Guillotine pour tous les francs-maçons

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 19 avril 2008
  • 4
    Enzo
    22 avril 2008 à 06:24 / Répondre

    L’utilité de la peine de mort ? 100 % des criminels exécutés n’ont pas récidivés.

  • 3
    yvca
    20 avril 2008 à 16:24 / Répondre

    La machine du F. Guillotin permit de  » trancher  » le débat sur la façon la  » plus humaine  » d’ôter la vie à un semblable . Dans le contexte de l’époque, ce genre d’évolution technique était le summum. De nos jours aux Etats-Unis,
    phare autoproclamé de la civilisation occidentale, l’ injection léthale a la cote.
    C’est beaucoup plus « soft » que de voir un crâne bouillir sur la chaise électrique ou un corps pendouiller au bout d’une corde.
    La seule et unique question est, et reste, quid de l’utilité de la peine de mort ? ? ?

  • 2
    Fox
    20 avril 2008 à 11:21 / Répondre

    @ Eric

    La rigueur historique oblige qd même préciser que, pour les condamnés, l’invention de la guillotine fut un progrès considérable comparé à la multiplicité et au « raffinement » des supplices existants auparavant, qui dépendaient du crime et de la qualité du condamné (noble ou non).

    Ceci étant dit, n’oublions pas y moins de 30 ans, la machine fonctionnait encore en France et que son abolition n’est jamais définitivement acquise. La vigilance s’impose toujours.

    Fox.

  • 1
    Eric
    19 avril 2008 à 18:48 / Répondre

    Le A dans un cercle n’est-il pas le « sigle » anarchiste ?

    Et tant qu’a faire…. autant utiliser la machine du Frère Guillotin 😉

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous