GLNF. Un courrier du candidat Cano

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 21 mars 2012
Étiquettes : , ,
  • 7
    je-ne-les-supporte-plus
    3 avril 2012 à 14:38 / Répondre

    Moi aussi je sais faire de la philosophie :
     » un philosophe qui devient proviseur, c’est un objecteur de conscience totalitaire »

  • 6
    allonsenfantsdelaveuve
    23 mars 2012 à 07:13 / Répondre

    Cano, Alain de son prénom, tout un poème…C’est un amoureux inconditionnel de l’Inchino, il ne peut pas s’empécher de faire des courbettes, c’est dans ses gènes…C’est le bossu: « Caressez ma bosse Monseigneur » sauf que lui, il s’est trompé dans le casting. Il n’est pas Lagardère mais il est Gonzague, ce zigue fourbe, abject et sournois…Mais qu’il ne desespère pas car tout vient à point à qui sait attendre « Ta main gardera la marque de mon épée. Où que tu sois je te retrouverai, car si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi! »!(Le Bossu, Paul Feval 1857)

  • 5
    olivier
    22 mars 2012 à 16:31 / Répondre

    oh!!!!Myosotis, comment oses tu???? que t’ont donc fait les ânes???????? Eux au moins sont fiables…et même quand ils reculent, j’aurais bien plus confiance en eux qu’en certains ephessiens…et je préfère ne pas citer de noms!!!!!!!

  • 4
    Myosotis
    22 mars 2012 à 15:14 / Répondre

    Arf… Cano… Capable d’exliquer, un soir, devant une assemblée de Frères qu’il allait, en tant que G.M.P. prendre la tête de la rebellion face à Stifani et d’être nommé Député Grand Maître (n°2 de l’Obedience donc) quelques jours aprés… capable de proposer sa candidature à la Grande Maîtrise en expliquant, oralement, à certains Frères que sa nomination en tant que D.G.M. lui avait été imposée, mais s’appeller aujourd’hui à voter pour Stifani… Franc comme un âne qui recule celui-là.

  • 3
    Rethy
    22 mars 2012 à 09:15 / Répondre

    C’est le canot de sauvetage ?

  • 2
    olivier
    22 mars 2012 à 07:33 / Répondre

    Dans notre Loge nous avons toujours été tous d’accord pour nous opposer à la clique de pisan..pourtant, depuis les derniers évènements, certains « vieux maçons » montrent leur peur de l’inconnu… ils ne partiront pas et continueront à l’intérieur de cette glnf dévoyée et pourrie…ils sont trop ancres dans leur « amour » de cette obédience et ont cette peur panique qui les paralyse à l’idée de la quitter. C’est désolant mais ce sont des moutons:nous avons par exemple chez nous quelqu’un (30eme) qui vomit la gouvernance actuelle mais , des que nous avons émis le désir et l’intention de nous retrouver au sein de la nouvelle grande loge, il a commencé à émettre des réticences etc..et nous savons tous que jamais il ne lâchera ce cloaque:c’est désespérant..mais bon, nous les laisserons sur le bord du chemin..ce sont ceux la qui par peur, lâcheté et bêtise ont entretenu par leurs capitations les profanes qui ont mis la main sur notre obédience…c’est désespérément humain…tant pis pour eux, mais la con…. humaine est vraiment insondable:ils sont totalement opposés…mais ils resteront:allez comprendre!!!!!

  • 1
    jean moutet
    21 mars 2012 à 18:41 / Répondre

    … que des gens (sic) prononcent de tels discours bla bla bla … passe encore … mais que d’aussi nombreux frères les aient écoutés « religieusement » si longtemps sans les remettre en question ne lasse pas de m’interroger …

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous