Armoiries GADLU
Les armoiries du Grand Architecte de l'Univers...

Héraldique surréaliste et maçonnique

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 6 mai 2016
  • 10
    Chicon
    10 mai 2016 à 12:59 / Répondre

    Tellement hermetique et esoterique, que David Nadeau devrait nous aider un peu….

  • 8
    Blazing Star
    10 mai 2016 à 09:14 / Répondre

    Plutôt, chien de Mickey , rayonnant de dominer le temps. Il y a même ses deux narines qui reniflent le cadran, qu’il a entre les dents. Sa queue est en bas.
     » le temps est un os a ronger »

    • 9
      Luciole
      10 mai 2016 à 12:56 / Répondre

      Merci pour la correction.Heureusement Mickey n’a pas appelé son chien « Plutard » ce serait moins poétique.

  • 3
    Luciole
    7 mai 2016 à 11:20 / Répondre

    Dans cette belle image,que personnellement j’adore, on voit bien clairement le Pluto de Disney maitre du temps.
    Qui en est l’auteur?

    • 4
      David Nadeau
      9 mai 2016 à 09:09 / Répondre

      Je suis l’auteur. Merci de votre appréciation!

      • 5
        Chicon
        9 mai 2016 à 13:04 / Répondre

        La compréhension du sens du graphisme de cette horloge n’est pas évidente . Une ébauche d’explication serait éventuellement la bienvenue.
        Il y a une seule aiguille comme le Gros Horloge de Rouen, ce qui devrait permettre de la dater.

        • 6
          Chicon
          9 mai 2016 à 17:53 / Répondre

          datation : après l’apėro bien arrosé.

        • 7
          Chicon
          9 mai 2016 à 18:31 / Répondre

          explication de l’académie des sciences : 10 heures 20 est a 4 heures moins 10 suivant le retour inverse du jour et de la nuit.
          explication de Nėnesse: toutes les six heures c’est l’heure du Ricard.
          explication medicale: si tu vois l’aiguille des minutes rattraper l’aiguille des heures, arrêté le Ricard
          explication mėtaphysique: l’espoir que ce soit vraiment une horloge fait tourner la tête de l’horloger.
          explication surrealiste: ce n’est pas une horloge

  • 2
    Jack
    6 mai 2016 à 11:05 / Répondre

    Comme les symbolistes au XIX° siècle (Sar Peladan, salon de la Rose + Croix, Satie …), certains surréalistes, dont Breton et son « château philosophale » se sont intéressés à l’occultisme et autres sujets fantasmatiques dans le courant de leur quête « d’inquiétantes étrangetés », donc d’une recherche purement esthétique. Il n’y a rien de plus, sinon la volonté de pratiquer la synchronicité de Jung : des raisons, pas de causes.
    Jack Cha

  • 1
    Pierre Mollier
    6 mai 2016 à 07:06 / Répondre

    C’est l’occasion de relire le bel article de Jean-Pierre Lassalle : « André Breton et la franc-maçonnerie » http://jccabanel.free.fr/th_andre_breton_et_la_fm.htm
    Sinon David Nadeau vient de publier dans le dernier numéro des Chroniques d’Histoire Maçonnique : « Le Surréalisme et la loge maçonnique Thebah : I Jean-Palou ». C’est le premier article d’une série qui présentera successivement les différents membres de cette loge impliqués dans l’entourage d’André Breton.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous