Jean-Philippe Hubsch, ce jeudi matin à l'ouverture du Convent, encore en décors de Conseiller de l'Ordre.

Jean-Philippe Hubsch nouveau Grand-Maître du GODF

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 23 août 2018
  • 16
    réboussié
    7 septembre 2018 à 11:12 / Répondre

    effectivement , le problème des femmes , mais ne pas oublier non plus la charcuterie et cochonnailles aux agapes ….Régime …..
    je trouve assez ahurissant ce discours sur nos soeurs ..structure en principe démocratique , ? le GO ? démocratique , si mes souvenirs sont exacts ? démos ? le peuple ? donc liberté de candidature ……puis on passe au vote …50 % de l’humanité ? fichtre ! vous oubliez pas les autres ? vous savez ? les autres , ceux qui décident le matin en se rasant …ou pas ? ça fait un peu bétail ? tout ça non ? ou alors un gros ,,très gros problème de recrutement …
    En fait , je ne sais pas si c’est aujourd’hui le « problème » des femmes ….du sexe …il reste un fond de mono genre , les obédiences mixtes connaissent parfois aussi …..nous ne sommes pas un club de rencontre , se cacher derrière son petit doigt ou autre chose ? il y a aussi les inimitiés entre personnes , politique par exemple , donc problème global de fraternité , de vivre ensemble ? de tolérance , à ne pas confondre avec le je m’en-foutisme généralisé et pervers actuel dans certains milieux ?
    les assoiffés de pouvoir ? ça peut aussi s’écrire « assoiffées » ……
    ceci pour résumer , si vous avez suivi , ? on a les mêmes problèmes que ceux que l’on trouve dans le civil ou le profane , et je n’évoque même pas le statut admirable de la femme dans certaine religion , donc rester cohérent , égalité homme /femme ou pas ….fraternité ? uniquement si égalité ….je garde des liens forts avec des démissionnaires ……l’âge venant , conservateur ? oui , dans le sens ou l’on veut maintenir une Tradition , qui dit-on est un feu et non pas des cendres …..bien travailler avec nos « jeunes » les valeurs maçonniques , en république démocratique , on peut faire évoluer les lois , dans le sens d’amélioration de la mise en pratique de nos valeurs …..mais les valeurs ne sont pas négociables …..ni soumises au vote démocratique , un peu comme les traités européens , mais vu leurs valeurs ? on peut comprendre …mais oui , parfois , je me demande ou est cette fraternité que nous , les anciens avons connue ? somme nous contaminés par cette social démocratie ? qui n’est ni sociale ni démocratiques d’ailleurs ? politiquement ?? oui , cent fois oui , on a besoin de tous et toutes au nom de l’égalité des intelligences , donc de la somme globale , mais l’aborder du point de vue numérique , ou pire comptable ? ce serait l’aveu ou la démonstration de la maladie …émiettement ? morcellement ? enfermement dans des catégories , des boites …..

    • 17
      luciole
      7 septembre 2018 à 12:22 / Répondre

      Bel effort…

    • 18
      Le catalan
      8 septembre 2018 à 07:35 / Répondre

      Bien sûr, ce n’est pas une question de quotas et heureusement… mais pas une femme sur 34 conseillers de l’Ordre….

      • 21
        lazare-lag
        8 septembre 2018 à 20:19 / Répondre

        Sur 37 désormais.
        Cela dit, préalablement à ce constat, d’autres données comptables sont à connaître:
        1/- sur environ 53.000 membres du G.O.D.F., quel est le ratio F/H? Je ne suis pas certain qu’il atteigne 7, voire même 6%.
        Projeté simplement mécaniquement sur les 37, ça ferait 2/37.
        Mais ce n’est pas comme cela que ça se passe, il ne s’agit pas ici d’un suffrage direct, ni universel.
        2/- sur environ 1.300 loges, combien ouvertes aux femmes? J’entends comme membres, pas comme visiteuses, soit combien de loges mixtes? Je ne le sais pas.
        3/- sur environ 1.300 loges, ou plus exactement sur le nombre exact de loges mixtes dans leur composition, combien de femmes élues V.M.? Ca, ça serait parlant.
        4/- et consécutivement, combien de déléguées présentes au Convent?
        Il me semble que c’est l’évolution comparative dans le temps de ces chiffres qui permettrait de voir à peu près quand nous pourrions avoir au moins une femme dans le Conseil de l’Ordre.
        Et il y faut donc encore de la patience, après tout la première femme au G.O.D.F. c’est vraiment du très récent, au regard de l’histoire de l’obédience.
        En fait, elles réussiront à pénétrer, j’ai failli écrire le Saint des Saints, lorsqu’elles auront bien pénétré les différents niveaux intermédiaires.
        Il y faut du temps.
        Et une bonne connaissance, et maîtrise, du règlement général; le maçonnique ce peut être aussi du juridique…

  • 13
    Loudmou
    5 septembre 2018 à 12:04 / Répondre

    J ai cru comprendre que le GODF ne se présente pas comme une Obédience mixte.
    Aussi pourquoi se plaindre qu’aucune soeur soit présente au Conseil de l’Ordre.
    Certes il existe des loges mixtes au sein du GODF mais aussi des loges qui ne le sont point du fait de leur propre volonté.
    Ces loges mixtes ou ces soeurs peuvent très bien s’affilier à d’autres Obédiences qui affichent clairement leur mixité et le prouvent en élisant des soeurs dans les hautes fonctions administratives.
    Le GODF n’est pas venu les chercher mais les accueille avec bienveillance et fraternité, cela ne suffit il pas pour progresser dans une démarche maçonnique ?
    « La mixité n’est pas nécessairement la solution, parce que la non mixité n’est pas forcément un problème »

    • 14
      Ronan Loaëc
      5 septembre 2018 à 17:36 / Répondre

      Le GODF est le seul à offrir toute la palette des possibilités rituelles, tant en bleu que dans les hauts grades. Il est également le seul où les loges ne sont pas, comme on le lit trop souvent, libres. Mais souveraines, oui, ce qui leur donne une grande latitude dans leur fonctionnement. Enfin, il n’y a au GO, grâce au système des juridiction, aucune ingérence des hauts grades dans les loges et le système est administré par le « bleu ». Enfin, si les loges sont libres de leur recrutement, elles le sont aussi quant au Grand Archi… Quelques bonnes raisons de choisir le GODF, non?

    • 15
      Le catalan
      5 septembre 2018 à 22:38 / Répondre

      Il n’en demeure pas moins qu’enveloppée dans toutes sortes d’arguments, je sens poindre la peur de voir des soeurs en responsabilité. Pourtant ces mêmes membres du GODF prônent souvent le partage des responsabilités dans la vie civile et politique… Que craindre d’une obédience où les femmes prendraient leur part de pouvoir ?

    • 19
      Le catalan
      8 septembre 2018 à 13:31 / Répondre

      Si je comprends bien, on fait honneur aux femmes de partager la richesse de nos travaux et la profondeur de notre visiob progressiste de l’humanité… il.ne faudrait pas qu’en plus elles veuillent prendre des postes de responsabilité. Le GODF initie les femmes mais n’est pas mixte ?

      • 20
        Max 79
        8 septembre 2018 à 16:02 / Répondre

        Mais non il n’est pas mixte voyons! Il initie des hommes et des femmes, affilie des soeures, il est donc composé d’hommes et de femmes, mais il n’est pas mixte, Ou plus exactement il l’est depuis sa création mais ne le savait pas! C’est pourtant simple! Je m’en amuse sans une once de fraternité à l’égard de ces Frères Tartuffes dispensateurs de leçons.

  • 12
    Ronan
    25 août 2018 à 19:58 / Répondre

    Les femmes et sœurs devraient être dans les 3500 en fin d’année, en comptant celles qui sont « dans les tuyaux » administratifs. Et les loges mixtes composent à peu près la moitié de l’Obédience (dans les 650 sur 1300).

    Quant aux loges qui refusent l’entrée du temple aux sœurs, elles sont encore environ 70 aux dernières nouvelles.

    Une sœur vient d’entrer dans les instances nationales par le biais de la Commission Solidarité (CNSM). C’est un premier pas. Il en fera enrager quelques uns: je m’en amuse, sans une once de fraternité à leur égard, je dois en convenir (cette vertu ne saurait exister sans réciprocité, tout comme la tolérance)…

  • 10
    BIBOU
    25 août 2018 à 11:55 / Répondre

    Mes TTCCSS et TTCCFF , Oui la question de la présence de Soeurs au Conseil de L’Ordre et autres fonctions de dignitaires nationaux va je l’espère s’intensifier ?! Au GODF, Nous nous targuons d’être progressistes mais la peur du féminin reste ancrée chez beaucoup d’entre nous. Pourquoi devrions-nous nous priver de 50% de l’humanité. Les femmes ont très souvent beaucoup de bon sens il faut en convenir.
    Donner à une Soeur la possibilité d’être Grande Maîtresse marquerait à jamais l’histoire de notre obédience !
    Qu’attendons-nous ?
    PS Peu de commentaire sur Philippe FOUSSIER…dommage car lui au moins n’avait pas peur des mots !
    Regrets de ne plus apprécier ses interventions au plus au niveau !

    • 11
      Max 79
      25 août 2018 à 15:02 / Répondre

      50% de l’humanité restent à la porte du Conseil de l’Ordre et piaffent d’impatience! C’est un scandal ! Un seul moyen pour y mettre fin : présenter un voeu interprétatif qu’un président de convent, fin manoeuvrier (comme en 2010), saura présenter au vote des délégués au moment opportun et hop! Démocratiquement on fait adopter un nouveau texte prévoyant que 50% des conseillers (ères) de l’ordre doivent être de sexe féminin. C’est quand même pas compliqué !!!
      Mais ne faut pas désespérer il y a au GO des spécialistes de ces pratiques démocratiques admises par tous, j’en connais…

  • 9
    Fladry
    24 août 2018 à 17:17 / Répondre

    Et c’est très bien ainsi

  • 8
    ARNAUD
    24 août 2018 à 13:03 / Répondre

    Félicitation et salutations F∴ à Bernard CHAN∴ pour cette reconnaissance…

  • 4
    deriemont
    24 août 2018 à 09:10 / Répondre

    Malgré un climat délétère alimenté par un ancien Grand Maitre avide de pouvoir et un candidat à la grande maitrise de dernière minute au discours assez peu fraternel à l’encontre du Grand Maitre en place à l’époque, le Convent dans sa grande sagesse à approuvé l’action de Philippe Foussier à 91% et le nouveau Conseil a élu à une grande majorité comme Grand Maitre un Frère décidé à servir la maçonnerie et non pas à s’en servir. Le poupoutsch a fait pschitt…..

  • 3
    Ouret seilliere
    24 août 2018 à 08:54 / Répondre

    Felicitations à tous un de plus à Bernard Chanez region 15, où je suis que je connais et apprécie un également pour notre frère de Bastia JB Urbani avec qui j’étais au convent de Nice entre autres.

  • 2
    Le catalan
    24 août 2018 à 08:41 / Répondre

    Ou sont les femmes???

    • 5
      luciole
      24 août 2018 à 09:53 / Répondre

      Allons,pas de questions qui fachent!

      • 6
        Jules
        24 août 2018 à 10:06 / Répondre

        Merci Luciole,
        Je sent du plaisir dans cette intervention d’un des ardent défenseur du mono-genre de la GLDF !
        Hé bien au GO les femmes arrivent progressivement. Bientôt 5000 sur les 50000 et quelques membres je crois. Près de 10% en 7 ans (le droit d’initier ou d’affilier des femmes au GO date de 2011), ce n’est déjà pas mal. Plusieurs loges ont déjà eu des Vénérables au féminin, et si tu étais au Convent tu pourrais voir qu’elles ne sont pas absentes sur les bancs des délégués des Loges. Mais pour les fonctions nationales au Conseil de l’Ordre, aucune sœur n’a jusqu’à présent été élue malgré quelques candidatures deci delà en régions.
        Patience, cela viendra…

        • 7
          luciole
          24 août 2018 à 10:20 / Répondre

          @ Jules.
          Comme toujours aucune hostilité dans mes propos qui essaient d’ajouter un peu d’humour aux textes.
          Si je suis,il est vrai,un ardent défenseur du monogenre à la GLdF,c’est qu’il y a justement des Obédiences mixtes et donc des choix ailleurs.Je ne souhaite pas du monogenre partout et je suis,si,si,un féministe convaincu et actif.
          C’est pourquoi je trouve (bien que ne soient pas mes affaires,je sais)que le GO aurait pu avoir le geste, apprécié chez nos soeurs, de promouvoir l’une d’entre elles.
          Il est vrai que comme tu le soulignes une (très)lente progression est toujours habituelle en FM.

  • 1
    Alain Mourot
    24 août 2018 à 00:30 / Répondre

    Bravo et surtout bon courage et bonne chance à ce nouveau Grand Maitre qui, souhaitons-lui, pourra profiter de son mandat pour initier, impulser la nécessaire reforme que nécessite cette magnifique Obédience qu’est le Grand Orient de France.
    A. M.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous