à leurs collègues de rejeter cette proposition porteuse d’un communautarisme religieux inacceptable.

mercredi 2 décembre 2009
  • 1
    lihin
    6 décembre 2009 à 17:42 / Répondre

    Fondamentalisme religieux de tout bord, communautarisme menant à la libanisation de l’Europe, guerres de foulards etc. : tout ceci vise surtout à faire passer sous silence et oublier :

    la vertigineuse concentration des capitaux en de moins en moins de personnes.

    De fait, hélas, l’écroulement de l’Union Soviétique s’est montré comme le pire des maux pour l’Europe.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif