Capture d'écran de la page facebook du Collectif du 11 janvier

La GLMU et le Rassemblement du 11 janvier

Publié par Géplu
Dans Divers

Communiqué de la Grande Loge Mixte Universelle

.
Rassemblement du 11 janvier 2020
pour la Liberté, la Laïcité et la Fraternité :

« Je suis Charlie, je suis… la République »

Les attentats des 7 et 9 janvier 2015 perpétrés contre Charlie-Hebdo et un magasin Hyper Cacher, ont touché des journalistes, des policiers ainsi que des citoyens français de diverses religions. Le racisme, la haine et les atteintes contre la liberté de penser semblaient être essentiellement l’œuvre de l’extrême-droite. Or, aujourd’hui, ces actes inqualifiables se partagent avec un islamisme radical. La manifestation contre l’islamophobie le 10 novembre 2019 démontre des rapprochements inquiétants entre tous les amalgames et tous les fanatismes à l’œuvre. Les hommes et les femmes sur notre territoire sont des citoyens, libres et égaux en droit : ni juifs, ni catholiques, ni musulmans, ni athées ou ni agnostiques.

Depuis 114 ans en France, la Laïcité, qui reste un principe inaliénable, a permis au citoyen de vivre selon ses croyances ou ses non croyances, sans être inquiété pour ses opinions. Aucune conception ethnique de la citoyenneté ne peut correspondre aux valeurs républicaines fondamentales que nous, Francs-maçons et Francs-maçonnes de la Grande Loge Mixte Universelle (GLMU), soutenons. De ce fait, nous ne pouvons que condamner énergiquement tous les actes de barbarie, quelqu’ils soient, et nous restons toujours aux côtés des défenseurs de la Liberté d’expression.

Cinq ans après la manifestation du 11 janvier 2015, la GLMU, membre du « Collectif du 11 janvier », appelle tous les citoyens et les citoyennes à un grand rassemblement national, à 14h30 place de la République à Paris et dans de nombreuses villes de province, pour la Liberté, la Laïcité et la Fraternité.

mardi 7 janvier 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif