Elie May : Communard et Franc-Maçon

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Christophe Bitaud a rédigé un ouvrage (110 pages) consacré à Elie May (1842-1930). Ce « Communard & Franc-Maçon » vécut la Commune de Paris, l’exil, la révolte du prolétariat américain, il rencontra Varlin, Guesde, Jaurès, Camélinat; il fut révolutionnaire puis réformiste, syndicaliste et libre penseur, joaillier avant d’être journaliste à « L’Humanité ». Il fut un témoin et un acteur du mouvement ouvrier français et international.

Pendant deux générations (dont dix années de présidence), il a donné à son Atelier – la Loge « Les Trinitaires » n°3 (GLDF) à l’Orient de Paris – une indéniable coloration sociale, avec une sincérité et une pugnacité qui inspirent le respect. Un tel personnage mérite d’être mieux connu.

La biographie signée par le Vénérable Maître de cette Loge est préfacée par Alain Pozarnik, Grand Maître de la GLDF, et Christian Eyschen secrétaire général de la Libre Pensée. Renseignements : Christophe Bitaud (5 rue Franlin – F-92000 Nanterre). Parution : fin 2004.

Note : une recherche sur le web vous permet de trouver « 31 octobre« , une poésie de l’auteur de « L’Internationale », Eugène Pottier, dédiée au « citoyen Elie May ».

dimanche 29 août 2004
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif