Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances

Rendez-vous le lundi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,
et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 14 160 articles y sont stockés !

Pierre-Marie Adam
Pierre-Marie Adam, Grand-Maître de la Grande Loge de France

La GLDF et son Grand-Maître sur Instagram

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 23 avril 2021
  • 8
    Fousseni Sawadogo
    25 avril 2021 à 18:04 / Répondre

    En réalité certains ne savent pas comment vivre avec leur temps seulement ils sont l’espoir étouffé je dirais

  • 6
    Pascale
    23 avril 2021 à 22:53 / Répondre

    Nous voyons déjà depuis une bonne décennie le lamentable résultat d’un recrutement « à la mode » sans réel engagement, avec les « copains des copains » qui confondent la maçonnerie avec un club service. Est-ce une manière de compenser les départs lié à la crise sanitaire et … de garder un nombre de cotisations stable pour permettre à nos représentants de continuer à parader aux frais de la boite ?
    Faire connaitre la maçonnerie a toujours été discret, réservé aux profanes que l’on côtoie – en vrai- et chez lesquels on décèle une quête spirituelle ou pour le moins humaniste.
    A quand les enquêtes par zoom ? Et pourquoi pas aussi l’initiation tant qu’on y est pour être admis « aux mystères et privilèges de la Franc-maçonnerie » ?
    Comment ose-il (elle) l’espérer ? en rejoignant un réseau social !
    Notre Ordre est bientôt mort de reconnaitre l’ancestral comme rétrograde, et d’y souscrire avec ce genre de nouveauté.

  • 5
    Loïc
    23 avril 2021 à 16:10 / Répondre

    Pardon Matt, je voulais parler du nombre de signes et non de mots, qui sont effectivement limités à 280 sur un certain réseau social. 280 pauvres petits signes, qui sont surtout le signe d’une société complètement décérébrée, friande de pensées simplistes et furieusement manichéennes. Mais puisqu’il faut que nous soyons à la mode et que la parole devienne communication, alors allons-y gaiement… Si ça peut remplir les caisses de notre obédience…

  • 3
    Libre penseur
    23 avril 2021 à 13:27 / Répondre

    Pendant que la GLDF investit les réseaux sociaux pour faire comme tout le monde, elle n’accepte toujours pas que des soeurs travaillant au REAA comme toutes les loges de l’obédience puissent participer librement à nos travaux en loge. Alors modernité d’un côté et obscurantisme d’un autre. Décidément, je ne comprends pas nos dirigeants.
    Pour Matt, en novembre 2017, Twitter a annoncé le passage de 140 à 280 signes pour un tweet.

    • 7
      Luciole
      24 avril 2021 à 12:07 / Répondre

      Il n’est peut-être pas indispensable de coller pour une millionième fois la mixité à la GLdF dans des commentaires sur une question qui ne se pose pas! La GLdF est masculine,ceux à qui cela ne convient pas vont ailleurs c’est simple à comprendre.
      En ce qui concerne les réseaux sociaux je ne pense pas,mais ce n’est que mon avis,que ce soit un terrain qu’il faille utiliser.
      Nous n’avons pas à être un mouvement de masse,les dits réseaux sociaux ont surtout fait la preuve de leur nocivité en ouvrant à la haine,la mise au pilori,aux mensonges etc …Je partage davantage l’avis de notre soeur Pascale pour attirer des éléments sérieux plutôt que des curieux incultes et passagers.

  • 1
    Loïc
    23 avril 2021 à 06:12 / Répondre

    A quand notre GM sur TicToc ou sur Twitch? Doit-on participer à l’abaissement général du niveau pour exister? Va-t-on bientôt devoir limiter les planches à 180 mots pour être accessibles à tous? Au secours…

    • 2
      Matt
      23 avril 2021 à 11:22 / Répondre

      Il faut savoir vivre avec son temps, non ? On nous a assez qualifiés de « dépassés », voire de rétrogrades que pour ne pas saisir une opportunité d’ouvrir un dialogue. Et si ça prend le mord aux dents, il sera toujours temp de battre arrière.

      Au passage je ne vois pas le rapport avec une limite de 180 mots pour nos planches … 😮

      • 4
        JMB
        23 avril 2021 à 15:33 / Répondre

        2- Matt
        Si en FM, « savoir vivre avec son temps » signifie faire n’importe quoi, très peu pour moi. Et les « on » qui nous qualifient de « dépassés », de « rétrogrades », qui sont ils ?
        Quant à la sois disante ‘opportunité d’ouvrir un dialogue via Instagram, j’avoue que ça m’a fait beaucoup rire

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous