Georges Sérignac à Cambrai ce samedi 3 juillet

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 5 juillet 2021
Étiquettes : , ,
  • 4
    Benjamin Rathery
    6 juillet 2021 à 16:54 / Répondre

    Et à part des lieux communs, il a quelque chose d’intéressant à dire , le Grand-Maître ?
    Quelles réflexions mène le GODF en ce moment ?
    Certes , le bien-être animal est un vrai sujet mais est-il prioritaire? …
    « L’abstentionnisme? C’est bien malheureux, ma pauvre dame » !
    Le Grand-Maître doit confondre le GODF avec le Rotary-Club …

  • 3
    Mai 68
    6 juillet 2021 à 04:59 / Répondre

    Le GO veut travailler sur l’Europe qui me semble un sujet plus technique que maçonnique et ce alors que la France (par son Président) va prendre en 2022 la présidence : est ce un hasard ?
    Nous prétendons à l’universalisme c’est quand même plus ambitieux …
    Travaillons plutôt sur la fraternité et/ou la République.

  • 2
    PDeriemont
    5 juillet 2021 à 17:35 / Répondre

    Réfléchir à l’avenir de la maçonnerie, c’est bien aussi. Avant de donner des leçons au monde entier, posons-nous la question de l’image que nous donnons dans nos divisions. Pourquoi une nouvelle Obédience chaque mois ? Pourquoi une maçonnerie sociétale et une maçonnerie symboliste ? Pourquoi une maçonnerie féminine, une maçonnerie mixte et une maçonnerie masculine ? Pourquoi des rites français, écossais, égyptiens, chrétiens, anglais ? On peut en trouver des sujets de débats !!! 

  • 1
    Mortimer
    5 juillet 2021 à 08:07 / Répondre

    Le GODF est désormais dans le camp des pleurnichards ! Mais son rôle n’est-il pas de réfléchir à l’évolution de notre société plutôt qu’à la subir ? Où est passé le livre blanc sur le monde d’après ? Sur quoi travaille le GODF cette année ? La violence faite aux femmes, la laïcité dans le sport et le bien-être animal sont des sujets intéressants, mais le GODF ne devrait-il pas se poser les vraies questions sur les changements majeurs survenus dans la société française, la disparition du civisme, la montée des extrémismes, etc. ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous