Image AdobeStock

La « clériquine », le remède miracle plus fort que la chloroquine ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Charles Arambourou a signé sur le site de l’UFAL ce billet d’humeur. Un coup de gueule qui mérite le soutien de tous les laïques.

_________________________________

La « clériquine », le remède miracle plus fort que la chloroquine ?
Le conseil scientifique préconise le « soin pastoral » !

Non, ceci n’est pas un canular anticlérical ! Dans un communiqué du 23 mars 2020, le conseil scientifique COVID-19 instauré par le Président de la République pour « éclairer la décision publique » considère « le soin pastoral » comme « essentiel dans toute réponse à une crise épidémique ». Il recommande donc la « création d’une permanence téléphonique nationale d’accompagnement spirituel inter-cultes ».

Vous avez dit « scientifique » ?

Est-ce bien rationnel ? Il est vrai qu’en ces temps de confinement, on ne peut rouvrir le sanctuaire de Lourdes, et les processions de flagellants ne sont plus autorisées, pas plus que l’imposition des mains par les exorcistes de la « médecine islamique », ou l’enduction de salive des marabouts. On se gaussera à loisir qu’un comité supposé « scientifique » se mêle des croyances, forcément toutes particulières, d’une population qu’il s’agit de protéger ou de soigner dans son ensemble. Tout cela sent son Moyen Âge. Le président du comité, le professeur Delfraissy, est immunologiste : il y a du souci à se faire s’il mélange croyances particulières et universalité de la science ! Mais le plus grave n’est même pas là.

Toute instance de la République doit être laïque

Dans un pays dont 60 % des habitants environ se disent incroyants, ou détachés de leur religion d’origine, une instance officielle peut-elle, en temps d’épidémie, ne se préoccuper que des 40 % restants ? C’est déjà contraire à toute règle prophylactique… « Ils n’en mouraient pas tous, mais tous étaient frappés » (La Fontaine) : « celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas » (Aragon). Un conseil institué officiellement par le Président d’une République laïque auprès d’un ministre se doit de respecter absolument la liberté de conscience, et de ne reconnaître aucun culte — principes constitutionnels. Le bricolage « inter-cultes », c’est le cléricalisme, qui prétend soigner avec la « clériquine » — autrement dangereuse que la chloroquine chère au professeur Raoult !

Six religions n’ont pas le monopole des convictions spirituelles ou humanistes

Pire, le conseil « scientifique » limite sa préconisation aux « représentants des principaux cultes ». Le terme de « représentant » des cultes est déjà insupportable dans une République laïque, qui ne connaît que leurs « responsables ». Mais surtout, qui donc sont ces « principaux cultes » ? M. Macron s’est adressé par visioconférence le même 23 mars à six d’entre eux : catholique, protestant, orthodoxe, israélite, musulman, bouddhiste. Tant pis pour les autres (hindouistes, pastafaristes, taoïstes, chevaliers Jedi…) Au moins le Président avait-il convoqué (fausse symétrie sans doute) quelques associations non confessionnelles : Obédiences maçonniques, Fédération nationale de la Libre-Pensée, Comité Laïcité République(1). Or ces « autorités morales » non religieuses sont par définition exclues du soin « pastoral » prêché par le comité scientifique…

Certes, nul ne nie l’importance des facteurs moraux et psychologiques dans la lutte contre une épidémie. Il appartient à tout culte, comme à toute association non confessionnelle, de s’organiser pour soutenir ses ressortissants. Mais au nom de quoi les responsables de quelques cultes monothéistes seraient-ils plus fondés que n’importe quelle autre association convictionnelle, philosophique ou humanitaire, à apporter ce soutien moral ? Et au nom de quoi se permettraient-ils de le faire à d’autres que leurs adeptes ? Les religions, comme toute autre conviction, sont affaires privées. Elles ne sont pas « d’intérêt général ». Un « conseil scientifique » de la République n’a en aucun cas à leur reconnaître le monopole de la vie morale et spirituelle.

lundi 30 mars 2020
  • 19
    BONNIN bernard
    5 avril 2020 à 14:40 / Répondre

    C vrai que bcp de religions ont été représentées mais la liste n est pas exhaustive,loin de la.
    Trêve de rigolade,tout cela m met mal a l aise!
    La France est1 république laïque (tant de gens se sont battus),croire au ciel ou ne pas croire!
    Cela paraît quelque peu dérisoire,et je trouve cela inopportun!
    Il y a tant à faire dans cette période plus que dramatique,cherchons toutes les formes de solidarité,je crois que c est ça le plus important,le plus urgent.

  • 15
    réboussié
    31 mars 2020 à 13:57 / Répondre

    pour répondre au 14 asrérix : je n’ai pas compétence pour gérer une communauté qui dépasse disons quelques dizaines de personnes , alors un état !
    ma critiques , ou mes critiques ? Macron and C° ? pas compétent pour juger , juste évoquer des commentaires faits par d’autres , depuis pas mal de temps .
    J’ai par contre un avis plus tranché , plus net et plus sévère sur notre obédience , rappel , notre frère PK , Grand machin pendant un cour instant , que je salue ici , et qui avait je crois mis de l’ordre ……dans un certain désordre ..mais je ne juge pas , je constate ce que je vois de mes cévennes natales et j’en sais la relativité
    Je constate aussi une politisation relative de notre maison commune , l’adhésion au « socialisme » , un certain socialisme bien décrit par Chantal Delsol , M Bock_Côté ….cet internationalisme , cet universalisme , hors sol , ignorant la dimension groupale , l’état , la nation , l’histoire , la famille …( famille qui est la base de la société , mot qui perd son sens lui aussi devant cet individualisme ….et famille , non , je ne suis pas nazillon , c’est juste la structure de proximité , la première dans laquelle l’enfant arrive et qui assurera les premiers pas de l’intégration , et le cercle de famille s’agrandissant , ne veut pas dire enfant au centre , toute sa place , sauf celle des parents …ou du parent
    oui je lis la presse de droite , je sais ou je suis , et la propagande ? j’essaie de voir , certain parti ont quasiment disparu des radars ? c’est qu’ils volaient bien au dessous du sol , on retrouve par ci par la quelques ….restes , je ne pense pas que la FM soit une organisation humanitaire …
    notre endormissement ne date pas d’un siècle …et l’endormissement a débuté en même temps que la politique de mondialisation exacerbé dont on subit les effets
    en fait , j’aimerais qu’on se réveille , en ayant oublié nos adhésions précédentes à ce système , avec les réflexes qui vont avec …non , la majorité n’a pas obligatoirement raison , nous devons être un lieu de débat , et Zemmour n’a rien à faire devant un tribunal , Mila n’a pas à être impunément menacée de mort , et au nom de « faut pas stigmatiser et pas d’amalgam » cautionner en fait dans les faits les responsables de ces saloperies
    C’est dans le dernier de C Delsol que j’ai lu les déclarations des droits de l’homme chez les musulmans et chez les popes à Poutine …chez ces gens là , la notion de vivre ensemble , de la communauté prend sens , mais on peut ne pas être d’accord , faut il lire et débattre , et je sais aussi ce qu’est une communauté ouverte …ou fermée
    J’ai aussi évoqué souvent les « déconstructeurs …..je parle de Foucault , Derrida , Deleuze , pas des révolutionnaires de 1789 ….
    Je connais aussi les limites de ma culture , elle tient dans quelques rayons de ma bibliothèque et quelques dizaines de cartons de revues dans mon garage que je visite de temps en temps , plus la visite de frères , d’ex frères ne supportant plus en loge un certains conformisme , voire le mépris de certains , s’étant érigés en juge ou bourreau ,, gardiens de la vrai morale , et ce le lendemain du tablier de maitre ..
    U n vieux frère disait souvent , une pomme pourrie dans un cageot , elle ne devient pas saine au contact…..nous avons trop toléré …nous ne sommes pas une maison pour cela , et la tolérance n’est ni l’avachissement ni l’endormissement
    Faire le ménage ? bien sur , et surtout dans nos têtes , nous les vieux devons faire la place aux jeunes , ça n’empêche pas la vigilance , et la foi en notre mission , améliorer …..donc la soumission ? à dieu ? à jupiter , à bruxelles ? maçon libre dans une loge libre ? beau programme n’est il pas
    la solution ? elle est en nous , retrouver notre souveraineté personnelle , la collective suivra si nous le voulons et la guérison venue , prière d’enlever les masques ….….

  • 13
    réboussié
    31 mars 2020 à 11:10 / Répondre

    vu la situation actuelle , je ne pense pas que le pape , les catos , les autres croyants , etc soient responsables des manques de moyens , et en personnel pour lutter contre ce fléau , sauf à fournir des éléments de preuves tangibles , qu’ils aient une influence ? juste la place que nos politiques leur alloue
    alors si on veut raller , pour ceux qui ne sont pas sous respirateur encore , laissez donc les croyants croire , on a échappé semble t il si ma mémoire n’est pas atteinte à une catastrophe bien pire lors de la dernière présidentielle , nous pouvons donc apprécier à sa juste valeur les choix qui furent faits , soit la poursuite d’une juste et bonne politique de protection des européens
    dérision ? mais vu ce qu’on sait et ce qu’on voit et ce qu’on entend ? je trouve que le pape n’est pas plus un guignol que les autres ,
    Donc mes frères et sœurs ? réveillons nous ,
    l’allégeance au dieu pognon est égale à l’allégeance à un autre dogme , et la liberté est un horizon , comme la fraternité , à l’oublier , on oublie de regarder ses pieds et on butte sur tous les cailloux du chemin
    à l’occasion , investissez dans la dernière revue hebdomadaire « Valeurs Actuelles  » , un excellent résumé de la situation par Michel Onfray , le pseudo intellectuel cher à une ancienne ministre de l’éducation nationale d’un précédent président de la république
    Dérision , je répète ? mais pour savoir ou l’on va , faut savoir d’où l’on vient , sans remettre en cause la PMA et la GPA ,
    Je ne me prononce ni ne juge les détails de l’histoire , à défaut pour nos politiques de fixer un cap démocratique , c’est à dire clair et accepté par un large majorité , ils légifèrent sur la morale , quelle morale ? basée sur la communication des professionnels de la chose ? des « experts » ? désolé mais je suis un populiste , ex employé de bureau , puis petit chef …dans le social , entre autre , et la FM m’a beaucoup aidée pour ma vie , devrais je dire certains francs maçons de mes débuts , des anciens qui avaient connu la guerre précédente , et risqué leur vie en Espagne de Franco , mais bien sur , le tableur Excel ? le télé travail ? ils avaient des mains caleuses , et bizarrement des têtes bien faites
    Pendant qu’on fait joujou avec des mots , d’autres ? avec des chiffres , vu le yoyo de la bourse , la spéculation va bon train …
    depuis le » début du virus ? vous avez remarqué ? c’est pas le moment de causer des causes , Je le comprend fort bien , comme on ne cause pas de politique ni de religion ….à lire certains commentaires , j’aurais tendance à souscrire sauf que , on meurt dans nos EPHAD , le fautif ? un virus inconnu …..venu de Chine comme le curare nécessaire à la narcose .. …..ou les masques ..etc on meurt sous narcose , c’est la seule bonne nouvelle , la non plus on ne saura pas ….alors le pape et son paradis ? s’il est organisé comme la politique aujourd’hui , je propose de rester groupir à l’O éternel …..on pourra continuer ……à dormir ou discuter suivant le cas …pour vous dire que je suis toujours là et j’espère vous aussi ,

    • 14
      Astérix
      31 mars 2020 à 12:05 / Répondre

      Bonne analyse l’ami Réboussié, avec un peu d’humour acide, je vous cite :
      « l’allégeance au dieu pognon est égale à l’allégeance à un autre dogme , et la liberté est un horizon , comme la fraternité , à l’oublier , on oublie de regarder ses pieds et on butte sur tous les cailloux du chemin »….
      Le résultat de vos dires est là sous nos yeux.
      Pendant qu’ils nous demandaient de faire des économies en supprimant des services publics et pire en supprimant des crédits à la recherche, pendant qu’ils nous obligeaient à compter nos sous, nous aujourd’hui et c’est le résultat de leur politique, nous comptons nos morts.
      Les gens de la Cour des Comptes, de Bercy, les ministres des finances, les économistes médiatiques, ceux qui font des petits ménages pour les banques et les assurances, qui passaient d’un écran de tv à un autre pour nous vendre la bonne parole cad de faire des sacrifices à cause de nos déficits, on les entends moins aujourd’hui.
      C’est peut être le moment de réfléchir à un autre système?

  • 12
    Jean Mabuse
    30 mars 2020 à 17:54 / Répondre

    Chacun est libre de croire ou de ne pas croire et le texte de Charles Arrambourou et de l’UFAL ne le conteste pas. Le problème c’est qu’une instance liée à l’état (le conseil scientifique) puisse incorporer à ses mesures générales, une faribole issue d’une des religions dominantes. On attendant de l’état des protections issues de la raison scientifique par des appels aux puissances de l’arrière monde.

  • 11
    joab's
    30 mars 2020 à 16:31 / Répondre

    Celà me semble bien banal.
    De fait le « marché »des religieux, c’est justement la mort, les souffrances pour lesquelles ils pretendent avoir connaissance, compétence et solutions à condition de se soumettre à leurs directives.
    Donc, il est comprehensible que les dirigeants du pays s’adressent à ceux qui revendiquent une competence sur ces sujets mais surtout qui disposente réellement, concretement d’une influence sur une part de la population.
    Quelque soit le mal-fondé qu’on peut accorder à cette influence, elle n’en est pas moins réelle.
    Donc si l’Eglise(et les autres) portent aussi le message gouvernemental, c’est toujours utile.
    N’oublions pas non plus que cette calamité est aussi un marché pour les groupes apocaliptiques, plus ou moins avérés qui pourraient avoir une influence néfaste boostée. Les inviter à se taire n’est pas mauvaise idée.

  • 10
    michel
    30 mars 2020 à 15:08 / Répondre

    Surpris que des franc-maçons ne soient pas plus dans l’analyse ?
    1) c’est les premiers qui sont allés à cette fameuse réunion des autorités morales et religieuses, qui viennent se plaindre aujourd’hui !
    2) les autorités scientifiques sont-elles dépassées ? vu l’absence de masques et de tests, vu l’absence de médicaments efficaces, en dehors de se confiner et d’attendre de ne pas l’attraper ! je ne vois rien d’autre à faire, mais c’est terrible d’en arriver à cela.
    3) quand on est réduit au soin pastoral, la science avoue son impuissance…il faut l’accepter tout simplement.
    4)ce sont ces mêmes associations qui ont appelé à voter pour ce gouvernement. Un peu de décence serait le bienvenu !

    Les athés-laïcards et les croyants-dogmatiques ne vont pas résoudre l’épidémie.
    Pensez plutôt à ceux qui sont en première ligne dans les hopitaux, cette querelle est dérisoire…

  • 8
    PATOU
    30 mars 2020 à 12:36 / Répondre

    Chirac si il était encore là aurait su maitriser ce virus car le Corona il connaissait ;
    Tous les jours il en ingurgitait un verre .
    Mais trève de rigolade quand je lis que la religion est appelée pour sauver les croyants que fait on des agnostiques ou non croyants .
    Décidemment les catholiques n’ont rien compris à notre époque

    • 16
      Dore
      1 avril 2020 à 15:44 / Répondre

      Et vous vous avez compris quoi ?

    • 17
      marcos testos
      4 avril 2020 à 16:53 / Répondre

      8- Patou, c’est simple les agnostiques et les non croyants peuvent aller vers ce qui représente l’équivalent de la religion dans leur croyance.
      PS: pourquoi les seuls catholiques n’auraient ils rien compris à notre époque ?

  • 7
    Peter Bu
    30 mars 2020 à 12:20 / Répondre

    Pour y voir un peu plus clair, voulez vous voir mon analyse de l’intervention du Conseil scientifique, décriée par Charles Arambourou et UFAL? Certes, le Conseil scientifique aurait pu se dispenser de son appel aux religions mais son intervention n’est pas aussi unilatérale que laisse supposer la discussion engagée ici. Cf ma contribution au débat https://www.hiram.be/la-peste-ou-la-renaissance (et aussi sur le site de UFAL qui l’a bien publiée).
    A part cela, le Pape prie, c’est son moyen d’agir. Et que faisons-nous, les francs-maçons – qui, à mon avis, avons des outils plus efficaces???

  • 5
    Solon
    30 mars 2020 à 10:32 / Répondre

    Pour moi, la Laïcité c’est la Liberté de croire ou de ne pas croire, c’est la Tolérance d’accepter et de respecter de façon identique « ceux qui croient au ciel et ceux qui n’y croient pas ». Je suis dans ce dernier cas.
    Il semble, que trop souvent, certains qui s’expriment ici, oublient, entre autres, ces principes que nous sommes censés défendre et promouvoir.
    Quant aux commentaires partisans et inutilement agressifs vis à vis de femmes et hommes politiques qui ne sont pas dans la « lignée » des commentateurs, il me parait d’il y a d’autres endroits, que ce site, pour y déverser leur haine.

  • 4
    Patrice
    30 mars 2020 à 10:08 / Répondre

    MTCF Asterix. Je lis chaque tes propos et tu m,impressiones Comment se fait-il que tu ne sois pas deja Président de la republique, scientifique er selectionneur de foot Ah j’oubliai Expert !!
    A demain pour lire ton savoir

    • 6
      Astérix
      30 mars 2020 à 12:16 / Répondre

      A Patrice,
      Je ne revendique aucune place, j’essaie de vivre c’est tout avec quelques principes qui permettent la vie en commun. Aussi dans une République laïque on ne mélange pas tout me semble t’il surtout les convictions intimes propres à chacun d’entre nous lorsqu’elles sont compatibles avec le respect des règles de la République, à savoir celles du vivre ensemble au delà de nos convictions personnelles qui sont notre jardin secret.
      A défaut il faudrait revenir sur les lois sur l’avortement et bien d’autres encore…
      Je ne parle du fait que lorsque les autorités publiques en sont réduites à demander de l’aide aux autorités spirituelles cela en dit long sur l’état de déficience du pouvoir politique et je ne mets en exergue aucune étiquette car le mal est profond et vient de loin. C’est tout ce que j’ai voulu dire même si mes propos sont parfois provocateurs.
      Chacun est libre de croire ou de ne pas croire et ce n’est pas aux autorités politiques d’en abuser.

  • 3
    Guillaume
    30 mars 2020 à 09:45 / Répondre

    1. Le Pape François: «J’ai demandé au Seigneur d’arrêter l’épidémie de coronavirus avec sa main».(lesoir.be 19.3.2020)

    2. Le Pape propose deux initiatives de prière contre le coronavirus (22.3.2020 vaticannews.va.fr).

    3. Le pape François prie la Vierge Marie pour la fin de la pandémie (radionotredame.net).

    4. Le diocèse de la Martinique vous invite à partager cette prière pour solliciter la clémence de Notre Seigneur face à l’épidémie du coronavirus (martininique.catholique.fr)

    5. Le pape François souhaite que, d’une seule voix, les chrétiens récitent la prière reçue de Jésus-Christ, ce jour 25 mars 2020 à midi, pour implorer la clémence de Dieu, afin que s’arrête cette pandémie. (25.3.2020 https://beninwebtv.com/2020)

    6. Prière pour lutter contre le coronavirus
    7. Sainte-rita.net: Notre Père, nous demandons avec confiance que le coronavirus de Wuhanne fasse plus de mal et que l ’épidémie soit maîtrisée rapidement, que vous rendiez la santé aux personnes touchées

    8. Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Malgré les prières Le Père ne bouge pas, le Fils ne bouge pas, la Vierge ne bouge pas, il reste encore le Saint-Esprit à implorer, mais puisque Dieu peut arrêter la pandémie, les paroles du Pape le prouvent, il est bien le créateur du virus et il se réjouit du haut du Ciel de l’ampleur du mal qu’il répand, pourquoi arrêterait-il ce qu’il a voulu, tout de même pas pour quelques misérables prières?

  • 2
    MG RENAULT
    30 mars 2020 à 09:45 / Répondre

    Les élus et les représentants de la République ne doivent pas faire allégeance au pouvoir et à l’influence des Eglises afin de faire mieux vivre la Fraternité Universelle.
    Bon courage à nous tous
    FRATERNITE

  • 1
    Astérix
    30 mars 2020 à 09:04 / Répondre

    Monsieur Macron a oublié d’inviter les évangélistes, il parait, que ce soit tant en Corée du Sud qu à Mulhouse, ils s’y connaissent tout particulièrement.
    Trêve de plaisanterie la laïcité est bien mal partie avec des conseils scientifiques aussi sélectifs quant à leurs interlocuteurs. Quant à notre Président celui d’une république dite laïque il serait bien inspiré de se tenir à distance de toutes les instances spirituelles, à défaut il va illustrer de manière tangible son inefficacité à savoir lutter contre le corona.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif