Gros mots et petits maux de la Franc-Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Le genre glossaire ou dictionnaire humoristique de la Franc-Maçonnerie n’est pas neuf. Jacques Gérard Gérard et Jissey s’y sont collés. Le second est connu des visiteurs du Blog Maçonnique qui ont pu lire les critiques de ses ouvrages de dessins d’humour et visionner ses vidéos Un livre, un auteur. Le premier est moins connu sauf peut-être en Afrique puisqu’il a été initié en Côte d’Ivoire et est co-fondateur du Grand Orient et Loges associées du Congo et du Grand Orient du Congo-Brazzaville (la 2e de couverture ne fait pas allusion à un « vrai » métier). D’où des allusions africaines dans certaines définitions.
 
Les 2 loustics ont pris soin de faire préfacer leur oeuvre par Roger Dachez, président de l’Institut Maçonnique de France, un pince-sans-rire qui déclare, après allusion à une divulgation: Etre sérieux, certes, mais sans se prendre au sérieux: voilà le premier pas vers la Lumière.
 
Les définitions sont courtes et aussi peu elliptiques que possible. Elles permettent de revoir toute une série de notions le sourire aux lèvres. Encore que le sourire de certains se pincera peut-être en lisant à « Buraq »: A en croire certains Maçons, c’est peut-être la tenue féminine qui permettrait aux Obédiences purement masculines de résoudre leurs Questions de mixité en Loge. »
 
A méditer, à propos de l’extériorisation: Là où l’extériorisation est forte, le temps passé en Convent à la critiquer est élevé. Là où l’extériorisation est faible, le temps passé en Convent à en parler n’en est pas moins tout aussi fort.
 
Des remarques? Bien sûr! Les auteurs devraient apprendre que le CD est devenu un outil d’un autre siècle et que des Colonnes d’Harmonie s’appuient sur des mp3. Par ailleurs, la règle qui voudrait que chacun n’a droit qu’à Trois feux sur le même sujet sera considérée comme très légère par bien des Maçons pour lesquels la possibilité d’une 2e intervention est déjà exceptionnelle. Quant aux Loges qui auraient un rythme de réunion hebdomadaire, cela existe (suffit de fréquenter la mienne!). Comme d’habitude, on regrettera la présence de Louis Armstrong dans la liste des Maçons célèbres. Pour la Belgique, on se demande pourquoi le prenom Leopold du prince de Saxe-Coubourg-Saalfed (et non Gotha) a été oublié et on ne voit pas le rapport d’Ernest de Saxe-Cobourg-Gotha avec la Belgique.
 
  • Gros mots et petits maux de la Franc-maçonnerie de Jacques Gérard & Jissey (Detrad, 127 pp., 2013) disponible chez Amazon ou à La Cale Sèche
 
Dans le même genre:
mardi 13 août 2013
  • 4
    Pilou
    13 août 2013 à 13:39 / Répondre

    Oui, j’ai nettement l’impression (toute fraternelle d’ailleurs) que tu as dû oublié d’être méchant dans le passé.
    Mais  » ignominie », ce mot n’a-t-il pas une connotation de déshonneur ou d’indignité, lié à un outrage public, à une action infamante.
    Où est l’action infamante ? Et le déshonneur ?
    Tu as écrit ta critique avec un esprit libre comme d’hab (comme disent les jeunes)… Et oui, tu es un Maçon libre dans une Loge libre…
    Et maintenant, je dois  » tuser »…. On va demander à « Quén affair à Lidge » et à d’autres…

  • 3
    Jiri Pragman
    13 août 2013 à 12:54 / Répondre

    @Pilou

    Y a des jours où j’oublie d’être méchant ou alors j’ai épuisé mon stock d’ignonimie.

  • 2
    Pilou
    13 août 2013 à 12:44 / Répondre

    Roger Dachez n’est-il pas un prince-sans-rire…
    Somme toute, j’attendrai qu’un Apprenti non averti l’achète ! Je croise les doigts quant au Travail du Surveillant qui « s’occupe » des Apprentis…
    Mais j’ai très très très rarement vu (oserai-je dire jamais) une telle critique de la part de notre critique-journaliste préféré…
    C’est tout dire quant à la valeur de cette Bible de 127 pp.

  • 1
    mayala
    13 août 2013 à 09:51 / Répondre

    salutation à vous, j’ai l’impréssion que ce genre glossaire date de plus de quatre décennies?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif