N-VB conf4Avril GODF

Ecole, Citoyenneté et Laïcité, conférence de Najat Vallaud-Belkacem

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 27 mars 2016
  • 17
    jip
    4 avril 2016 à 14:48 / Répondre

    Ouh là là tous ces FF.°. – et sans doute aussi SS.°. – en colère… Je pensais que la Maç.°. pouvait pour apporter un peu de sérénité…

    Pour ma part, je regrette seulement de ne pas pouvoir être ce midi rue Cadet.

    TAF

  • 12
    Jean de Mazargues
    29 mars 2016 à 09:20 / Répondre

    Quand le GODF cessera-t-il de servir la soupe à ce gouvernement indigne et incapable ?

    • 14
      Patrice Deriémont
      29 mars 2016 à 10:25 / Répondre

      Quand le GODF arrêtera t-il de servir la soupe à tous les gouvernements ?

  • 9
    Luciole
    28 mars 2016 à 14:17 / Répondre

    Bonjour.
    Je trouve une (légère?) contradiction entre les posts n°4 et 7 d’Astronome 64 cooncernant la chère Najet.
    Y a t’il une explication?

    • 10
      astronome64
      28 mars 2016 à 17:03 / Répondre

      Un des 2 « posts » reflète mon sentiment, l’autre est bati d’éléments de langage relevés dans les communiqués de presse du ministère ou inspiré par les magazines de la gauche sociétale militante ( avec évidemment une touche perso de mauvaise foi…) voilà tout.

      • 11
        Luciole
        29 mars 2016 à 08:59 / Répondre

        Bien mais à citer ces « éléments de langage »sans indiquer qu’il s’agit d’humour (noir)est prendre le risque que ce soit pris au premier degré,comme l’avaient été des sketches « racistes » de Coluche.J’avoue m’être laissé prendre au post4 le trouvant excessif même pour un admirateur(?) comme Astronome 64!

      • 13
        Patrice Deriémont
        29 mars 2016 à 09:31 / Répondre

        J’avais bien compris l’ironie du texte, c’est pourquoi j’avais pour ma part critiqué le silence gêné de la ministre à la déclaration du responsable associatif ne condamnant pas les attentats.

  • 8
    Portet Renée
    28 mars 2016 à 12:57 / Répondre

    Duoda
    Si on pouvait avoir le texte de sa conférence, nous serions un peu mieux éclairés sur ce qu’elle entend par le mot « laïcité ». Parce que pour moi, née avant la guerre de 39, et élevée dans le sillon d’un terreau sans mélange « loi 1905 », « sa » laïcité me semble présenter des franges ambigües peu compatibles avec ce que « la » laïcité représente toujours pour moi…
    Madame Najat est bien jolie et les commissures de sa bouche sont adorables lorsqu’elle parle mais en faisant bien attention à ne pas « se mouiller », elle me laisse sur ma faim d’un « menu » vraiment laïque et républicain

  • 5
    Blazing Star
    28 mars 2016 à 09:20 / Répondre

    On verra aujourd’hui vers quel côté de la laîcité son coeur penche. Si toutefois un frère ose avec diplomatie lui poser la question. Normalement elle devrait habilement « botter en touche ». Je prends les paris.

    • 15
      HRMS
      29 mars 2016 à 14:55 / Répondre

      Sans aucune diplomatie, mais seulement avec juste de la politesse, il sera alors intéressant de se souvenir, au moment des questions, dans le temple de la Vertu et de la Lumière, que NVB ministre de la République Française laïque, fut membre rémunéré, nommée en tant que sujet marocaine vivant l’étranger, par le roi du Maroc, de 2007 à 2014 au CCME,instance consultative, en total allégeance avec la politique religieuse des ulemas et du descendant du prophète ;
      Conflits d’intérêt ? jusqu’à quel niveau … jusqu’au point de rester bouche fermée lors d’une émission de TV, au cours de laquelle un islamiste associatif ne condamnait pas les attentats terroriste

  • 4
    astronome64
    28 mars 2016 à 09:12 / Répondre

    Excellente initiative de l’obédience que de proposer à notre Ministre de l’Education Nationale une conférence sur ces thèmes dont elle est une actrice résolue et déterminée. Sa courageuse et nécessaire réforme de l’éducation bien que combattue par de pseudos intellectuels, quelques milliers d’enseignants manipulés par des syndicats corporatistes et des parents d’élèves mal informés doit aboutir. C’est avec une fermeté souriante et bienveillante qu’elle a su y répondre de manière très convaincante. L’EPI pourra enfin remettre l’élève au centre du process pédagogique, lui permettre enfin de construire et inventer ainsi sa propre culture.Il s’agit également de balayer les anciens totems d’une culture aristocratique basée sur des langues qui ne reflètent plus le monde actuel et la diversité multi culturelle nouvelle richesse d’une France ouverte. Par ailleurs, son action forte, cohérente pour une laïcité ouverte et compréhensive notamment grâce au « livret laïcité » où il est conseillé de ne plus distinguer le savoir du croire, est une mesure attendue pour le respect des croyances et favoriser le vivre-ensemble citoyen et durable. Il faut aussi souligner son attitude responsable et mesurée de ne pas prendre parti sur la délicate affaire qui a opposé Samuel Mayol Directeur de l’IUT de St Denis à des représentants d’une minorité hélas stigmatisée par les néo réacs justement dénoncés dans la presse de progrès.
    Enfin son action forte et résolue pour contrer des lois iniques (Type lois Chatel…) visant la diversité permettent aux mamans de manifester leurs convictions lors des sorties scolaires. Le GODF s’honore en ouvrant ses portes à cette représentante des forces de progrès.

    • 6
      Patrice Deriémont
      28 mars 2016 à 10:40 / Répondre

      Tu aurais pu ajouter le silence « gêné » de la ministre lors d’une émission à laquelle elle participait en compagnie de l’ONG Barakacity et de son représentant qui voudrait montrer un autre visage de l’Islam !!!. Idris Sihamedi, président de l’ONG, est sur le plateau de Canal+ ainsi que Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale.
      Ali Baddou, présentateur de l’émission, demande à Sihamedi s’il condamne l’Etat islamique. Réponse en demie-teinte, pour le moins qu’on puisse dire. « Je vais pas vous dire, non je ne condamne pas, si ils tirent sur des femmes enceintes…
      Mais oui, je suis gêné de la question. »
      Najat Vallaud-Belkacem, représentant la République, ne sait pas trop quoi dire. Ali Baddou lui demande un commentaire. Elle répond simplement qu’elle est gênée. Tout le monde est gêné.
      Le lendemain, elle se fend d’un communiqué ou elle assure que c’est juste pour ne pas avoir voulu entamé un débat avec ce triste individu qu’elle était restée silencieuse .. ou presque.
      Cet épisode en dit long sur la médiocrité de l’action nécessaire à mener contre ces formes de régression que veulent nous imposer tous ces idéologues religieux fusse au nom d’une ONG.

      • 7
        astronome64
        28 mars 2016 à 11:10 / Répondre

        Silence « gêné » : Qui ne dit mot consent…. Une E.Badinter aurait été autrement plus virulente…. Ca a choqué même les bobos de Canal plus..c’est dire.
        Allez no comment sur cette jeune femme qui aura été oubliée dans quelques mois mais qui aura fait de grands dégats…

      • 16
        HRMS
        29 mars 2016 à 15:02 / Répondre

        Où vont les allégeances de NVB : à la République Française et sa loi laïc fondatrice ou au Roi du Maroc, descendant du prophète, propriétaire du royaume du Maroc ?

  • 3
    lazare-lag
    27 mars 2016 à 21:57 / Répondre

    Attention Condorcet, ce qui est dit, est dit. …. et on risque d’avoir besoin des mensurations pour tailler la soutane!

  • 1
    Condorcet
    27 mars 2016 à 20:41 / Répondre

    Si elle parle de laïcité, moi je veux bien me faire curé.

    • 2
      Fregate
      27 mars 2016 à 21:11 / Répondre

      Et bien mon cher Condorcet, il va falloir y penser. Parce qu’en la matière, la dame est loin d’être une inculte !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous