Philippe Charuel

La franc-maçonnerie en Grande Loge de France au XXIe siècle

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 2 juin 2017
  • 2
    yasfaloth
    2 juin 2017 à 14:23 / Répondre

    Il y croit, c’est sûr…
    .
    Et sans doute a t’on pris conscience à la GLDF qu’un effectif vieillissant obère l’avenir, ne serait-ce que financier, de l’obédience.

    • 3
      Désap.
      2 juin 2017 à 14:55 / Répondre

      En diluant on augmente le volume, cela ne fait aucun doute,
      donc on comprend qu’à la GLDF pour s’assurer un avenir financier lumineux on prend les nombres dans leur dimension arithmétique,
      bon …
      ceci expliquant cela, bravo à l’initiative « Cercle Camille Desmoulins », en plein dans le mille ! :-))

      • 4
        yasfaloth
        2 juin 2017 à 20:01 / Répondre

        Pas très honnête ça Desap… j’ai dit, avec d’autres, ce que j’en pensais de ces fraternelles, et à part le fait que l’initiative provienne de Jean Louis Turbet qui fait ce qu’il veut dans le monde profane (les fraternelles C’EST du profane), je ne vois pas ce que cela a à voir avec les conférences de Philippe Charuel.
        .
        Et, oui, même à une obédience maçonnique s’appliquent les lois de l’économie : nous avons une structure à financer, relativement importante, comme toutes les obédiences historiques. Heureusement qu’elle est là d’ailleurs cette structure pour héberger à bon comptes, entre autres, une bonne partie des frères de la GLAMF !

        • 5
          Désap.
          2 juin 2017 à 21:43 / Répondre

          Je pense que tu m’as mal compris mon cher Yasfaloth,
          il ne s’agissait pas de te critiquer, je connais ton attachement à l’authenticité, il s’agit simplement de montrer où mène la gestion type « offre maçonnique », justement à ces fraternelles, véritables repoussoirs et pour tout dire parfaitement l’opposé de l’esprit maçonnique, un comble de son incompréhension.
          Quant aux FF GLAMF hébergés par la GLDF, il ne me semble pas que ce soit à titre gratuit, ni même à loyers modérés, je ne serai pas pour autant ingrat, la GLDF de ce point de vue a toujours été fraternelle vis à vis de la GLAMF.
          Revennant sur le sujet des GGLL, je pense de plus en plus fermement qu’il y a beaucoup trop de monde en maçonnerie ; si le GM Charuel, comme les autres d’ailleurs, se montrait très exigeant vis à vis des postulants, ce serait respecter l’esprit et je le saluerai immédiatement.
          Bien Frat. et mes amitiés fraternelles au BAF Colonnes, si tu le croises, que je regrette de ne plus lire.

  • 1
    Désap.
    2 juin 2017 à 13:21 / Répondre

    il est fatiguant le VRP avec son écran de pub permanent.
    C’est pas une histoire de nombres pris dans leur dimension arithmétique, faudrait qu’un de ses frères se décide à lui expliquer.
    Dire qu’il est fort à parier qu’il profitera de la tribune pour vendre son concept d’ « offres maçonniques »…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous