GL Ghana

La franc-maçonnerie, l’Afrique, et les sacrifices humains

Publié par Géplu

Au Ghana, comme dans beaucoup de pays africains, l’image de la franc-maçonnerie n’est pas bonne. Elle est souvent associée aux aspects les plus négatifs et « sataniques » de la magie à laquelle croient beaucoup d’africains.

Pour preuve cet article du site Ghanéen Graphique en ligne, relayé par le site Afrikmag, et titré « La franc-maçonnerie concerne la philanthropie et non les sacrifices humains » : La Grande Loge du Ghana a réfuté les affirmations et les perceptions selon lesquelles la franc-maçonnerie est une société secrète engagée dans des sacrifices humains et autres pour la richesse et le pouvoir. Selon le corps de la franc-maçonnerie ghanéenne, le groupe est malheureusement devenu synonyme d’occultisme et de pratiques diaboliques d’adoration d’idoles (…)

Dur, dur, d’être franc-maçon là-bas…

mardi 29 janvier 2019
Étiquettes : ,
  • 8
    Leon Gonzalez ramos
    29 janvier 2019 à 18:31 / Répondre

    Pour te répondre Armand m mon dieu né pas une idol mai un dieu vivant et le roi des roi c Jésus

    • 10
      Désap.
      29 janvier 2019 à 19:08 / Répondre

      ah oui quand même …
      à ce point alors ? :))

    • 12
      Armand M
      29 janvier 2019 à 19:18 / Répondre

      Si tu y crois et que tu y trouves ton bonheur….
      .
      D’autres se posent des questions sur le bien fondé de ce qu’ils peuvent appeler de l’aveuglement et de la soumission.
      Ils pensent que l’Homme est libre, libre au moins de croire ou de ne pas croire.

    • 16
      Evrard
      21 avril 2020 à 19:28 / Répondre

      Le dieu vivant, ce Jésus fictif qu’on impose à vos consciences dans le but de vous aliéner mentalement. Qu’à t’il fait pour l’Afrique à part vous faire perdre du temps dans les églises au point de ne plus avoir de valeurs traditionnelles ancestrales avec lesquelles nos ancêtres se battaient pour le continent ?
      Ancêtres de Nazareth qui devient le tiens ? Vraiment honte.
      .

  • 5
    Mambré Gilles
    29 janvier 2019 à 15:38 / Répondre

    Ah ils doivent se justifier? Que je sache tout culte non rendu à Dieu est par définition idolâtrie!

    • 6
      Armand M
      29 janvier 2019 à 16:01 / Répondre

      Ton « Dieu » n’est-il pas la première des idoles ?

    • 9
      lazare-lag
      29 janvier 2019 à 18:38 / Répondre

      « Culte: n.m., du latin cultus.1/ Hommage religieux rendu à une divinité, un saint personnage, ou un objet déifié.2/Ensemble des pratiques réglées par une religion, pour rendre hommage à une divinité. 3/ Service religieux protestant. 4/ Par ext. Religion. 5/ Admiration mêlée de vénération que l’on voue à qqn ou à qqch ».
      Eh bien!Si j’en croit mon dico Petit Robert de la Langue française (édition 2007)je ne peux que conclure que le mot « culte » n’a rien à voir avec la Franc-Maçonnerie, puisqu’elle n’est pas une religion.
      Elle n’en est même pas un substitut ou un ersatz.
      Alors une idolâtrie, pensez-donc ….

      • 11
        lazare-lag
        29 janvier 2019 à 19:17 / Répondre

        « Si j’en crois », avec ou sans dictionnaire, c’est quand même beaucoup mieux pour tout le monde….
        Excuses et au bol, comme on peut s’amuser à le dire avec un peu de cidre.
        (humour nécessaire après une journée de travail un peu chargée)

  • 4
    JEAN-LOUIS SBILLE
    29 janvier 2019 à 11:48 / Répondre

    Et, ouvrons les yeux, mais la FM africaine est tres politisée et affairiste. La « France Afrique est volontairement maçonnique ce qui arrange bien le Quai d’Orsay.

  • 1
    lazare-lag
    29 janvier 2019 à 06:06 / Répondre

    Tiens? Ils cachent le tablier sous la veste? Pas fréquent, me semble-t-il.

    • 2
      Désap.
      29 janvier 2019 à 09:55 / Répondre

      Au Standard d’Ecosse c’est ainsi,
      les Tabliers sont en tartan, le rite est très rustique et gestuel, les signes très particuliers, bref c’est splendide, à vivre au moins une fois.
      Il est pratiqué à la GLNF, mais bon on ne peut pas y aller,
      magnifiquement à la GLTSO et à la GLAMF.

      • 3
        COMPAROT
        29 janvier 2019 à 11:40 / Répondre

        Le port du T:. sous la veste au Standard d’Ecosse vient du fait que le costume Écossais est composé, outre d’un kilt, d’un spencer (veste courte) en guise de veste et que le T:. ne tient pas sur le spencer mais dessous.

        • 13
          Le fondeur
          29 janvier 2019 à 21:52 / Répondre

          C’est une belle histoire mais je ne suis pas sûr que le kilt se portait près de Glasgow (Mother lodge zéro à Kilwinning est à cet endroit) et que le spencer (ou nos costumes) se portaient au XVIIIe siècle. 😉
          PS: Le kilt était porté dans les High Lands.
          Je pense plutôt que c’est juste bcp plus confortable et moins guindé. Ce qui est recherché au Standard d’Ecosse.
          Mais je peux me tromper.

          • 14
            W.Schaw
            3 février 2019 à 10:35 / Répondre

            La franc-maçonnerie écossaise (j’entends en Ecosse) a gardé une tonalité et des pratiques directement léguées par les tailleurs de pierre opératifs. Un maçon qui taille sa pierre avec le tablier protecteur adéquat ne le fait pas en portant une veste, ni en portant des gants. Sur le chantier il ôte sa veste et la remet après son travail accompli, pour retourner à ses activités ‘civiles’.
            Par ailleurs le Standard – dit abusivement d’Ecosse – n’est pratiqué par aucune loge écossaise stricto sensu. Chaque loge a hérité de pratiques de temps immémoriaux, différentes d’une loge à une autre, ce qui en fait la richesse et la diversité. Les rituels ne sont ni standardisés ni contrôlés par la GLE. Les tabliers ne sont pas uniformisés non plus. C’est en France qu’on a introduit cette uniformisation généralisée qui n’existe nulle part en Ecosse. Quant au tartan Royal Stuart, adopté en France, ce choix est des plus hasardeux si on prend la peine de se référer un peu à l’histoire de l’Ecosse et notamment à l’Acte d’Union de 1707.Sur les quelque 1000 loges en Ecosse, je ne connais que la loge Celtic N° 291 qui l’ait adopté.

      • 7
        Le fondeur
        29 janvier 2019 à 17:19 / Répondre

        Très juste, et c’est du par cœur. Ce qui rend les tenues vivantes.

        • 15
          Hiram974
          26 septembre 2019 à 16:19 / Répondre

          Bonjour

          je connais bien la GLNF et j’ y etais au rite emulation puis apres Venerable le par coeur peut plus vivant mais pas d’evolution et ca reste que spiritualiste et philosophique

          mais je prend vraiment mon pied dans les rites egyptiens bien sur

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif