Georges Lassous, nouveau SGC du GCDRE du GODF

Publié par Géplu
Dans Divers

Vendredi 4 septembre a eu lieu au Grand Collège des Rites Ecossais du Grand Orient de France l’élection du nouveau Souverain Grand Commandeur. L’élection devait avoir lieu en juin mais avait été reportée à cause des mesures sanitaires.

Jacques Oréfice n’étant pas candidat à sa succession, c’est Georges Lassous, qui était jusqu’à présent 2e Lt Commandeur de la Juridiction qui, seul candidat, a été élu. Après les tensions de cet été entre le SGC Oréfice et le GM du GO Jean-Philippe Hubsch, la très forte adhésion qu’a suscité sa candidature est annonciatrice du retour à l’apaisement fraternel, notamment dans la relation du GCDRE avec le Conseil de l’Ordre du GODF.

dimanche 13 septembre 2020
  • 8
    Duvar
    16 septembre 2020 à 09:48 / Répondre

    @Lazare-Lag
    Mon commentaire était volontairement provoquant. J’ai voulu forcer le trait. Mais mon propos ne vise que la minorité de membres sous l’emprise de je ne sais quelle vanité…
    Que l’on puisse trouver mon commentaire très irritant, je le comprends donc. C’est même volontaire. Cela ne changera sans doute pas les comportements mais bon… des fois il faut quand même l’écrire.

  • 5
    Lazare-lag
    15 septembre 2020 à 21:26 / Répondre

    @ Duvar (1):
    Je partage assez l’avis de Zorobabel en son message n°3.
    Je suis de ceux qui, lorsqu’ils sont en loge bleue, se font discrets sur leur activité ailleurs.
    Car ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’une progression de grade maçonnique est tout le contraire d’une progression de grades militaires.
    Dans un cas, le militaire, le profane, accéder à un nouveau grade est tourner la page du grade précédent, l’uniforme du grade passé ne sera plus revêtu, et les fonctions passées ne seront pas à nouveau exercées.
    Dans le cas maçonnique, c’est très différent.
    Accéder au 4ème, puis au 18ème, etc, ne dispense absolument pas de continuer à être présent, et actif, et impliqué, en bleu, du 1er au 3ème.
    C’est ça qu’il faut bien comprendre. Que les loges bleues sont aussi celles de HG et qu’ils s’impliquent bien plus que tu ne l’imagines en bleu.
    Je vais même plus loin, on peut être en tenue d’apprenti, et si la discrétion, qui à mon sens est politesse et respect de ceux qui n’iront pas vraiment au delà du grade de maître, on peut ne pas être remarqué sur le fait d’être également à des grades très différents.
    Mais je t’accorde, que certains, sous l’emprise de je ne sais quelle vanité, ne font pas preuve de beaucoup de modestie. Heureusement ils ne sont pas la majorité.

  • 4
    Zorobabel
    15 septembre 2020 à 15:47 / Répondre

    Notre F Oréfice pour lequel j’ai respect et amitié est, selon moi, bien inspiré de céder sa place
    Diffuser un document à toutes les LL de l’Obedience, comme il l’a fait durant le confinement a été une erreur
    Quelle légimité avait-il pour empiéter sur les responsabilités du GM du GODF qui est le seul à pouvoir s’adresser directement à chacun d’entre nous ?
    D’autant que la réaction ( légitime) du Grand Maître du GODF était largement évitable
    Réserver cet article brillant aux BAF du 4-33 aurait été beaucoup plus opportun
    Cela aurait évité cette « remise à sa place » opportune du SGC

  • 3
    Zorobabel
    15 septembre 2020 à 15:33 / Répondre

    Toujours très irritant ces FF qui ont des avis très catégoriques sur les grades de perfection… et qui n’y ont jamais mis les pieds
    Nous n’utilisons d’ailleurs pas les termes « hauts grade » et encore moins « grades supérieurs » car nous préférons les  » side dégrees » ou grades « à côté »
    Les FF et SS des Loges Bleues où je suis assidu et actif ( deux planches en mars) ignorent tout de mon activité au 4 ou plus
    Et personnellement, je suis très irrité par cet entrisme au convent pour devenir Kalife à la place du Kalife existant dans ma loge bleue
    Rendons donc à César ce qui est à César car finalement chacun entend minuit à sa porte
    Mon avis reposant lui, sur une connaissance de terrain de plus de 30 années
    Mon travail est exclusivement maçonnique au service de mes FF
    SS
    Si d’aventure une fonction m’est proposée, je dis toujours oui car je suis à la disposition de tous et toutes

    • 6
      Brumaire
      15 septembre 2020 à 22:09 / Répondre

      3- Les « side degrees » dont tu parles est un terme usité pour parler des degrés qui commencent avec M de la Marque. Au REAA, on ne parle pas de side degrees.
      Juste une question: pourquoi cacher l’ appartenance en ateliers de perfection ou davantage aux FF et SS de la loge bleue? Serait-ce une maladie honteuse??
      Ne serait-il pas plus sain, par un comportement véritablement maçonnique, sans ostentation, sans faire son ayatollah, dans tous les ateliers, et particulièrement en loge bleue, de leur donner envie de poursuivre leur recherche dans les hauts grades?

      • 7
        PASCALE
        16 septembre 2020 à 00:55 / Répondre

        Décidément Chère Brumaire, je me demande ce que tu as trouvé dans les HG ce qui manque aux 3 premiers degrés ?
        Et si nous passions autant d’effort et de temps au 2 et 3ème degrés que ce que nous souhaiterions passer dans des grades qui n’inventent rien ?

        • 11
          Brumaire
          16 septembre 2020 à 10:49 / Répondre

          Chère Pascale,
          J’ai l’habitude, depuis de nombreuses années, de travailler assidûment dans ma loge bleue, aux 3 degrés de manière égale; mes FF et SS sont, comme moi, heureux d’aborder la symbolique très riche qui est propre à ces degrés, et pas assez pratiquée par une trop grande majorité de loges, persuadées que le travail maçonnique ne se traite qu’au 1° degré…. d’ailleurs fort superficiellement…
          Ce travail, à parts égales aux 3 degrés, donne envie d’aller plus loin dans le parcours, envie de l’ouvrir et de l’enrichir encore.
          J’ai trouvé dans les hauts grades de quoi mieux travailler en loge bleue, mais aussi de quoi mieux comprendre mon engagement, ainsi que d’autres choses qui ne regardent que moi.
          Deux choses:
          Il ne me viendrait pas à l’idée de jouer les ayatollahs auprès de mes jeunes FF et SS, comme le font trop souvent ceux qui, selon moi, ont acquis seulement des degrés, mais ne s’en servent pas dans leur comportement, desservant et décrédibilisant ainsi toute l’institution maçonnique;
          De quoi le dénigrement systématique des hauts grades par ceux qui n’y sont pas, par ceux qui ont refusé d’y entrer, par ceux qui n’ont pas pu y rentrer pour un tas de raisons, est-il significatif?

          • 12
            Lazare-lag
            16 septembre 2020 à 18:44 / Répondre

            Et tu oublies aussi, parmi ceux qui dénigrent, ceux qui y sont allé, au-delà du 3ème degré, y ont goûté un temps, puis en ont démissionné.
            Je connais personnellement le cas, unique, d’un F:. qui s’est payé le luxe de démissionner par deux fois du 4ème degré à dix ou douze ans d’écart, et cela agrémenté d’une démission de la loge bleue à laquelle il appartenait, pour y revenir ensuite après deux ans de rupture.
            Qui plus est, un F:. brillant maçonniquement, d’une culture maçonnique certaine, un vrai puits de connaissance.
            On voit par là qu’on peut être brillant d’un certain point de vue maçonnique tout en étant un instable maçonnique….

      • 9
        Luciole
        16 septembre 2020 à 09:57 / Répondre

        Justement pour éviter le mélange des rôles et une supposée « supériorité » ou hiérarchie en loge bleue,que malheureusement s’arrogent parfois des frères, indûment.
        La seule vertu à laquelle peuvent prétendre des membres plus anciens anciens dans une loge est celle de l’exemplarité.
        Il ne s’agit pas de « cacher » mais simplement de n’en pas faire état.On peut en parle comme information générale sur le sujet.

        • 10
          Zorobabel
          16 septembre 2020 à 10:46 / Répondre

          « Vanité des vanités et tout est vanité »
          Inutile de se parer de « vertus » supérieures en Loge bleue. Ni d’ailleurs au 4-14 où bien de nos MS ignorent que je fréquente le 18 et plus et c’est très bien ainsi
          Inutile de faire étalage de mes décennies de Maçon, en toutes circonstances
          Ce ne sont pas les breloques qui font de moi un initié mais ce que le bouddhisme appelle « l’esprit du débutant »(une attitude d’humilité qu’il faut conserver tout au long de sa progression, quel que soit son niveau atteint).
          Cela me convient bien de rester un éternel apprenti et j’essaye de respecter cette éthique faite d’humilité et de volonté de rester utile à mes FF et SS

  • 2
    bojahir
    14 septembre 2020 à 23:02 / Répondre

    Chiche ! rappelons cependant la devise de la Royal Society : NULLIUS IN VERBA.
    Comprenne qui pourra !

  • 1
    Duvar
    13 septembre 2020 à 11:17 / Répondre

    Il y a un problème avec les HG c’est le temps passé dans les différentes tenues, réunions… Ecoutez certains vieux frangins qui en sont membres se vanter de passer la plupart de leurs soirées en tenue est assez insupportable. Evidemment, ils connaissent tous les rouages de l’obédience GO. Evidemment ils ont des grades, des fonctions. Evidemment, ils participent aux commissions qui réfléchissent. Evidemment ils ne ratent jamais une occasion de faire sentir, en loge bleue, qu’ils sont « au delà » du simple grade maître.
    En réalité, ils sont certainement ceux qui nuisent le plus à l’obédience. Quand on passe sa vie en loge. Quand on vit pour l’organisation maçonnique, on se coupe d’une réalité… celle de la vraie vie. Quand on passe un soir sur deux en tenues, commission, réunion… quelle vie de famille on a ? Quelle vie profane ?… Je suis pour ma part convaincu que les HG devraient pouvoir être passés rapidement et que l’on devrait limiter le nombre de tenues. Ramener sur terre les HG c’est indispensable. Les inviter à arrêter de se palucher sur leurs fonctions diverses. Que ces donneurs de leçons mettent leur énergie à faire vivre les loges bleues plutôt qu’à se considérer au dessus du lot. Voila qui ferait du bien au GO… mais sans doute pas à l’ego de certains

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif