FMR-GLNF: la justice a tranché

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 7 décembre 2010
  • 18
    l'amiral
    21 décembre 2010 à 11:49 / Répondre

    Pronostique;
    Les loges rebelles ayant décidé de ne plus remonter de capitations, les comptes bancaires de ces dernières vont surement être pillés par Pisan.
    Si ces loges ne cèdent pas, les chartes seront retirés. (les courriers de menace sont déjà arrivés en loge)
    Ainsi, les opposants vont se voir privés des droits de votes et la junte au pouvoir pourra s’installer jusqu’en 2012.
    A cette échéance les mécréants vont se coopter entre eux.
    Seule solution, se réfugier dans les grandes loges régulières voisines (écosse, angleterre, belgique, italie etc..)

  • 17
    chao
    9 décembre 2010 à 08:45 / Répondre

    Les textes STATUTS & RÈGLEMENT INTÉRIEUR qui régissent l’asso et l’obédience sont clairs:

    Ils disent simplement que:

    Président = Grand-Maitre

    Si le GM n’est plus le président de l’association, il n’est plus le GM.
    Si le président est révoqué, le mandat du GM expire aussitôt puisque nos textes stipulent qu’il s’agit de la même personne physique, statutairement, et réglementairement, il ne peut en être autrement.
    Le TGI dit simplement que le mandat de 5 ans n’est pas remis en cause, sauf s’il advenait que le président GM soit révoqué lors de l’ AG.

  • 16
    JeanPierre 2b
    8 décembre 2010 à 21:17 / Répondre

    Merci à tous pour votre compréhension.
    On ne sait pas où l’on nait.
    Puis on s’attache à notre obédience jusqu’à être fiers de notre régularité.
    Enfin, on s’aperçoit que l’on ne maitrise pas grand chose, sinon le devenir de notre loge.
    Avec du recul, on s’aperçoit que nos capitations servent qu’à l’ego (pour rester poli) de certains de nos dirigeants.
    Alors on doute… Et c’est plus que justifié.
    Notre obédience est (était, j’ose espérer) aux mains de personnes qui n’ont rien de Maçons !
    Merci à la justice, merci à la tolérance, qui amène la compréhension.
    L’espoir renait, l’espoir de pouvoir enfin travailler dans la sérenité, sous peu.
    Restons vigilants.
    La Corse vient d’être détachée de la GLPACM, effets de calculs à fin d’interéts.
    Restons vigilants !!!

  • 15
    Le Frère Obèse
    8 décembre 2010 à 19:26 / Répondre

    Mes Frères soit-disant « irréguliers » préparez-vous à nous accueillir en nombre : il n’est plus possible pour un grand nombre de mes Frères de continuer à « servir » la GLNF. Le mal est fait.

  • 14
    CORTO
    8 décembre 2010 à 15:49 / Répondre

    Cher Apprenti,

    Je suis la prévision de Vieux Julien, comme mon commentaire 11 de ce matin.
    L’ estimation des 80/20 est juste et parfaite pour la proportion.
    Il y a de fortes chances que François Stifani rebondisse à nouveau et réserve encore quelques surprises….
    Wait and see.

  • 13
    Vieux Julien
    8 décembre 2010 à 11:48 / Répondre

    Cher Apprenti,

    La dernière Assemblée générale qui était une vraie AG non trafiquée et sans pressions honteuses des Grands Maîtres Provinciaux (le fameux vote en isoloir à main levée face aux officiers de PACA) s’était terminée à environ 80% contre François Stifani, le 25 mars. C’était avant les X scandales supplémentaires.

    Le 16 octobre des Vénérables naïfs (pour ne pas dire plus) à qui l’on avait raconté des purs mensonges (sur l’audit, sur la possibilité de liquidation judiciaire, etc) avaient voté les comptes mais confiaient vouloir le départ de François Stifani. Il y a une province qui a organisé ce vote et quasiment tous ont voté son départ.

    Je prendrais donc le risque de faire une petite prévision. A priori François Stifani va nous sortir ses pires tours des manches, c’est sûr. Mais il devra faire très très fort pour rester en place.

  • 12
    Apprenti
    8 décembre 2010 à 11:32 / Répondre

    Personne n’a répondu à ma question du commentaire n° 6…
    Alors j’ai un gros doute, est-ce parce qu’il s’agit d’une question idiote ? Mille pardons. « La réponse est évidente ! »
    Ou bien personne ne veut prendre les paris : « Nul n’est sûr de la réponse ! »
    Ou bien la réponse la plus probable fait tellement froid dans le dos, qu’ « on préfère ne pas y penser ! »

    Quelqu’un à t-il une idée plus ou moins vague de la proportion en nombre de voix, en pourcentage de votes, de ceux qui désire le départ du GM Stiffani ? Le résultat sera t-il si tranché qu’on le prétend ? Et surtout d’un point de vue juridique, ou sur un détail qui aurait échappé à tout le monde sur les statuts associatifs, n’y a t-il aucun moyen à l’équipe en place, de magouiller un report de leur mise à pied aux calendes grecques. Ou de dissimuler judicieusement une partie de la manne financière de la GLNF ?

    Pardon d’appuyer là où ça fait mal.

  • 11
    CORTO
    8 décembre 2010 à 09:42 / Répondre

    Je suis toujours d’ accord avec le commentaire 10 de Vieux Julien et en particulier sur le premier paragraphe.
    Cependant ce n’ est que la première passe d’ armes, car le jugement ne précise pas de délais exacts d’ éxécution, ni d’ astreintes d’ ailleurs….

    François Stifani va faire durer et essayer de « tirer sur la Bête » jusqu’ au bout.

  • 10
    Vieux Julien
    8 décembre 2010 à 09:15 / Répondre

    Pour répondre sur plusieurs points.

    – Tous les Frères de la GLNF restent en effet responsables d’avoir laissé ce mettre en place cette situation. Qui a enteriné les politiques nationales de recrutement intensif, et initié un trop grand nombre de profanes? Les Loges et les Vénérables, les Frères qui votent les initiations. Qui a continué pendant longtemps à se taire lors de lectures d’ordonnances gênantes? Qui a avalé son chapeau à de multiples reprises sans rien dire?… Alors certes les activités de corruption sont le fait de quelques uns, d’un clan assez réduit, mais il serait trop facile de leur rejeter la faute. Il faut quand même se mettre face à ses propres responsabilités pour éviter que cela ne recommence.

    – Relativement au jugement: Il me semble que « sans délai » signifie ici « immédiatement », dans le cas contraire le tribunal n’aurait rien précisé. Il reste le temps à François Stifani de s’organiser pour convoquer l’Assemblée Générale mais pas plus. Cela risque donc de tomber pendant les fêtes de fin d’année: joyeux Noël Grand Maître.

    – En effet bien trop a été dit sur les blogs. C’est le revers de la médaille mais je ne cracherai pas dans la soupe car au sein de notre Obédience, il est impossible d’avoir de telles discussions. Au sein de certaines Loges le Frère qui s’exprime sur ce sujet est réprimandé. Il y a des leçons, souvent peu agréables, à tirer de cette affaire qui a révélé bon nombre de personnalités, comme dans toutes les crises…
    Les blogs myosotis sont prévus pour s’éteindre une fois cette crise passée.

  • 9
    Ronan
    8 décembre 2010 à 00:25 / Répondre

    « Un bémol ,beaucoup ,beaucoup de choses ont été dites et les rapaces ont beaucoup appris sur notre monde secret…. »

    C’est un fait : il était impressionnant de voir les Frères de la GLNF discuter sur le blog de François Koch comme s’ils étaient en loge, entre eux. C’est une attitude curieuse, étonnante, qui peut indiquer au choix que certains maçons sont devenus fous ou qu’ils se décomplexent par rapport à leur appartenance. A coup sûr, cette fausse transparence (une hirondelle ne fait pas le printemps) aura des conséquences, mais de là à parler de « monde secret », hum !

    Il y a belle lurette que les rituels n’ont plus aucun secret. Il n’en reste réellement que deux, celui d’appartenance (si je puis me dévoiler, je ne dois pas dévoiler mes Frères ou Soeurs) et celui des débats (ce qui se dit dans la loge doit y rester, chacun étant ensuite libre de mettre en pratique dans l’agora ce sur quoi il a réfléchi dans le forum). Et puis, quand même, un dernier secret, y compris pour les autres Frères et Soeurs, celui du vécu intérieur. Le reste relève de la littérature complotiste et zozotérique.

    Les discussions débridées sur le forum de La Lumière ne se limitent pas à la GLNF. Les jusqu’au boutistes de l’UGODFM s’y sont beaucoup produits, aussi. Ce qui est vraiment frappant, c’est l’extrême médiocrité des interventions, l’incohérence des propos, l’indigence de l’expression (à quelques rares exceptions près), et le caractère envahissant de quelques cinglés qui polluent systématiquement tous les fils de leurs fantasmes, ressassés ad mauseam, y compris en usant de la bonne vieille technique des pseudos multiples qui font semblant de dialoguer mais cachent (mal) la même personne derrière son clavier.

    C’était frappant sur le fil consacré au jugement en référé déboutant les soeurs de la GLFF qui contestaient la modification des statuts pour mettre au clair la structure fédérale (fédération de loges). Une seule intervention féminine, pondérée, claire, limpide même, synthétique et élégante. Et tout de suite les neuneus de l’UGODFM intervenant pour étaler leurs délires complotistes.

    Ce fil prouve, si besoin était, que nous avons besoin des femmes au GODF, d’urgence! Et qu’une bonne vieille scission serait la bienvenue, pour nous débarrasser définitivement des timbrés qui ont ainsi étalé leur extrême médiocrité, leur incapacité à aligner le moindre raisonnement, et cela à longueur de fils, avec une insistance envahissante et usante.

    Internet, c’est comme l’alcool : le moi y surnage tandis que le surmoi s’y dissout !

    Promis, Jiri, ce sera mon seul hors sujet !:=)

  • 8
    EMEREK
    7 décembre 2010 à 22:22 / Répondre

    Bravo aux Frères dont la ténacité a été ,et est, exemplaire face au « guide spirituel »

    Rien ne sera plus comme avant……

    -Les rapports Seigneur-sujet ne sont plus d’actualité en Maçonnerie
    -La toute-puissance et l’intimidation ont été mises au grand jour de façon triviale.
    -La Maçonnerie interobédientielle a eu globalement un comportement sain et fraternel.
    -Des frères de la GLNF en ont profité pour voir au dehors ce qu’il se passait et sont revenus dans leurs ateliers en racontant l’accueil fraternel qu’ils ont reçu .Ils ont aussi constaté que la régularité existait ailleurs contrairement à ce qu’on leur avait inculqué depuis toujours….
    -Enfin cette crise a montré l’importance fondamentale des blogs, messageries électronique qui ont permis des communications instantanées , des rencontres et l’efficacité de la contestation….
    -Un bémol ,beaucoup ,beaucoup de choses ont été dites et les rapaces ont beaucoup appris sur notre monde secret….

    Rien ne sera plus comme avant…..et le combat n’est pas terminé…..

  • 7
    Ronan
    7 décembre 2010 à 21:47 / Répondre

    Vieux Julien, je suis très heureux de cette décision. Peut-être verrez-vous enfin rapidement la fin du tunnel ?

    Dans ce jugement, il reste cependant un point problématique : la prochaine AG doit être organisée « sans délai », certes, mais que veut dire « sans délai » ? 2 mois ? 6 mois ? Certes, Stifani aggravera son cas au plan judiciaire en jouant la montre, mais il aura eu le temps de cacher la poussière sous le tapis, voire d’inventer une nouvelle astuce pour se succéder à lui-même.

    En tout cas, vous (les Frères de la GLNF) êtes victime de votre GM, et en aucun cas responsables. Vous n’avez pas à vous excuser, et je suis de tout coeur avec mes Frères, même si eux ne me reconnaissent pas comme maçon !:=)

    Responsables, en revanche, vous l’êtes d’avoir accepté pendant tant d’année une structure qui ne pouvait que conduire à cette situation dès lors que les hommes à la tête de l’Obédience cessaient d’être « de bonne volonté » et de bonne foi.

    Votre structure se résume à : association de membres, loges fictives, vénés de paille, provinces aux mains de baronnets tout puissants, instruments naturel du leader maximo, mandats bien trop longs dans les postes « intéressants » et ridiculement brefs pour ceux qui pourraient constituer un contre-pouvoir, fantasme de la « régularité » et orgueil de la « reconnaissance », autisme d’une Obédience coupée de son écosystème, la maçonnerie française, soit disant ouverte sur le monde anglo saxon mais dans laquelle 95% des membres n’en profitent pas tandis que les dirigeants se gobergent auprès des dictateurs africains et instrumentalisent l’Obédience au service d’un pouvoir en décomposition…).

    C’est la structure qu’il convient de réformer, de fond en comble, lorsque vous aurez évacué la parenthèse Stifani, sans quoi tout recommencera et vous resterez à la merci de l’égo démesuré d’un nouveau Stifani.

    Ce jour-là, peut être aurons-nous le bonheur, Vieux Julien, de nous retrouver sur les colonnes. En attendant, bonne route sur la voie de la reconstruction.

  • 6
    Apprenti
    7 décembre 2010 à 21:14 / Répondre

    Est-on sûr que cette nouvelle assemblée générale donnera des résultats différents ?

  • 5
    Pierre-Jean
    7 décembre 2010 à 20:33 / Répondre

    Je tiens à vous rassurer, c’est à FS que l’on reproche un comportement maçonniquement inacceptable, pas à nos Frères de la GLNF qui restent toujours attachés à leurs idéaux.

  • 4
    Fluo
    7 décembre 2010 à 20:11 / Répondre

    @ Vieux Julien : tu n’as pas à présenter tes excuses, la Franc-Maçonnerie n’est pas le fait d’un individu, fût-il Grand Maître, mais De Frères et de Soeurs qui travaillent sans relâche, et bien au-delà de minuit… Souhaitons tous que les Frères de la GLNF retrouvent vite la sérénité et continuent de tailler leur pierre dans des conditions qu’ils sont en droit d’exiger…

  • 3
    ALTEC
    7 décembre 2010 à 19:58 / Répondre

    vieux julien a raison, « le glnf bordel » éclabousse tous les autres Maçons, je n’ai pas d’excuses a présenter du fait que je n’ai pas la responsabilité personnelle de cet évènement mais je peux comprendre leur ressentiment.
    Pour me rassurer quelque peu, tout « ce bruit » sera finalement je l’espère un mal pour un bien! Il faut peut être souffrir pour être « beau ».
    Que l’année prochaine soit celle du retour vers la paix !! Mais il faudra pour cela que certains retournent sur les Colonnes ou si cela est trop difficile tout simplement chez eux pour une période de méditation ou pour réorienter leur « carrière ».

  • 2
    Le Frère Obèse
    7 décembre 2010 à 19:06 / Répondre

    Justice !
    Justice !
    Justice !

  • 1
    Vieux Julien
    7 décembre 2010 à 18:29 / Répondre

    Ce jugement que je viens de lire dans son intégralité constitue une bien belle planche.
    Je ne doute pas que de nombreux grands officiers de la GLNF la liront aussi avec une grande attention; nous attendons tous les dernières farces de François Stifani pour s’opposer à une reprise en main de l’association et de son trésor de guerre, et à l’audit qui s’ensuivra.
    Soyons réalistes, les prochaines news en rapport avec la GLNF ce sera des affaire pénales. Je n’ai que mon désarroi et de plates excuses à présenter aux Frères des autres Obédiences qui eux, n’ont pas mérité cette boue qui éclabousse la Franc-Maçonnerie, et aux webmestre qui aimerait traiter de choses moins sordides.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous