La réponse de la GLDF à l’appel de la loge Ar Vreur

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 29 septembre 2014
Étiquettes : ,
  • 125
    Aurea
    4 octobre 2014 à 19:33 / Répondre

    Haaaaaa ! Enfin voila qui est dit ! Or donc les Travaux Maconniques sont des Travaus Maconniques Symbolistes Spiritualistes ou Societaux Tout est Symbole ! Et si d’un Travail qu’il soit Symboliques ou Societal il ne ressort pas une leçon pour tous ou est l’intérêt de la FM’ ? Je vous le demande

    • 126
      joaben5
      4 octobre 2014 à 20:08 / Répondre

      Cher Aurea.
      je pense que cette opposition est tres artificielle. Les deux ne s’opposent pas, en fait.
      Si on prend les 2 extremes :
      – discuter et influer sur un aspect sociétal n’a nul besoin de FM : le parlement, les groupes e lobbys, les medias s’en chargent bien, mieux que nous.
      – discuter sur la couleur du compas ou de la regle .. reste stérile.

      Par contre amener une approche maçonnique autravers de nos symboles à la resolution de questions societales est un exercice difficile mais bien maconnique.
      Comme le rappelle le RF :
      « Ces symbloles ne sont pas des idées abstraites, mais des réalités vivantes … »

      • 128
        Aurea
        4 octobre 2014 à 21:02 / Répondre

        Certes certes mais ? ET NOS FF DE AR VREUR NOUS FAISONS QUOI POUR EUX ?

        • 129
          joaben5
          5 octobre 2014 à 10:00 / Répondre

          Aurea,la question du pasage en force et des menaces GLDF dépasse d’ores et déjà ArVreur qui a eu le courage d’être pionnier.
          On ne peut qu’encourager ArVreur à ne pas céder. Je leur ai proposé à eux et tous les GLDF un espace sécurisé où peuventt s’exprimer sans pression ni publiquement les opinions internes.
          Sinon, si ArVreur se voyait exclue(ce qui serait pas malin de la part de GLDF) beaucoup d’entre nous seraient près à les accueillir. Mais on est pas là.

          • 130
            Aurea
            5 octobre 2014 à 10:59 / Répondre

            Peut être de mails perso au VM Patrick Gea:. seraient ils pertinents son adresse est aimablement fournie par le Grand Orateur. Voir son courrier comminatoire

            • 131
              joaben5
              5 octobre 2014 à 11:20 /

              C’est fait. mais je peux comprendre sa méfiance … de se faire piéger ou récupérer. Si il y a des amateurs à animer un espace GLDF sécurisé libre, indépendant de la direction, d’operateurs de blog, de reseaux sociaux je leur offre la techno.

            • 132
              HRM
              5 octobre 2014 à 14:42 /

              ne vous semble-t-il pas très risqué et bien maladroit,et pas conforme à la règle de dévoiler ainsi l’identité d’un F sur un site public sans son aval express?
              le prénom + le nom tronqué + le non de la loge + la ville = facile!… et dangereux par les temps qui court

  • 124
    rause
    4 octobre 2014 à 19:08 / Répondre

    @ hautmont . Effectivement les sujets sociétaux, particulièrement politiques et religieux, créent antagonismes, injectives et parfois ruptures dans la sphère profane . Notre initiation et notre vie maçonnique doivent nous éviter ces excès . Si nous ne sommes pas suffisamment matures et tolérants pour ce faire c’est que nous ne sommes plus dignes d’être Frères et que nous nous sommes parjurés . Certes le symbolisme évite cette éventualité ….pour autant sommes nous « plus » Frères ? . J’ai trop entendu de planches symboliques énonçant des évidences éculées et maintes fois abordées ou des planches qui associent symbolismes et lieux communs que le risque de « symboliser en rond » est hautement probable. Tu connais les risques de cette auto-congratulation maçonnique …….l’exemple récent d »une obédience « régulière à l’excès » est révélateur . Mais trêve d’échanges : la messe est dite , Le Suprême Conseil National de France vient d’être annoncé dans les carnets de Virgile !

    • 127
      Aurea
      4 octobre 2014 à 20:12 / Répondre

      Certes ce que tu dis est tout à fait exact mais ne devrait pas se produire
      D’autant qu’un message laissait lui aussi entendre les MEME ronron avec les sujets societaux

  • 122
    Aurea
    4 octobre 2014 à 09:30 / Répondre

    ET N’OUBLIEZ PAS LES FF DE Ar Vreur QUI SONT DANS LA SOUFFRANCE !

  • 121
    hautmont
    4 octobre 2014 à 09:23 / Répondre

    @ rause . evidemment , a quoi sert l’eveil de la sensibilite si c’est pour qu’elle soit reprise et utilisee par d’autres « rites » administratifs, pompeux et vains comme a l’obedience ou tu etais dans le passe. Mais fais attention , politique et religion sont des sujets qui creent la discorde donc la non-fraternite et la non-sensibilite.

  • 118
    yasfaloth
    3 octobre 2014 à 20:13 / Répondre

    Surtout qu’à nous deux on en a bien rempli une… de page 🙂
    .
    D’ailleurs pour ma part j’en resterai là.
    .
    Bonne soirée !

  • 109
    rause
    3 octobre 2014 à 13:02 / Répondre

    Cher Yasfaloth , Je te cite: « l’exercice nombriliste d’un spécialiste ou prétendu tel, auquel répond des interventions cherchant désespérément à se montrer au niveau de l’orateur…….ou se délectant à descendre ses arguments si celui ci ne s’est pas montré à la hauteur » Je partage pleinement cette analyse que , nombre de fois, j’ai du subir durant de nombreuses, trop nombreuses années ……. C’était à la G.L.N.F. sur des sujets essentiellement symboliques ……. dont nous n’échangions même pas en tenue ! le nombrilisme ne tient pas au sujet mais à l’individu. Force est de constater que les « envolées narcissiques  » sur le symbolisme sont , en plus de « l’inaudibilité » voulue et entretenue, souvent terriblement partisanes en vue d’une augmentation de salaire espérée . Ainsi même sur ce forum certains excellent dans l’autosatisfaction de leur égo intellectuel et savant sans pour autant éclairer le débat ou apporter une quelconque contribution. Ton réquisitoire contre le G.O.D.F. et nos frères est surprenant ; corréler ton expérience ( triste semble t-il) au G.O.D.F. avec ton accord de l’interdiction des sujets sociétaux à la G.L.D.F. tient de l’équilibre instable . Non,les sujets sociétaux ne rassemblent pas que des frères superficiels comme les planches symboliques ne concernent pas que des frères respectables .

    • 111
      yasfaloth
      3 octobre 2014 à 14:31 / Répondre

      @Rause
      .
      Mon intervention ne se voulait pas être un « réquisitoire » contre le Godf, car le propre de cette obédience c’est qu’on y trouve de tout, le meilleur y côtoyant le pire. Comme partout me diras tu… sauf qu’à la GLDF il me semble que nous bénéficions à plein de l’aspect structurant du rite, c’est en grande partie pour cela que j’y suis venu, et je n’ai pour l’instant qu’à m’en féliciter.
      .
      Pour ce qui concerne ton expérience des planches symboliques à la GLNF je ne peux que compatir, et te dire que dans mon atelier et ceux que je fréquente, un tel comportement ne « passerait pas », la sincérité y étant considérée comme une vertu cardinale.
      .
      Et si tu me lis bien, je ne suis pas pour « l’interdiction » des sujets sociétaux, je suis par contre partisan de les réserver aux tenues blanches.
      .
      J’ajouterai que la plupart de ces sujets (enfin tels qu’on les pratique au GO) sont « clivants », que ce soit sur le plan politique ou confessionnel, ce qui ne pose pas de problème dans cette obédience qui est assez homogène dans sa composition socio-politico-confessionnelle (si on peut appeler l’athéisme une « confession »).

      Cela est nettement plus compliqué à la GLDF dont la base sociologique me paraît beaucoup plus large. Ce qui est, à mon sens, une de ses grande qualité, et peut être aussi un de ses problèmes, on le voit bien, quand on propose des réformes susceptibles, par exemple, de mettre à mal des réseaux de notabilités…
      .
      Cordialement

  • 108
    joaben5
    3 octobre 2014 à 12:38 / Répondre

    3e page de commentaires … Comme quoi le débat sur le sujet intéresse.
    Ceci démontre par ailleurs un manque évident d’un support adapté au débat. Quelques soient les efforts de GEPLU, un blog public n’est pas idéal.
    Comme la gouvernance GLDF a besoin d’eviter tout débat et tente de faire passer cette réforme
    – en la minimisant (repandant que ca enterinerait les décisions du convent alors que c’est exactement le contraire).
    – en la faisant voter d’urgence dans un « moment conventuel » au beau milieu d’une TGL et toute sa solennité.
    – en attaquant carrément la(les ?) loges par menace qui oseraient questionner.

    Aucune chance que le débat sur les vraies questions soulevées par la loge Arvreur puissent être sérieusement abordées en interne.
    Si on peut comprendre que pour GLAMF, le maintien de l’illusion CMF soit une question de survie pour ses dirigeants la GLDF n’est pas dans ce cas ! Pourquoi se laisser entraîner dans une problematique exclusivement GLAMF au risque de rompre avec ses principes, ses amitiés ?

    • 112
      yasfaloth
      3 octobre 2014 à 15:31 / Répondre

      Ayant un peu de temps je me suis amusé à faire une petite statistique :
      .
      Si on excepte notre hôte, au moment où j’écris ce post 31 pseudos différents (je ne préjuge pas des « multi ») se sont exprimés sur ce fil.
      .
      14 sont clairement favorables à Ar-Vreur
      7 me paraissent défavorables
      10 ne me semblent pas clairement définis
      .
      A la Gldf nous sommes environ 33000 frères et sur les 14 favorables à Ar-Vreur au moins 5 ne font pas partie de l’obédience.
      .
      Je pense, mon cher Joaben que cela relativise terriblement tes propos…
      .
      Cordialement

      • 113
        lune33
        3 octobre 2014 à 17:39 / Répondre

        Et combien de freres de AR VREUR sur les 9 qui restent ?

      • 114
        colonne
        3 octobre 2014 à 18:11 / Répondre

        @Yasfaloth

        Sans vouloir aucunement polémiquer, et quitte à devoir faire à l’avenir amande honorable, je suis moi aussi intimement persuadé que les craintes exprimées par la Loge « Ar Vreur » et relayées ici par d’autres sont ultra-minoritaires au sein de la GLDF.

        • 115
          colonne
          3 octobre 2014 à 18:13 / Répondre

          Amende honorable

      • 116
        joaben5
        3 octobre 2014 à 18:43 / Répondre

        Voila maintenant le choix sur nb de messages sur blog … sous contrôle d’un partisan … Tu t’es deja approprié les 33 000 ?
        La validité des « craintes » ArVreur seraient donc analysées sur la base d’une majorité « décrétée » par les militants en mission … Continuez, c’est intéressant !
        Sinon, les délégués de GLDF se sont exprimés au convent : 90 % ne veulent pas ces modifications !

        • 117
          yasfaloth
          3 octobre 2014 à 20:08 / Répondre

          Si objectivement Joaben vous avez d’autres « statistiques » que les miennes concernant les intervenants sur ce fil, je serais heureux de les connaitre, et de les considérer !
          .
          Toutefois je concède qu’elles ne préjugent pas forcément de l’opinion globale des frères de la Gldf, même si je partage l’opinion de Colonne, tout en sachant évidemment nos frères attentifs !
          .
          Je relativisais juste votre affirmation :
          .
          « 3e page de commentaires … Comme quoi le débat sur le sujet intéresse. »…
          .
          Cordialement

          • 120
            Aurea
            3 octobre 2014 à 22:19 / Répondre

            Mais c’est le fond du débat qui interesse Travaux Societaux ou Symboliques …… qui n’ont rien à voir avec les problèmes soulevés par Ar Vreur
            Faut pas faire la mauvaise tete non plus

            • 123
              joaben5
              4 octobre 2014 à 09:36 /

              « Travaux societaux ou symboliques » Pourquoi oppose-t-on les deux ? quelle est la différence finalement ?
              Que je sache à l’initiation GO on precise bien et on insiste « Ici tout est symbole » ! Le travail symbolique est donc évident.
              Or nous sommes des humains inscrits dans la « société ». a moins de ne faire des planches symboliques que sur des objets hors de l’humain, je vois mal comment on pourrait éviter de se questionner en tant que FM sur nos comportements vis à vis de nos co-humains, leurs conséquences, les organisations nécessaires, la planète, le bien être, la fraternité inter-humains.
              Ayant passé la plupart de mon temps maconnique à GLNF, j’affirme que les planches sont inevitablement societales.
              Par contre je m’interroge sur des planches qui seraient exclusivement societales sans reference à nos symboles maconniques.. n’Y a-t-il pas des liuux plus adaptés que la fM dans ce cas ?
              @yasfaloth : les seuls chiffres fermes dont je dispose sont ceux connus de tous, les votes du convent GLDF de juin qui s’opposent à 80-90% des délégués aux volontés sectaristes des modifications proposées de la constitution.

      • 119
        Aurea
        3 octobre 2014 à 22:14 / Répondre

        Il est venu chez lui et les siens ne l’ont pas reçu !

  • 102
    Aurea
    3 octobre 2014 à 09:39 / Répondre

    ET SI NOUS PENSIONS UN PEU AUX FF D’AR VREUR ?

  • 101
    rause
    3 octobre 2014 à 09:37 / Répondre

    C’est par la pratique symbolique, la fraternité et le respect qui honorent la F.M. et nos Loges que nous pouvons aborder sereinement tous les thèmes sociétaux . Notre « distanciation » d’avec le monde profane souvent partisan autorise un éclairage différent de toutes les lectures et analyses journalistiques ou associatives qui nous sont proposées . Penser qu’échanger et proposer sur notre SOCIETE est inacceptable au regard des préceptes de la Régularité sera, pour ma part, le 1er pas vers un autisme maçonnique anachronique et inquiétant . Je connais les dérives enfantées par cet obscurantisme : je suis un frère initié à la G.L.N.F. qui choisit une destination plus libérale il y a quelques années. Souhaitons que la « Regularite » et la « Cordonite » ne refasse pas de nouveaux adeptes ….. et de nouvelles victimes.

  • 96
    Bleu-Ciel
    2 octobre 2014 à 21:23 / Répondre

    Et si nous faisions un peu de symbolisme pour mettre tout le monde d’accord?
    Je m’explique:
    La LUNE du sceau de la loge AR-VROR est en phase descendante alors que la LUNE en loge,tout au moins à la Grande Loge de France doit être en phase ascendante ,c’est à dire au premier quartier et pas au dernier!!!
    Cela veut-il dire que nous avons envie de clore les débats avant de les avoir commencés?!!!

  • 95
    hautmont
    2 octobre 2014 à 21:19 / Répondre

    je vais passer pour un vilain petit canard, mais je ne vois pas l’interet d’exposes a caractere sociologique pendant les tenues. On en entend a la radio, a la television; on en lit dans les magazines et dans parfois d’excellents ouvrages. La recherche sociologique et libertaire trouve sa place dans deux magazines de grande diffusion. Alors pourquoi ne pas faire simplement de la Franc-Maconnerie en Loge. La pratique des rituels developpe progressivement la conscience du moi, c’est une magnifique discipline d’eveil pratiquee en groupe. Alors pourquoi ne pas faire simplement de la franc-maconnerie en Loge.

    • 98
      Homme libre
      3 octobre 2014 à 08:40 / Répondre

      A la radio à la télé, on n’entend rien d’autre que des lieux communs. En loge on étudie, et sans débat inutile à posteriori, l’ensemble des tenants et les aboutissants des problèmes que l’on veut étudier. A la radio et à la télé c’est l’écume des choses, en loge nous allons au fonds des choses, ensuite à chacun de faire son opinion.
      C’est là que l’on voit si l’on est capable de maîtriser ses émotions, ainsi que ses passions, et comme l’on dit c’est au pied du mur que l’on voit le maçon.

  • 84
    HRM
    2 octobre 2014 à 14:54 / Répondre

    je disais donc qu’à mon humble avis, la planche sociétale faite en cours de travail Maç n’a qu’un intérêt, et il est très important en ce qu’il permet de tester notre niveau d’avancement de nos capacités spécifiques d’aborder le plus maçonniquement possible, des sujets d’ordre sociétal ; Ainsi il ne s’agit pas de faire un travail de type TD universitaire profane, mais d’œuvrer avec les dispositions acquises des outils maçonniques, dont celui de l’appréhension symbolique du réel et de ses déterminants contradictoires; Cela nous permet en tant que FM, certains dévoilements d’où émergent des compréhensions et des significations, marquées de cette appréhension maç des questions;
    Notre emblème symbolique patronyme est pourtant, pour quiconque est un peu attentif, un indicatif dans notre rapport à la glèbe, à la construction et à la dureté pétrifiée du réel; les intrications successives des deux outils référents disent la même chose ; c’est le réel, que le réel et par le réel, qui est la Norma par lequel l’Esprit, forme symbolique et compassée du réel, peut advenir;
    Anthropologiquement , initiatiquement, il n’y a pas d’homme, pas d’esprit sans société; les conditions de l’humanité et de son humanisation sont celles de la « société », de ses organisations, de ses complexités … Ceci étant, il ne faudrait alors pas de Planche sociétale en LL ? Mais de qui se moque-t-on ? Qui trompe qui ?
    Aux purs esprits, rappelons que c’est la Matière, matrice de Tout, qui est sacré, jusqu’au sacrilège du sacrifice .. nos FF fondateurs de la royal society et de l’Ordre semblent en de nombreux écrits procéder de ce matérialisme naturel, en regard du couple matière/esprit, et de sa puissance dialectique d’émancipation comme figure de la liberté …
    La parole, toujours de facto politicienne, d’un GM, est exposée à l’usure du temps, elle ne pèse ainsi pas grand chose, en regard de la détergence de la liberté qui préside à la construction du réel et donc de la société.

    • 87
      Aurea
      2 octobre 2014 à 16:38 / Répondre

      Que voila une chose bien dite comme quoi « ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément »
      Mais le fond est toujours le même l’exécutif souhaite t’il faire passer en force et en douce des modification substantielles afin de satisfaire à des objectifs TRES obscurément pressentis pas certains.

    • 89
      colonne
      2 octobre 2014 à 17:24 / Répondre

      Mon cher HRM
      Mais nous sommes bien en total accord quand tu écris que c’est la matière, matrice de tout qui est sacrée. Mais précisément, cet aspect sacré de la matière n’est accessible qu’à ceux qui travaillent et cherchent à mieux comprendre cette fabuleuse histoire que nous racontent nos rituels. Parce que toutes les démarches initiatiques tendent vers ce sacré, fut-il la part cachée de la matière. Nous oeuvrons au dévoilement de cette part à sa révélation et non à l’effacement pas plus qu’à la négation de la matière, comment pourrions-nous ? Et si nous n’avions aucunement besoin de nos rituels pour y accéder alors nous n’aurions tout bonnement aucunement besoin d’avoir été initiés.

      • 93
        HRM
        2 octobre 2014 à 19:28 / Répondre

        il n’y a pas de « part », ce qui est masqué (et non caché), l’est par un défaut d’entendement de ce qu’est l’unité , de la matière et de l’esprit qui se perfectionnent l’un l’autre et réciproquement car elles sont ensembles indissociablement,les deux figures de la même substance,ce dont est « naturellement » saisi le F lors de l’empreinte de l’intuition intellectuelle et réflexive qui advient par la puissance de la démarche,de l’exercice, de l’ascèse symbolique, qui est expérimentalement tout le contraire de la fragmentation analytique des parties;
        Ce qui compte en pratique c’est l’exercice symbolique, qui en soi ne révèle rien, mais qui crée des façons particulières de voir et regarder le réel du monde, dont nous sommes et savons être l’une des représentations ; Cette exercice fait émerger une perception de l’infinité plastiques des figures du couple matière/esprit; ce qui ce faisant nous assoupli et nous conforme à être de véritables constructeurs socio, capable de d’épures et de projets, en considération de l’intimité matricielle, soumise à la loi des contraires entre l’homme et la société;
        En ce sens, il est de mon point de vue totalement insensé ou pervers de faire croire et d’obliger dogmatiquement à une pratique symbolico spiritualiste hors sol et illusoire, qui nécessairement en appelle à une puissance hétéronome à la soumission de laquelle beaucoup s’obligent par nécessité triviale car sans raison véritablement maçonnique ;
        Les planches sociétales et à préambules thématiques profanes me semblent essentielles pour que chaque frère puisse confirmer par lui même la validité de la méthode symbolique,en dehors de toute révélation d’une obscure autorité, ce qui est le bien fondé et la raison d’être de la FM.
        Il s’agit d’une position éthique essentielle en dehors de laquelle nous serions cette fameuse auberge espagnole qui excuserait toutes les dérives licencieuses et mal fagotées (that stink), sous l’appellation incontrôlée de franc maçonnerie… Quoique la valeur symbolique de l’Erreur soit aussi au cœur de la question.

        • 97
          Aurea
          3 octobre 2014 à 06:14 / Répondre

          Mon TC HRM Ce qui me gêne dans ton discours c’est la forme affirmative employée pour asséner des vérités en vouant presque aux gémonies les Pensees qui ne sont pas identiques à celles exprimées.
          Certes tu as sans doute raison dans cette approche qui n’est qu’une approche du rôle de la FM correspondant à une certaine forme de pensée toute aussi honorable qu’une autre..
          Dans tous les cas exprimer un soutien à nos FF Ar Vreur qui ont eu le courage de se lever pour exprimér leur ressenti ne fait pas de mal.

          • 105
            joaben5
            3 octobre 2014 à 11:03 / Répondre

            Oui, Aurea, c’est bien ce qui me gêne dans ces attitudes suffisantes(dans le sens où il « suffirait » d’affirmer au nom d’une « autorité » naturelle(?) et par un ton docte) qui dispenserait de devoir expliciter son propos. Je dois dire que j’ai helas souvent rencontré çà dans des « instances dirigeantes » d’obédience. Dans la même logique(?) on s’autorise à s’offusquer de crimes de lèse-majesté.
            De telles attitudes arrivent à impressionner encore à l’intérieur, d’autant plus dans des moments de solennité où jutemennt on exploitera le côté solennel pour museler tout risque de constestation…
            La FM souffre de ces attitudes, qui oublient là encore une dimension essentielle : l’HUMILITE.
            Ainsi sur le sujet des « planches societales » il y a matière à discussion et reflexion et pour moi qui n’y suis pas habitué(GLNF puis GLEFU) je dois reconnaitre avoir assisté à des planches remarquables et profondément initiatiques au GO et à GLDF sur ces sujets.
            Au fait, en 1717, que faisaient donc les fondateurs si ce n’est du sociétal aussi ?
            Donc, débat ouvert.

        • 99
          colonne
          3 octobre 2014 à 09:06 / Répondre

          Merci pour la qualité et la clarté de tes propos. Toutefois, mais ce n’est pas le lieu, et pour reprendre une de tes expressions, j’aurai eu grand plaisir à débattre avec toi de ta notion de « hors sol », puisqu’effectivement, et c’est là uniquement que nos points de vue divergent, j’ai tendance à penser que c’est l’essence même d’une démarche initiatique que de l’être. C’est même le sens que j’ai tendance à donner au fait, que nous nous réunissons dans un Temple. Un espace sacré, hors temps et hors sol…
          Sans avoir toutefois la prétention de détenir la moindre vérité.
          Au plaisir de te croiser un jour

          • 100
            Aurea
            3 octobre 2014 à 09:36 / Répondre

            Le Temple ! Ne serait il pas plutôt un lieu « sacralisé » et non pas sacré ?

            • 110
              COLONNE
              3 octobre 2014 à 13:10 /

              Pour aurea.
              Sans doute veux tu laisser à entendre que c’est notre présence qui rend le lieu sacré et non ce lieu qui serait sacré par essence….peut-être.
              Quand commence une tenue à la GLDF, quel sens donnes-tu alors au fait que la lumière qui se trouve sur le côté droit du plateau du vénérable soit déjà allumée avant même l’ouverture officielle de nos travaux ?
              Avant même que pénétrions dans le temple ?

        • 103
          yasfaloth
          3 octobre 2014 à 10:10 / Répondre

          « Les planches sociétales et à préambules thématiques profanes me semblent essentielles pour que chaque frère puisse confirmer par lui même la validité de la méthode symbolique,en dehors de toute révélation d’une obscure autorité, ce qui est le bien fondé et la raison d’être de la FM. »
          .
          Merci pour ton effort d’argumentation HRM, idéalement tes arguments se tiennent, mais malheureusement la pratique ne suis pas ou tellement rarement !
          .
          Venant du GODF j’ai eu l’occasion d’y constater maintes fois ce qu’y était réellement une « planche sociétale », (et même d’y sacrifier personnellement, j’avoue).

          99 fois sur 100, l’exercice nombriliste d’un « spécialiste » ou prétendu tel, auquel répond des interventions cherchant désespérément à se montrer au niveau de l’orateur… ou se délectant à descendre ses arguments si celui ci ne s’est pas montré « à la hauteur ».
          .
          Ce peut être aussi l’occasion d’une de ces célébrations de pensée unique (généralement de gauche), dont les frères du GO ont le secret, et l’occasion de débiter en masse des trivialités consensuelles sur des sujets essentiels ou douloureux mais « à la mode » (féminisme, droit des minorités, euthanasie, etc…), tout le monde se sentant alors investi d’une mission essentielle, celle d’affirmer une bonne parole parfaitement orientée… et par là même chacun se pénétrant de son importance et, in fine, de son appartenance à une élite dont la voix porte jusqu’au « pouvoir » grâce au statut auto-proclamé de « corps intermédiaire de la république » !
          .
          Bref, en général des festivals d’ego et d’autosatisfactions, voire d’auto-congratulations collectives. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de temps en temps quelques pépites à ramasser dans ce fatras, mais bien moins que dans une simple émission de France Culture…
          .
          Bref, tu l’as compris, je ne regrette pas les « planches sociétales »… et je pense que la vie profane donne largement assez d’occasions au maçon de tester « la validité de la méthode symbolique », et que cela y est autrement plus difficile et donc significatif.
          .
          Maintenant, les interdire aussi explicitement… alors qu’il existait déjà un article adéquat dans notre règlement ?
          .
          Personnellement je n’en ai jamais entendu dans le cadre de tenues régulières à la GLDF, seulement en tenue « blanche » ouverte ou fermée, cela me semble être leur place naturelle chez nous.
          .
          Cordialement

          • 104
            Aurea
            3 octobre 2014 à 10:57 / Répondre

            Et les FF d’Ar Vreur dans tout cela ?

    • 90
      Homme libre
      2 octobre 2014 à 18:09 / Répondre

      Les planches sociétales ont un grand mérite, par le fait qu’elles éclairent en dehors et au delà des lieux communs de l’information classique. En loge elles sont souvent le fait de frères très documentés, mais en plus et c’est l’essentiel, elle permet aux FF de part leur comportement, leur capacité d’écoute, de leur aptitude à la compréhension des difficultés des problèmes, et de recherche de la vérité par le dépassement de ses intérêts égoïstes, de manifester sa capacité à la tolérance,et ainsi de de mesurer les progrès que l’on a pu faire au niveau maçonnique.
      Vouloir interdire de tels travaux pendant nos tenues revient à transformer nos loges en institutions pour dévots du dogme.

      • 92
        Aurea
        2 octobre 2014 à 18:33 / Répondre

        Mais oui bien sur certes certes nous sommes face à deux approches de la Maconnere qui toutes les deux ont autant de valeur l’une que l’autre aux yeux des uns et des autres.
        Simplement il s’agit de deux positions honorables et qu’il ne nous appartient pas de critiquer laissons aux uns et aux autres le soin de pratiquer la Maconnerie qui leur convient.
        CE QUI POURRAIT ÊTRE CRITICABLE C’EST DE FAIRE PRENDRE DES VESSIES POUR DES LANTERNES AUX FF CONFIANTS.
        En amendant mine de rien à petites touches des textes quelq qu’ils soient

  • 80
    rause
    2 octobre 2014 à 08:24 / Répondre

    Réponse à Colonne ,
    Si pertinente que soit ta réflexion quant au temps passé entre initiés par rapport à « notre immersion profane » ( et heureusement) je ne partage pas ton avis quant à l’abandon programmé des sujets sociétaux qui, loin s’en faut, ne sont pas les seuls abordé en Loges. IL n’y a pas incompatibilité entre notre volonté de cherchant qui souhaite se bonifier par l’apprentissage permanent de la remise en cause et de la réflexion grâce à la pratique symbolique et le regard « justement initié » sur des sujets sociétaux, ils sont nombreux et importants : L’Europe, l’inexorable montée des idées brunes, le recul des libertés « féminines » pour n’en citer que quelques uns sans ordre d’importance ni de priorité. Sanctuariser les loges en les détachant des réalités « profanes » , c’est se recroqueviller dans le monde du symbolisme entre « maçons de bonne compagnie » …. nous avons tous constaté les « dérives nauséabondes » de cette autarcie intellectuelle à la G.L.N.F. Ronronner et pour certain roupiller en loge n’apporte pas de pierre à l’édifice sociétal dans lequel nous vivons comme tu l’as calculé plus de 95% de notre temps. Nous devrions apporter l’éclairage maçonnique hors de nos temples , difficile lorsqu’il n’est que symbolismes!

    • 81
      Aurea
      2 octobre 2014 à 08:51 / Répondre

      Mon TCF RAUSE bonjour je suppute que ce qui est en cause ce n’est pas les interventions à caractere Societal en Loge (quoique pour cela nous avons les clubs et Assoc Politiques ou Civiles) MAIS CE QUI PARAIT EN CAUSE AU TRAVERS DES TEXTES PROPOSÉS À RATIFICATION CE QUI EST EN CAUSE « C’EST L’OBLIGATION QUI SERA FAITES DE NE TRAITER AUCUN SUJET SOCIETAL EN LOGE » par un moyen détourné et un texte anodin lénifiant !
      Voila ce qu’il me semblerait etre en cause.
      Et puisque tu parle de la GLNF c’est de cette manière qu’a commencé dans les années 90 la mise sur les rails des derives.

    • 82
      Homme libre
      2 octobre 2014 à 10:12 / Répondre

      Oui, et comme rien de ce qui est humain ne nous est indifférent, difficile de comprendre les projets actuels de la direction de la GLDF.
      Pire, il y a noyautage des congrès régionaux où l’exécutif se permet d’intervenir dans les débats du législatif, et ensuite on vient nous donner des leçons de démocratie.
      Enfin quant un frère diffère de moi loin de me nuire il m’enrichit, je ne comprends toujours pas cet ostracisme de la direction de la GLDF,à l’égard de frères des obédiences adogmatiques qui devront signer des papiers alors que depuis des années ils nous fréquentent régilièrement. Quelle insulte pour eux avec cette procédure débile.
      Bref, la direction actuelle veut changer la nature de la GLDF, c’est à dire celle que nous avons connu depuis des dizaines d’années. Nous ne l’accepterons pas d’autant que tout n’a été que manipulation depuis des années, toujours les loges ont été mises devant le fait accomplit. Cette fois il est temps de dire stop à cette direction déviante.

      • 85
        Occitan
        2 octobre 2014 à 16:17 / Répondre

        Cher Homme Libre, puis je me permettre de te rappeler les articles 93 et suivants des RG?
        Rien ne change! Beaucoup en font tout un plat car ils ont pris la liberté de ne pas les appliquer, mais ils ne peuvent en aucun cas dire que ce sont des nouveautés.
        Quant aux travaux « sociétaux », je ne vois nulle part écrit qu’ils seront interdits et sur ce point je rejoins colonne, un travail peut être initiatique tout en s’appuyant sur notre vie de citoyen.
        Nous avons tous approuvé les RG existants, nous approuvons réguliérement et démocratiquement (quoiqu’en pensent certains) leurs modifications donc il ne faut pas crier à l’oukase lorsque il s’agit de les faire appliquer. Mais il est tellement vrai aussi que nombre de frères sont absents lors des échanges sur les propositions de modifications. Du coup je ne suis même pas étonné que ce soit les mêmes qui râlent lorsqu’on demande leur application.
        J’entends beaucoup parler de rigueur maçonnique mais je ne vois pas beaucoup d’échantillon ;O))
        D’ailleurs un frère qui s’intéresse à la vie de son obédience, à ses lois, à son fonctionnement, qui donne clairement son avis lorsqu’il est sollicité ne se prépare t’il pas à devenir un meilleur citoyen, prêt à faire évoluer la société?
        Un vieux frère m’a dit un jour en paralnt d’amélioration de l’Humanité : La franc-maçonnerie nulle part, les frères partout!
        Bises à toutes et tous.

        • 88
          joaben5
          2 octobre 2014 à 17:02 / Répondre

          On comprend bien qu’il y a toute une action de la direction pour faire passer en douce, dans le cadre d’une TGL ces modifications … en opposition avec le convent. On tente eminimiser l’impact, détourner l’attention, jouer sur la fibre légitimiste de soutien de principe, jouer « le bouclier humain »; ce qui ne peut qu’inciter à un maximum de mefiance
          Aucun des supporters ne repond jamais sur LE FOND :
          – Pourquoi, alors que ces modifications sont dictées par la volonté de « reconnaissance », et que celle-ci est maintenant inatteignable, la direction s’obstine-t-elle ?
          – Pourquoi ne pas attendre le convent ? Ou est l’urgence ?
          – Pourquoi des discours aussi ambigus où finalement on autoriserait « parjurer ses serments » ?
          etc…
          Des réponses simples à ces questions, au lieu de charrier, menacer ceux qui les posent seraient bienvenues.
          Se dresser en une fierté offusquée, prêter des intentions n’est pas une reponse evidement.

        • 91
          Homme libre
          2 octobre 2014 à 18:21 / Répondre

          Les articles concernés sont sous quel titre?
          Il y a une hiérachie et cohérence dans tout texte juridique.
          Quant aux travaux société, il n’y a pas besoin que ce soit écrit quant on revendique la recherche de la régularité on en connait les principes, nos FF d’Ar Vreur ont parfaitement analysé la situation.
          La régularité, telle que l’expriment les obédiences qui s’en revendiquent, suppose entre autre :

          – L’invocation au grand architecte de l’univers, mais il faut savoir que si à la GLDF le GADL’U est un symbole,…. dans le monde de la maçonnerie régulière c’est Dieu et sa volonté révélée.
          -La présence sur l’autel des 3 grandes lumières dont le Volume de la Loi Sacrée sachant que dans la maçonnerie régulière, ce volume est « la sainte bible ».
          -La non mixité dans les travaux rituels, sachant que ce qualificatif est étendu aux visiteurs de la maçonnerie dite « libérale » (Grand Orient, DH, etc).
          -Le caractère progressif et spirituel de la démarche maçonnique, sachant que cela va jusqu’à proscrire par ex les planches à caractère sociétal.
          Enfin, comble du comble, lorsque A N D., alors Grand Maître, a demandé convent des loges l’autorisation de poursuivre se mise en relation avec les 5 obédiences, sa lettre d’acceptation était déjà partie de la veille, que pouvaient faire les loges mises devant le fait accompli. Tout dans cette affaire n’a été que la suite d’une grande manipulation.

      • 86
        Aurea
        2 octobre 2014 à 16:31 / Répondre

        SOUTIEN À Ar Vreur je suppute que nos FF en ont besoin !

  • 79
    xm
    1 octobre 2014 à 19:23 / Répondre

    J’avais dit hier que je n’interviendrai plus sur ce sujet mais je vois de telles méthodes de communication mises en œuvre que je ne peux faire sans réagir.

    Dire que les Frères du GODF et de la GLDF se fréquentent uniquement pour faire des affaires, c’est grave.

    C’est quoi ces méthodes.

    Si on fait dans l’exagération, on peut se demander si la CMF avec ses futurs accords n’est pas la version maçonnique de l’euro atlantisme dont on voit la nature des troupes en Ukraine, rappelant celles de sinistre mémoire dans les années 40.

    D’ailleurs, Marc Henry dénonce le FN mais pas les troupes nazis blindés motorisés du Président Porochenko qui sont aux portes de l’Europe et qui veulent l’intégrer. Où est l’erreur?

  • 73
    COLONNE
    1 octobre 2014 à 15:14 / Répondre

    Bonjour,

    Je vais pour ma part tenter bien humblement de « décortiquer » l’un des sujets abordé par la Loge « Ar Vreur » et qui concerne la place des planches dites sociétales au sein de la GLDF.

    Tout d’abord, au préalable, sans doute nous faudrait-il déterminer ce qu’est une planche dite maçonnique, sous entendu une planche qui peut permettre la progression initiatique. Puisque la franc-maçonnerie est avant tout une société initiatique, que cela soit inscrit ou pas dans sa Constitution. A noter au passage qu’il existe de part le monde d’autres sociétés initiatiques, mais qu’en occident il ne reste guère que la Franc-maçonnerie et la Compagnonnage.

    Donc, suffit-il qu’une planche soit lue en tenue, par une maçonne ou un maçon pour qu’elle soit maçonnique, c’est-à-dire pour qu’elle permette la progression initiatique et fasse de nous des personnes plus éclairées ?
    Comment pourrions-nous prétendre avoir ensuite cet avis éclairé sur des sujets de société, ou d’autres, si nous ne travaillons pas au préalable à notre « perfectionnement » en utilisant la méthode proposée par nos différents rites ?

    Après calcul et considérant un rythme de 2 tenues par mois, je passe ainsi en moyenne 98,89% de mon temps dans le monde profane et seulement 1,11% de ce dernier dans le monde maçonnique. Est-ce une erreur que de vouloir consacrer entièrement ce temps « sacré » au symbolisme tel que nous le propose le REAA ?
    Peut-on de surcroit en conclure que j’ai un désintérêt pour la société parce que pendant 1,11 % de mon temps je travaille sur un autre plan ?
    Alors même que c’est bien parce que, je et nous, nous intéressons à notre société que nous sommes tous entrés en maçonnerie.
    J’essaie simplement et humblement de comprendre de quelle nature est cette Lumière dont nous sommes porteurs depuis notre initiation. Et cette meilleure compréhension, fera peut-être de moi un homme plus éclairé, plus sage et qui aura , j’espère, un avis plus raisonné sur de nombreux sujets de société, dont nous pouvons débattre au sein de la GLDF dans le cadre de la Question à l’étude des Loges.

    Mais contrairement à ce qu’a écrit la Loge « Ar Vreur » ces sujets ne sont en aucun cas interdits. Notre obédience nous rappelle qu’ils ne permettent simplement pas à la méthode de s’appliquer et ne sont donc pas à privilégier au détriment des sujets dits symboliques. Sachant toutefois que nous avons tous grand plaisir à entendre, par exemple, dans nos tenues des témoignages personnelles, qui au retour d’un voyage , qui ses souvenirs d’évadé de guerre…

    Pourtant il ne faut pas oublier ce qui fait la spécificité de notre engagement, nous avons été initié, et sans doute nous faut-il travailler surtout à comprendre ce que cela peu bien signifier.

    J’ai ainsi comme, vous tous, vécu de grands moments de partage au sein de ma Loge sur des sujets non symboliques, mais quel qu’ait été mon plaisir, j’ai toujours su au fond de moi, que si cette planche pouvait être lue dans un autre cadre que ma Loge, cela signifiait que la méthode de progression initiatique n’était pas appliquée et qu’il serait ainsi pour le moins présomptueux de ma part que de prétendre avoir ensuite un avis éclairé, si je passais mon temps à débattre de sujets dits de société, lors même que je n’ai pas au préalable travaillé à mon perfectionnement.

    Ceci étant dit, je suis persuadé que s’il existe plusieurs méthodes, il n’existe au fond qu’une maçonnerie, constituée de femmes et d’hommes de bonne volonté, et que quelques soient les orientations, personne ne détient la Vérité…mais encore faut-il tenter de s’en approcher.

    Je vous embrasse tous !

    • 75
      Homme libre
      1 octobre 2014 à 16:47 / Répondre

      Mon Cher Colonne, j’aimerai pouvoir te suivre sur le chemin d’ouverture que tu nous offres. Malheureusement les réformes qui nous sont proposées pour décembre sont très claires,les sujets sociétaux n’auront plus leur place en loge. Ce sera sans doute réservé pour ceux qui participent au dîner de la GLDF.

      • 78
        colonne
        1 octobre 2014 à 18:03 / Répondre

        Loin s’en faut Mon cher Homme Libre.
        Ce qui fait la force de ces sujets sociétaux, bien que depuis toujours hors du champs initiatique, c’est précisément qu’ils ont été toujours présents.
        Aussi pouvons nous dire qu’il n’y a rien de neuf sous le soleil et qu’ils le seront toujours autant.

    • 77
      Aurea
      1 octobre 2014 à 17:05 / Répondre

      Belle Colonne gravée ! Et qui a le mérite de mettre tout le monde d’accord.
      Je pense que ce qu’a voulu stigmatiser Ar Veur est tout simplement la totale interdiction de traiter des sujet dits Societaux au sein des Loges ce qui voudra dire à terme exit la Question a l’Etude des Loge à caractere Sociétal.
      Cela représente un changement profond des règlements
      sans que cela soit dit Voila pour l’aspect obscur !

      Haaaaaaa rappelons nous la chanson de ce magnifique film SI TOUS LES GARS DU MONDE ! Hé oui si tous les MM du Monde voulait se donner la main !
      Sans ostracisme, ni exclusive au sein d’une Grande Loge Mere Européenne qui proposerait un Rituel dont chaque Loge adapterait a son gré la forme en respectant le fond comme en Ecosse à suivre ……….

  • 72
    Joaben
    1 octobre 2014 à 14:08 / Répondre

    Les commentaires d’yasfaloth sont fort interessants car ils donnent, même mesurés ici une idée d une mentalité qui merite d ‘être connue des ff de gldf. Si ca ne choque pas pas de pb a continuer dans cette maconniquement etrange direction…

    • 74
      yasfaloth
      1 octobre 2014 à 15:16 / Répondre

      🙂
      .
      Tiens… Joaben qui avoue… il ne comprend effectivement rien à « l’étrange » maçonnerie, telle qu’elle se pratique à la GLDF !
      .
      On se demande quand même pourquoi, dans ce cas il ne s’en tient pas à la « pratique heureuse » de son GLEFU… et passe son temps à venir sur les blogs prodiguer conseils et leçons à la gouvernance et aux frères de la GLDF !
      .
      Je laisse effectivement mes frères juges…
      .
      Cordialement

      • 83
        Joaben
        2 octobre 2014 à 13:11 / Répondre

        Manifestement yasfaloth tu ne comprend pas ce que les fm appellent fraternité, liberté. Mais aussi égalité. Toutes qualités FM! Mes frères de gldf ou autres sont mes frères. Je me moque de gldf ou glefu.

        • 106
          yasfaloth
          3 octobre 2014 à 12:13 / Répondre

          J’étais passé à côté de cette pépite !
          🙂
          Quel Tartuffe vous nous faites quand même Joaben !

          • 107
            joaben5
            3 octobre 2014 à 12:28 / Répondre

            Une moquerie de plus ne fait pas un argument, Yasf, ta suffisance dut-elle en souffrir !

  • 67
    Bleu-Ciel
    1 octobre 2014 à 11:21 / Répondre

    Mes Frères d’Ar Vreur…Résistez!je vous félicite!Il faut que nos instances dirigeantes de la Rue Pureaux:
    1°Cesse de nous mener par le bout du nez
    2°Cesse leur double langage
    3°Cesse de faire avec les structures politiques ce qu’il reproche parfois au Grand Orient
    4°Cesse de dépenser en relations publiques inutiles notre argent

    • 70
      Aurea
      1 octobre 2014 à 13:05 / Répondre

      Bravo ………… Ar Veur avec Ar Deur !
      Soutenez, soutenons ces FF debouts ! Qui ont su se lever pour dire Stop !
      Voltaire et Victor Hugo l’ont fait !
      Pour une Maconnerie sans ostracisme ni exclusive
      Pour une Maconnerie libérée de la Glue ! Lol
      Pour une Grande Loge Mere d’Europe
      Pour une Maconnerie qui rassemble

  • 56
    xm
    30 septembre 2014 à 19:13 / Répondre

    Ma dernière intervention, tant la vérité est déformée.

    Les GL Européennes demandent de rompre avec les obédiences libérales (appelées chez elles irrégulières).

    Malgré des questions simples à savoir doit on laisser les Frères du GODF notamment dehors, le GM répond que l’on peut conserver des relations avec les Frères à condition qu’il signe un registre et qu’en même temps on coupe avec l’Obédience GODF (ce qui est pratiquement impossible selon les déclarations des 5 GL).

    Rien n’est clair dans ce dossier et les modifications des RG semblent aller (car une fois de plus un texte nébuleux comme la circulaire n° 35) par leur rédaction vers le souhait des 5, à savoir plus de Frères du GODF dans les Loges GLDF.

    • 60
      Homme libre
      30 septembre 2014 à 22:08 / Répondre

      Au contraire tout est très clair, on veut faire de nous des réguliers ce que nous ne serons jamais, avec pour conséquence de nous couper de tous nos FF adogmatiques, et nous n’aurons jamais la reconnaissance que nous ne souhaitons d’ailleurs pas. Conclusion, il s’agit là d’une entreprise de démolisseurs de la GLDF. J’imaginais qu’on faisait partie d’une fraternité de constructeurs, quelque chose à du m’échapper.

  • 55
    yasfaloth
    30 septembre 2014 à 18:28 / Répondre

    Bonjour
    .
    Est ce que quelqu’un a pris la peine de lire ENTIEREMENT la lettre du grand orateur ? On en doute quand on voit les commentaires de ceux qu’ils disent qu’il ne s’exprime que sur la forme !
    .
    Je rappelle qu’un des rôles de l’orateur et de dire la « loi maçonnique », que ce soit au niveau de la loge, ou, pour le « Grand Orateur » au niveau de l’obédience…
    .
    Dans cette lettre il me semble être parfaitement dans son rôle, ceux qui pensent que l’attitude de AR-VREUR est « normale » doivent se poser la question de ce qu’il se passerait si chaque loge se fendait de son petit communiqué de presse en cas de désaccord avec l’obédience, ou avec les décisions du convent.
    .
    En plus le fait que le Grand Orateur porte une accusation et demande des éclaircissement ne préjuge pas du résultat d’une éventuelle procédure ni d’une éventuelle « culpabilité », il existe pour cela une structure ad-hoc qui aura sans doute à se prononcer en toute indépendance. Dans leur désir (certainement inconscient 🙂 ) de voir une crise semblable à celle de la GLNF secouer mon obédience, ils semblent oublier que cette dernière est dotée, depuis longtemps, de structures démocratiques qui autorisent l’expression des divergences et permettent le dialogue pour ceux qui veulent dialoguer et non imposer leur point de vue !
    .
    Les membres du GODF devraient le comprendre d’autant mieux que leur structure correspondante a été abondamment mise à contribution lors de l’affaire de la mixité quand des loges avaient « pris la liberté » d’initier des sœurs, puis, plus tard quand certains de ses membres ont osé contester la « décision » du convent 2010.
    .
    Je ne me souviens d’ailleurs pas que des blogs affidés, par exemple, à la GLDF, aient servi de tribune aux récalcitrants, ou se soient permis de commenter la réaction de la gouvernance du GODF de l’époque…
    .
    Cordialement

    • 57
      aixcalibur
      30 septembre 2014 à 19:34 / Répondre

      Mon TC Yasfaloth,
      As tu déjà essayé de faire connaître une opinion ou un avis sur un sujet intéressant l’obédience aux loges de la GLDF ? Si oui, fais moi connaître la méthode ! Il n’y en a pas.
      As tu déjà été député au convent ? Réussir à prendre la parole est déjà un tour de force, se faire entendre dans le bruissement de 800 députés qui n’écoutent guère en est un autre et de toute façon ta parole sera perdue dans l’application hâtive de l’ordre du jour. Quant à vouloir évoquer un point qui n’est pas à l’ordre du jour, ce n’est pas la peine d’y penser.
      Bref, notre merveilleux modèle démocratique est à l’image de celui de notre république : fantasmé mais irréel, car tout est fait pour que l’état major obtienne ce qu’il veut.
      Et quand, miraculeusement, le convent se rebiffe, comment lors du rejet du budget de Graesel, il faut voir l’affolement et les contorsions pour se récupérer même si on doit flinguer son trésorier en public pour y arriver.
      Non, la gestion actuelle de la GLDF n’est pas démocratique, et je ne sais pas si une majorité de frères s’en préoccupe réellement, chacun préférant souvent tourné les yeux ailleurs pour ne pas avoir à s’en mêler.
      Alors, oui la loge de St Brieuc a utilisé un média de communication qui n’est pas prévu par nos statuts ; et alors? Qu’en est il du fond de la question?

      • 59
        Aurea
        30 septembre 2014 à 20:41 / Répondre

        tiens mon cher Aixcalibur tu parle d’une chanson que j’ai bien connu à la GLNF ………. Ils doivent lire tous les mêmes manuels de Management d’une Obedience Lol
        Et les départs massif ne les gênent pas (voir GLNF) ils repartent comme avant avec un peu plus de Tabliers Bleus et même ceux qui sont partis ils repiquent aux memes modes de gestion (voir Glamf)
        C’est amusant

      • 61
        yasfaloth
        1 octobre 2014 à 00:38 / Répondre

        Mouais… c’est en somme le très classique : « la fin justifie les moyens » !
        .
        Nul doute que les gugusses qui ont tranché récemment la gorge d’un de nos compatriotes pensaient de même (tu vois moi aussi je sais manier l’outrance à mon heure…).
        .
        Je remarque aussi que mon post portait sur la licéité de l’intervention du grand orateur et que tu me réponds sur celle des frères bretons…
        .
        Surtout que tu donnes toi-même le contre exemple (que tu nommes « miracle »), en démocratie si une opinion est majoritaire : elle s’impose !
        .
        Mais les frères en question ont sûrement pensé qu’un petit coup de pouce au destin s’imposait.
        .
        Qu’ils envoient leur missive à Geplu, passe encore vu la notoriété et la relative ouverture du blog… mais à la « Maçonne », qui passe son temps à vomir sur notre obédience… franchement, comment ne pas y voir la petitesse de celui qui va chercher les pires adversaires de son camp pour parvenir à imposer ses intérêts… cela porte d’ailleurs un nom…
        .
        Je suis entièrement d’accord avec le grand orateur quand il écrit : « C’est faire fi de l’intelligence des Frères des autres Loges en les jugeant incapables de se faire leur propre opinion ».
        .
        Quand à passer par les blogs, qu’est ce qui les empêchaient d’écrire individuellement à chaque atelier… n’avaient ils pas reçu l’annuaire… bon c’est un peu plus compliqué sur le plan de l’intendance, évidemment, mais cela aurait été tellement plus élégant !
        .
        Mais quand on veut nuire se soucie t’on de l’élégance ? A quoi rime donc cette mobilisation et ces insinuations contre Marc Henry qui « descend » de toute façon l’an prochain ?
        .
        Certains évoquent en privé une réponse, mais elle est tellement peu reluisante pour ceux qui la défendent, que personne n’ose l’expliciter…
        .
        Je suis, à titre personnel, (et je tiens à cette nuance) persuadé que tout cela tiens à ce que j’écris depuis longtemps : la grille de lecture profane est inadéquate pour comprendre ce qui se joue dans le projet de la CMF ! Une proportion non négligeable de frères, disposant pour certains d’une réelle influence locale, sont incapables d’y voir les vrais enjeux, et sont vent debout contre ce qu’ils ressentent comme un risque majeur pour leur appartenance aux petits réseaux de notabilités qu’ils se sont patiemment forgés, en partie grâce à leur « initiation ».
        .
        Le plus drôle dans tout ça, c’est que je ne souhaites pas non plus la fin des inter-visites, mais pour une toute autre raison : sans elles je n’aurai pas découvert une « autre » maçonnerie que celle que je vivais au GODF, une maçonnerie qui, il me semble, me correspond tellement mieux, et que je serais heureux de voir renforcée « dans l’esprit » par le projet en cours !
        .
        Cordialement

        • 62
          joaben5
          1 octobre 2014 à 09:30 / Répondre

          @yasfaloth.
          Que je trouve très engagé en faveur des propositions de la direction mais sans en argumenter le bien-fondé.
          Or avat les formes adoptées c’est bien de celà qu’il s’agit :
          – depuis le convent de juin 2015, MH est missionné pour énoncer les modifications nécessaires de la constitution GLDF pour satisfaire les attentes CMF …
          – Ces modifications avaient pour but une « reconnaissance » … objectif qui n’est plus accessible maintenat(sauf les illusions encore alimentées).
          – Ces modifications ont des conséquences lourdes sur la « vision GADLU » de GLDF et négatives sur les intervisites.

          Le débat sur ces réalités a-t-il lieu dans des instances adaptées internes à GLDF ? Selon tous les frères de GLDF que je rencontre, Non !
          De plus à lire les partisans dont tu fais partie, on constate aussi que la volonté n’est certainement pas le débat, mais de « faire passer » une action qui serait rejetée s’il y avait débat réel.
          Tu le dis d’ailleurs : il y aurait de « vrais enjeux » … donc ceux avancés au grand jour sont faux ! Enonces donc ces « vrais enjeux » !
          Il n’y a pas d’ « insinuations » contre MH … je n’en ai pas lu ! Si c’est le cas c’est regrettable …
          Donc en résumé, tu exposes qu’il y aurait des « vrais enjeux » incompréhensibles par les FM de base et il faudrait donc voter aveuglément pour ces vrais enjeux inconnus ?

        • 63
          Homme libre
          1 octobre 2014 à 09:47 / Répondre

          La parole est libre et la plume est serve. Qu’importe le blog et sa nature, ce qui compte c’est ce qui est exprimé par la loge « Ar Vreur ». Je ne vois pas que la maçonne vomisse sur la GLDF mais uniquement sur sa direction actuelle, que dis-je, surtout ses orientations qui ne mèneront nulle part. Elle ne s’attaque pas aux hommes mais aux idées exprimées. Seul le fond compte.
          Par ailleurs comment ne pas passer par les blogs, alors que, et est ce un hasard?, depuis quelques années les adresses mails des vénés ont été supprimées de l’annuaire des loges..Pas mal l’entourloupe..!
          Que reste t’il aux loges pour communiquer entre elles c’est à dire le législatif entre lui sans l’interférence de l’exécutif. IL faut relire Montesquieu mon cher et arrêter d’imposer les lois du SCDF à une fédération de loge qui se veut encore et doit rester démocratique.

        • 64
          aixcalibur
          1 octobre 2014 à 10:01 / Répondre

          « Quand à passer par les blogs, qu’est ce qui les empêchaient d’écrire individuellement à chaque atelier… n’avaient ils pas reçu l’annuaire… bon c’est un peu plus compliqué sur le plan de l’intendance, évidemment, mais cela aurait été tellement plus élégant ! »

          Mais tout aussi contraire aux règlements actuels : tout courrier concernant la Fédération doit être adressé à la GLDF !
          Si ça n’est pas contrôler la communication et verrouiller l’expression !
          On m’a même reproché d’écrire directement à une autre loge : le courrier devait transiter par le conseiller fédéral inspecteur de la loge …
          Liberté chérie !

        • 65
          aixcalibur
          1 octobre 2014 à 10:05 / Répondre

          INFO DU JOUR
          « Les autorités chinoises ont qualifié les manifestations d’« activités illégales » tout en invitant les « parties extérieures », aux affaires chinoises, à savoir la communauté internationale, à s’en tenir à l’écart. »

          Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? …….

        • 66
          yasfaloth
          1 octobre 2014 à 10:21 / Répondre

          @Joaben
          .
          Une fois de plus vous détournez et interprètez mes propos : oui il y a des « vrais enjeux » et ce sont pour eux que les députés ont jusqu’à présent largement et majoritairement voté aux derniers convents. Députés représentant les « frères de base » comme vous dites, que vous cherchez désespérément à mobiliser en jouant sur un prétendu manque d’information. Alors que des débats ont lieux depuis deux ans dans toutes les loges, que le GM est venu lui même expliquer un peu partout ces enjeux, et que, si le vénérables font leur boulot, tous les frères disposent de l’ensemble des textes et circulaires émis par la gouvernance…
          .
          Effectivement faut il encore qu’il les lisent… comme il faudrait que vous aussi Joaben vous lisiez les multiples réponses que l’on vous a donné et redonne concernant vos accusations répétées en boucle !
          .
          @Homme Libre
          .
          Concernant la maçonne, je t’invite à aller lire les articles ANCIENS sur son blog, tu verras que TOUS les frères de la GLDF y sont régulièrement traités de machistes réacs quand ce n’est pas pire ! On peut d’ailleurs apprécier l’esprit d’ouverture de cette personne en constatant qu’elle a fermé les commentaires sur son soutient indigné et outrancier aux frères bretons après la divulgation de la lettre du Grand Orateur !
          .
          De toute évidence, toute la maçonnerie « libérale » est à la manœuvre pour essayer de torpiller ce qui est en train de se passer à travers la CMF, comme je l’avais écrit avant le convent de juin, je crains et j’espère que cela ne serve qu’à renforcer la cohésion de nos frères…
          .
          Cordialement

        • 68
          yasfaloth
          1 octobre 2014 à 12:20 / Répondre

          @Aixcalibur
          .
          Je n’ai pas écrit que c’était plus « légal », j’ai juste écrit que cela aurait été plus élégant…
          .
          Pour ce qui concerne les adresses e-mail dans l’annuaire je me suis laissé dire qu’elles avaient été supprimées justement à la demande de certains vénérables qui se retrouvaient littéralement « spammés » pour des raisons parfois futiles, voire carrément profanes.
          .
          Il est clair que pour ce qui concerne la communication entre les loges, l’affaire d’Ar-Vreur au delà de l’opportunité de leur démarche pose une vrai question. Peut être serait il effectivement souhaitable de mettre en place des canaux qui permette les échanges et les débats sans que tout soit forcément « public » et que l’on soit tenté de passer, par exemple par « La Maçonne » 🙂 .
          .
          Je me souviens seulement qu’au Godf, il avait été mis en place un forum interne, et que celui ci a prestement été fermé quand il s’est avéré qu’il était finalement monopolisé et instrumentalisé par quelques loges… et, au final, quelques individus dans le style « Joaben de base »…
          .
          C’est un vrai problème, qui mérite sans doute désormais un vrai débat !
          .
          Cordialement

        • 69
          Aurea
          1 octobre 2014 à 12:48 / Répondre

          Aixcalibur – Mais pourquoi partir du pronce qu’ils ne l’ont pas fait !

      • 71
        aixcalibur
        1 octobre 2014 à 13:41 / Répondre

        Aurea
        tu peux nous le dire en français ? (;0))

        • 76
          Aurea
          1 octobre 2014 à 16:52 / Répondre

          Mais pourquoi partir du « principe » qu’ils n’ont pas envoyé la lettre directement à chacune des Loges !
          Faut verifier avant !

          • 94
            Odyseus
            2 octobre 2014 à 20:25 / Répondre

            Je suis secrétaire de ma loge, je n’ai rien reçu…Sauf erreur de ma part il n’a pas été fait mention de problèmes d’acheminement de courrier entre la Bretagne et la Provence.

    • 58
      Homme libre
      30 septembre 2014 à 20:00 / Répondre

      Structure démocratique, plaisanterie j’imagine de cher Yasfaloth puisque l’exécutif ne se gène aucunement d’intervenir lors des réunions régionales qui représentent entre autres instances le législatif. Il faut relire Montesquieu mon cher ami et surtout l’ensemble de nos constitutions, et règlements généraux.
      Il y a confusion des genres à la GLDF depuis plusieurs années et cela a de plus en plus de mal à passer.

  • 54
    Ronan
    30 septembre 2014 à 17:11 / Répondre

    Je voudrais simplement rappeler à ceux qui l’auraient oublié que le GODF n’est pas mixte. Ni quoi que ce soit du même genre, du reste.

    Les loges sont désormais libres d’intégrer qui elles veulent, sans que le sexe ne constitue un motif de refus (de même, des loges ont choisi de travailler à la gloire du Grand Architecte, et d’autres non, le tout sous la bannière de la liberté absolue de conscience).

    Ainsi, des loges sont demeurées masculines (en gros, les 2/3) et d’autres ont intégré des femmes (intégration ou initiation: le 1/3 restant).

    Mais le GODF est composé, non de frères ou de sœurs, mais de loges. En tant que tel, il n’est donc ni mixte ni masculin, mais composé de loges dont certaines ont opté pour la mixité.

    Concernant la question du droit de visite, à ce jour en effet rien de changé pour les frères du GODF qui ont toujours, bien évidemment, accepté implicitement les modalités de fonctionnement des loges qu’ils visitent: aurais-je idée de garder mes chaussures lorsque je vais dîner chez des amis japonais, ou de me découvrir dans la synagogue lorsque je vais au mariage d’un ami Juif?).

    En revanche, si cet ami me demandait de signer une charte de bonne conduite (par laquelle il signifie, toujours implicitement, qu’il me considère a priori comme un mal élevé auquel il convient de rappeler les bonnes manières) avant de franchir son seuil, je lui remettrais cérémonieusement le cadeau que j’avais apporté, je tournerais les talons et je m’empresserais de le rayer de mon carnet d’adresses pour manque inqualifiable de civilité (or, c’est ce que prétend faire la GL depuis quelques mois: pour l’heure, je n’y ai pas eu droit, mais j’attends le premier Véné qui voudra m’appliquer ce règlement d’une goujaterie insensée).

    Enfin, tout cela ne dit rien de ce qui se passera si le projet présenté du TRGM est approuvé par la Tenue de Grande Loge: de ce que j’en ai compris (l’interprétation est parfois acrobatique, ces derniers temps), les frères de la GL seront cordialement invités à ne plus nous visiter (au regard d’un serment qu’ils n’ont jamais prononcé, le tout « en conscience » si j’interprète bien le vœu). Par ailleurs et au mieux, la signature de l’engagement sera exigée si des « libéraux » prétendent s’inviter aux travaux. Ce qui, bien évidemment, pour moi comme pour tout frère d’une Obédience libérale un tant soi peu à cheval sur les principes, signifiera de fait la fin des intervisites.

    J’espère que l’avenir démentira mon pessimisme !

  • 50
    jccramnp
    30 septembre 2014 à 11:21 / Répondre

    Le « problème de la reconnaissance » du GODF par la GLDF me semble relativement simple: si la GLDF reconnait le GO, qui est devenu mixte, alors elle accepte de-facto la visite des Sœurs ce qui est contraire au Rite Écossais Ancien Accepté tel qu’il est pratiqué par la GLDF.
    Par contre les Frères du GO sont les bienvenus dans la mesure où, le temps de leur visite, ils se plient à notre rituel et à notre façon de faire.
    Ce n’est pas évoqué dans les commentaires, mais ce sera le même problème avec toutes les obédiences mixtes (DH, GLMU, GLMF etc )

    Ce qui fait qu’en définitive il n’y aura rien de changé dans nos relations avec les frères des autres obédiences.

    • 53
      Aurea
      30 septembre 2014 à 14:55 / Répondre

      Peut être ps aussi simple que cela car le principe de la régularité veut qu’il n’y ai pas de relation avec une Obedience dite « irrégulière » voir les basic principe
      Sans parler de la reconnaissance.
      Donc aucun lien d’aucune sorte avec une Obedience non régulière
      Il faut bien etre convaincu de cela !

  • 47
    Aurea
    30 septembre 2014 à 10:31 / Répondre

    C’est plus simple de dire que l’odeur vient d’ailleurs que de nettoyer les écuries !

  • 46
    LEF
    30 septembre 2014 à 10:05 / Répondre

    « Concernant la GL AMF, il s’agit d’un F qui s’est égaré. »
    Comment peut-on affirmer catégoriquement celà avant même d’avoir étudié le cas ? Ce type de procédé de discredit de principe montre en effet quelles sont les méthodes.
    Et on retrouve encore une autre méthode caracteristique : « vous n’êtes pas content de ce que veut faire passer la direction ? Partez ! »
    Ca donne une idée à quel point la notion de GL s’est totalement dépravée : Depuis les debuts de la FM, la GL est l’expression de la volonté des loges ! La GL a été créée pour çà !

  • 44
    Bleu-Ciel
    30 septembre 2014 à 09:35 / Répondre

    Quand je vois la photo de Taubira avec notre Grand Maître circuler sur le web…je m’interroge sur la circulation de l’info à la Grande Loge de France!!!

    • 49
      Aurea
      30 septembre 2014 à 10:38 / Répondre

      Communication qui ressemble étrangement a celle de FS1 dans les années fastes.
      Communication à la gloire du seul Pouvoir sans partage hors affidés avides de prébendes.
      AR VEUR A BESOIN DE NOTRE SOUTIEN DIRECT !
      Sur le Mail du VM aimablement mis à disposition dans le courrier de la GLDF’ qui dévoile en passant un F:.

      • 51
        MANGEDUFOIN
        30 septembre 2014 à 11:45 / Répondre

        Le courrier ne dévoile rien. C’est un courrier nominatif adressé à UNE personne . Celui qui dévoile, c’est celui qui porte sur la place publique ce courrier sans prendre la précaution de masquer le nom. Mais peut-être, avant notre hôte, est-ce l’intéressé lui-même…?
        Ha ha, ce blog est contagieux, voilà que moi aussi je me lance dans les sous-entendus et les procès d’intentions.

      • 52
        Occitan
        30 septembre 2014 à 11:55 / Répondre

        Euh, excuse moi mais qui a dévoilé un Frère? Le Grand Orateur ou celui qui a publié un courrier qui ne lui était pas destiné ou encore celui qui a donné ce courrier à qui n’en était pas destinataire?
        Je veux bien la communication, la transparence etc mais il ne faut pas déformer la vérité.
        Dans toute cette « histoire » il faut raison garder. Il y a des procédures en GLDF et pour le moment elles sont respectées. Ici ce que je lis ne sont que des suppositions sur la vrai volonté de MH. Supposition n’est pas vérité!! Le Député de ma RL votera en fonction de ce que la Loge aura décidé. Si ça ne me plait pas je sais ce que j’ai à faire. Ni plus ni moins.
        Bises à toutes et tous.

  • 42
    xm
    30 septembre 2014 à 09:33 / Répondre

    @ Auréa

    A titre personnel, je pense mon Frère que tu as tout à fait raison.

    Et ce qui pose le plus problème dans ce dossier est la relation avec les Frères du GODF et des autres obédiences libérales.

    Marc Henry n’a jamais été clair sur cette question. Il dit qu’il est possible de maintenir des liens avec les frères du GODF tout en rompant avec leur Obédience. Qui va croire sérieusement cela, d’autant plus que les différentes déclarations des 5 Grandes Loges sont des plus concrètes sur ce point?

    Marc Henry n’a jamais joué la franchise sur ce dossier et maintenant il s’attaque aux Frères qui posent des questions.

    • 45
      LEF
      30 septembre 2014 à 09:59 / Répondre

      En fait cette obscurité est pour MH la necessité d’un double langage :
      – il sait pertinemment que s’il annonce clairement ses intentions de rejoindre la mouvance GLAMF avec toutes les conséquences sur la religiosité, les limites sectaristes, ce serait rejeté. Il tient doncc un discours en interne de « rien ne va changer ».
      – par contre, si « rien ne change » c’en est terminé de ses objectifs de « reconnaissance »(même si c’est terminé dans tous les cas, faut maintenir l’illusion) : donc il faut tenir un discours de « on change tout » pour les 5 GL.
      D’où cette volonté de faire passer sans émouvoir les freres, hors d’un convent, des modifications constitutionnelles lourdes de conséquences.
      Et patatras ! voila une loge qui met sur la table les enjeux REELS ! Il faut lui taper sur la tête avant que d’autres s’avisent aussi de réfléchir !

      • 48
        nekam
        30 septembre 2014 à 10:37 / Répondre

        Joaben sors de ce corps!

  • 38
    Aurea
    30 septembre 2014 à 09:10 / Répondre

    Bonjour à tous par çe matin pluvieux et plus vieux. Je voudrais poser la question à cette honorable Assemblée Virtuelle.
    La Forme revêtu par le message de cette Loge ne ressortirait elle pas d’une question de Fond ?
    Attaquer donc la seule Forme sans répondre au Fond celà ne ressortirait il pas d’une volonté d’évacuer une question de Fond jugée redibitoire et insupportable par le pouvoir ?
    Celà ne serait ce pas une façon de museler une certaine opposition à la toute puissance de la tete sur les pieds !
    A titre d’exemple vous avez la GLAMF’ qui se trouve au même moment devant la meme problématique et qui tente de régler le Fond en attaquant la Forme.
    Et avant celà il y a eu la GLNF’ avec une triste ressemblance qui semble avoir la faculté de se reproduire par clonage.et avant ela monarques de droit divin, empereurs de droits canon, présidents de droite et de gauche ……….. A vous lire

    • 41
      LEF
      30 septembre 2014 à 09:26 / Répondre

      Tres juste, aurea !
      Ceci ne peut qu’attiser les soupcons de tous les mebres de GLDF sur une volonté de faire passer sournoisement ces modifications de constitutions… dont manifestement la direction sai que si elles etaient clairement exprimées conduiraient à un rejet.

  • 32
    colonne
    29 septembre 2014 à 18:49 / Répondre

    Geplu,
    Je suis toujours aussi surpris, quand j’entends ou lis certains frères utiliser l’expression : »Un maçon libre dans une Loge libre… » et y donner un sens, qui sous entendrait que l’on pourrait, le cas échéant, faire ce que bon nous semble, quand bon nous semble, sans avoir ainsi de comptes à rendre à qui que ce soit.
    Nous avons pourtant tous dans nos Loges un Frère Orateur qui est le garant du respect de la loi (avec un petit l) et de la bonne application de nos règlements généraux.
    Je ne jugerai donc pas ici le bien fondé des interrogations de nos frères de la Loge « Ar Vreur », mais préciserai simplement que c’est plus certainement la méthode choisie pour exprimer cette interrogation qui est en cause.
    J’avoue l’être plus encore, pour le dire avec d’infinies précautions, par le fait de rendre publique la réponse de l’obédience…
    Je trouve que les méthodes de la Loge « Ar Vreur », sont « Na Vrantes »…
    Enfin et pour en revenir à cette notion de liberté, sans doute qu’il faudrait nous évertuer à l’entendre, possiblement et plus sûrement, dans le sens d’une libération.

    • 35
      GépluAdministrateur
      29 septembre 2014 à 20:25 / Répondre

      à Colonne.
      Excuse-moi tout d’abord d’avoir supprimé de ton commentaire les abréviations maçonniques, mais comme il est dit à côté de l’espace de saisie elles ne sont pas de mise sur le blog. Nous ne sommes pas ici dans un espace privé. Tout ce qui est écrit ici est public.

      Pour l’expression du maçon libre dans une Loge libre, il est évident, et je pense admis par tous les frères et sœurs raisonnables, l’immense majorité, que le simple fait d’appartenir à une obédience, quelle qu’elle soit, sous-entend d’en connaître et respecter la Constitution et les Règlements Généraux. Ça s’appelle la discipline librement consentie. Mais généralement, et heureusement, ces R.G. n’interdisent pas la liberté d’expression (je ne parle pas de la liberté de conscience). Or c’est ce qui est en cause ici, et c’est là que ça devient grave. Dans nos obédiences nous ne sommes pas dans des régiments ou pire dans des dictatures. Les grands élus, quelle que soit l’obédience, n’ont pas d’ordres autoritaires à donner. Ils gèrent, pour un temps donné, leur collectivité en fonction des mandats que leur ont donnés leurs Convents et n’interviennent en discipline que lorsqu’il y a abus ou débordement. Est-ce ici le cas ?

      Avant de publier le texte d’Ar Vraur il y a 15 jours j’avais pris la précaution de vérifier auprès de son Vénérable qu’il s’agissait bien d’un acte collégial engageant la Loge tout entière, et voté régulièrement par ses membres, ce qu’il m’a affirmé. Donc de ce côté c’est clair, le Vénérable avait mandat de sa Loge pour s’exprimer, et même sur les blogs c’était induit. Ça plait ou ça ne plait pas, mais il est clair qu’aujourd’hui pour toucher rapidement le plus grand nombre de frères et de sœurs les blogs comme celui-ci existent, et qu’ils sont efficaces. Peut-être serait-il temps de s’en apercevoir au niveau des instances des grandes obédiences, la communication passe aujourd’hui par ce canal. C’est cela aussi la « transparence ». Est-ce un bien, est-ce un mal ?… Tout se discute, et tout est une question de mesure et de responsabilité, et je suis conscient des miennes. Et surtout si nous ne le faisons pas « entre nous », ce sont des blogs profanes qui s’en chargeront.

      Si j’ai pris hier soir la responsabilité de publier cette fameuse lettre du Grand Orateur (je suis parfois destinataire d’autres textes que je ne publie pas), c’est qu’après l’avoir bien lue j’ai pensé qu’on était réellement là dans l’abus de pouvoir, dans la tentative d’intimidation et les pressions pour « faire taire », ce que je ne peux accepter et nous ramène à notre point de départ, la liberté d’expression, et le maçon libre dans une Loge libre.

    • 40
      LEF
      30 septembre 2014 à 09:21 / Répondre

      Manifestement les tenants de la demarche pro-MH se gardent bien de quelque analyse des propos de la loge … Alors que s’ils étaient erronés, selon eux, ce serait interessant de le faire savoir.
      En fait, ils attaquent la loge et geplu en discreditant, minimisant et en menaçant. Ce qui donne une idée de l’élégance.
      Voilà en plus la notion primordiale de LIBERTE, la première exigée à tout FM attaquée elle aussi, au profit d’une soumission de principe.
      Il y a vraiment pour les ferres de GLDF de quoi réagir !

  • 31
    MARC AUREL
    29 septembre 2014 à 18:42 / Répondre

    Toute cette agitation est tout de même extraordinaire puisque ce qui est contesté par le Grand Orateur de la GLDF n’est en aucun cas l’expression de l’opposition de la Loge AR VREUR aux réformes proposées, mais la forme qu’elle a pris.
    Ce n’est donc qu’une question de forme, cessez d’en faire arbitrairement et en dépit de la vérité une question de fond.
    Les Maçons seraient-ils victimes, comme le panel représentatif des sondages, d’expressionnite aigue ???

    • 36
      aixcalibur
      29 septembre 2014 à 20:59 / Répondre

      Alors les blogs c’est bien quand ça arrange (voir JL Turbet) ou quand le GM a envie de causer dans le micro, mais c’est mal quand on critique ? Comment faire entendre sa voix par courrier officiel aux grands officiers quand ceux ci ne répondent pas et de diffusent pas les avis contraires à la ligne du parti ?
      Pourquoi on évite un vrai débat sur un an avec remontées par les vénérables loge par loge au lieu de manipuler le convent avec des questions fermées.
      Depuis le début, nous sommes un certain nombre à demander quel est l’objectif de cette CMF. La seule réponse a été « Pour réunir ce qui est épars » ce qui est un marronnier maçonnique qui ne veut rien dire surtout quand les décisions prises ou les textes proposés font le contraire ? Dernière démonstration en date avec le grand dîner de la GL auquel AUCUNE obédience était invitée.
      Admettons que depuis le début, ce n’était pas l’opportunité d’une reconnaissance de la GLUA qui était visée (ce qui pourtant était le cas, j’en suis convaincu). Quel était alors l’objectif ? Faire désolidariser les 5 GL européennes de la GLUA pour faire GLUE qui allait à son tour donner une « reconnaissance » à qui ça lui chante ? Il faut être un doux rêveur pour penser que les 5 GL allaient marcher à l’encontre des ordres de Londres.
      Quel progrès vers le réunir ce qui est épars !
      Réunir ce qui est épars c’est se reconnaître mutuellement sur la base d’une initiation authentique au niveau des loges et laisser les VM juges de ce qu’ils doivent accepter ou pas. C’est la loge qui initie et c’est elle qui est le mieux à même de « reconnaître » un frère.
      Tout le reste n’est qu’agitation égotique de maçons qui ne savent revenir sur les colonnes après avoir servi la FM.

    • 37
      chicon
      30 septembre 2014 à 08:21 / Répondre

      @marc aurel : expressionite aigue bien vu, associee a cordonite aigue dans les cas les plus graves.

  • 26
    Palingenius
    29 septembre 2014 à 17:18 / Répondre

    Bonjour tout le monde. Je crois qu’avant de crier à la dictature, il faut attendre d’avoir tout les éléments.
    1) Est ce tous les FF de la Loge Avreur, aprés vote et concertation en tenue solennelle, qui ont décidé de lancer cet appel ou est ce l’initiative de 2 ou 3 FF (tout est possible,et ça c’est déjà vu)? Si c’est l’initiative de quelques uns peut être que d’autres FF de la Loge s’en est plaint au grand orateur….s’il y a eut vote il doit alors y avoir un compte rendu…ils le fourniront….
    2) Toute communication à caractère public (médias ou autres) doit recevoir l’autorisation du conseil Fédéral (conf. Réglements généraux). Rien d’original, puisqu’au GO c’est la même chose….Je me rappelle d’un FF du GO qui s’est retrouvé devant le conseil de discipline parce qu’il avait répondu à une interview dans l’express sans avoir eu d’autorisation (et dans la quelle il ne parlait que de son vécu).
    Je pense que des maçons chevronnés et connaissant le réglement devraient s’attendre à cette réaction (qui ne préjuge pas d’ailleurs du résultat).

    • 34
      Homme libre
      29 septembre 2014 à 19:49 / Répondre

      Ce n’est pas exact..Car les décisions de la Cour européenne des droits de l’homme qui s’appliquent à tous en ce compris à des institutions comme les nôtres sont très claires et très explicites. C’est la liberté d’expression qui prime sauf atteinte à la vie privée et à l’honneur, ce qui n’est pas le cas ici. Il va falloir donner des cours de droit dans les obédiences. A défaut les tribunaux risquent de s’en charger.
      Par ailleurs, si j’ai bien lu l’appel de la loge concernée c’est un appel aux autres loges et elle en a totalement le droit, ce n’était pas aux fins de se substituer à l’obédience. Un peu de finesse juridique avant de prendre position.

  • 24
    serer
    29 septembre 2014 à 16:59 / Répondre

    J’imagine que le sujet a dû être évoqué lors de certaines installations des VM et collèges GLDF ?
    Sait-on quel langage l’installateur a tenu, si la question lui a été posée ?
    1 – On a réfléchi pour vous : serrez les rangs et fermez vos gu…es.
    2 – Il faut que tout change pour que rien ne change, à la mode Tancredi.

  • 23
    xm
    29 septembre 2014 à 16:19 / Répondre

    Je suis désolé d’intervenir une troisième fois (bien que nous soyons sur un blog).

    Mais selon certains Frère, pour respecter l’ordre, on doit obéir pour dépasser nos individualités.

    Je suis désolé mais là c’est une secte.

    Et mélanger les histoires d’obédiences avec les relations entre Frères, c’est de la manipulation pure et simple. Considérer des Frères comme parias parce que leur obédience a pu éventuellement causer du tort si minime soit- il (parce ce qui est mis en avant est digne d’une cour de récré) à une autre, je ne vois pas le lien.

    • 27
      HRM
      29 septembre 2014 à 17:28 / Répondre

      il faut mieux lire que ça;
      QS: comment être dans un Ordre Maç et qui ne soit évidemment pas une secte ?
      En y entrant librement, (conf le Cab de rflx)pour les raisons qui fonde l’existence même de cette Ordre ( lire les bons auteurs: Fichte par exemple parmi d’autres, et pas pour ses seules pulsions individualistes;
      travailler pour apprendre à en connaître ces raisons profondes, ce qui est la seule raison de la progressivité.
      en sortir en toute liberté si en désaccord.

    • 30
      rause
      29 septembre 2014 à 18:12 / Répondre

      Être F.M.n’est pas un engagement structurel ,c’est un engagement philosophique, progressiste et fraternel . L’appartenance à une obédience n’est qu’un détail administratif . Si tu n’acceptes pas l’orientation nouvelle dictée pour des raisons hégémoniques sur la scène française : continues ton engagement ailleurs .

  • 22
    LEVESQUE Lionel
    29 septembre 2014 à 15:28 / Répondre

    Les obédiences existent pour fédérer, quand elles s’écartent de leur rôle elles connaissent de grands désagréments mais le problème du GODF, ce ne sont pas les FF.°. qui en font partie, c’est qu’ils veulent toujours parler au nom de la F.°.M.°. et exercer un pouvoir hégémonique. Dans ces conditions je m’abstiens de participer au brouhaha médiatique dont, de toute façon, nous sommes tous les victimes expiatoires. Je me recroqueville dans ma petite loge de Saint Jean qui ressemble comme une soeur à celle que décrivait Kipling.

    • 25
      Papy grincheux
      29 septembre 2014 à 17:08 / Répondre

       » Mais à la réflexion, c’est un malheur extrême que d’être assujetti à un maître dont on ne peut
      jamais être assuré de la bonté, et qui a toujours le pouvoir d’être méchant quand il le voudra. Quant
      à obéir à plusieurs maîtres, c’est être autant de fois extrêmement malheureux. » Sacré Etienne! Qu’en penses-tu Lionel?

      • 28
        HRM
        29 septembre 2014 à 17:32 / Répondre

        c’est pour cela qu’existe le mythe symbolique d’Hiram et la symbolique d’installation traditionnelle du VM (et qui ne se pratique plus)
        Ce qui est sur c’est qu’il ne s’agit pas d’un club de bisounours ou l’échange se fait avec des coquillages

  • 21
    HRM
    29 septembre 2014 à 15:27 / Répondre

    tout cela ressemble de plus en plus au B…… des FM du XVIII;
    sur l’échiquier les pièces semblent désormais se déplacer indépendamment des joueurs et elles ne suivent plus les règles et notamment elles essayent de jouer dans l’espace sur des plans de jeux superposés et ampilé( playchest 3D)
    Ainsi les buts de la FM, en tant qu’Ordre, ne sont plus lisibles pour ses membres et pas transmis, les FF sont comme tout profane en inflation de leurs pulsions individualistes auxquelles ils restent d’autant plus aliénés qu’ils se croient touchés par la « grâce » de ce qui est bien une pseudo initiation …. et qu’ils ne doutent pas un instant de la puissance de leur individualisme …. dans ce contexte, l’aphorisme du FM libre dans un loge Libre est une usurpation quand il est approprié par des pseudo initiés, non éclairés du sens traditionnel du contrat « social » qui accompagne, intimement de tout temps, toute initiation authentique: les VM et les Surv. sont depuis de nombreuses années responsables de cette rupture de la transmission. … le monde change et la FM telle qu’actualisée ne montre aucune adaptation possible et nous allons ainsi, au mieux vers la folklorisation de la FM et au pire correspondre aux reflets de l’image en abîme que donne de nous la vérité de l’antimaçonisme : that tinks

    • 33
      Aurea
      29 septembre 2014 à 18:58 / Répondre

      Tres bien ! Tres tres bien ! C’est tout à fait celà ! Bravo

  • 18
    Lucien
    29 septembre 2014 à 12:27 / Répondre

    On parle souvent de la carotte et du bâton. Là où est la carotte ?…

  • 17
    jambo
    29 septembre 2014 à 12:26 / Répondre

    Je constate une fois de plus la désinformation sur les principes de la régularité qui président à la constitution de la CMF. Et je suis surpris que GEPLU colporte des mensonges sur , en particulier la notion de GADLU, qui selon lui serait pour les GL régulières, Dieu, créateur suprême. Or c’est faux, et je pense qu’il le sait parfaitement, pour fréquenter dans le nord de la France des loges de la GLDF en particulier.
    Le GADLU est pour la GLAMF quelque chose qui offre une vaste liberté d’interprétation, allant pour le RER de cette notion de créateur c’est vrai, mais pas pour le REAA qui laisse la réflexion aller vers des notions de « Principe » voire pour d’autres des idées de force ou d’âme du monde, très spinoziennes.
    La GLUA elle-même parle dans un texte posé ici même il y a peu de « A supreme being » c’à d. non pas THE supreme being qui serait réducteur mais A supreme being bien plus ouvert.
    La GLIf est quant à elle bien plus proche des principes anglais de 1929, avec une notion très « religieuse » du GADLU.
    Mais c’est justement pour accueillir cette diversité que la CMF se constitue, dans le respect réciproque.
    Alors à quoi sert-il d’agiter un chiffon rouge destiné seulement à travestir la vérité, en laissant entendre qu’il y aurait je ne sais quelle régression vers des principes obsolètes, car c’est faux et trompe les FF.
    Pour que le débat soit propre et honnête, il faut que ses bases ne soient pas pipées. Je te remercie par avance.

    • 19
      GépluAdministrateur
      29 septembre 2014 à 12:39 / Répondre

      à jambo, puisque tu m’interpelles : je ne « colporte » rien, je ne fais que reprendre les textes de la Loge Ar Vreur, aussi libre de s’exprimer sur sa perception de ce qui lui est proposé que toi j’espère ?

    • 20
      Homme libre
      29 septembre 2014 à 13:26 / Répondre

      alors pourquoi restreindre les inter-visites avec des FF d’autres obédiences que nous avons toujours fréquentés?

    • 39
      Homme libre
      30 septembre 2014 à 09:13 / Répondre

      Vous parlez de ce qui existe actuellement, mais attention ce que l’on nous propose de voter au mois de décembre c’est autre chose, et hiram be a tout a fait raison de la souligner. Lui au moins il a lu la proposition de modification des règlements généraux de la GLDF

      • 43
        Aurea
        30 septembre 2014 à 09:33 / Répondre

        Mon TC Homme Libre Bravo au delà des circonvolutions convenues du langage tu as mis le doigt sur le probleme de fond ! Transforme par les pouvoirs en PROBLEME de Forme !
        A noter que la meme question préoccupe des Ff de la Glamf et qui reçoit a peu près la meme reponse.
        Se soumettre ou se démettre !
        La GLNF a vécu de facon plus diluée dans le temps 1990>2010 la même problématique qui a trouvé son point d’orgue avec FS1.
        Debout les Enfants de la Veuve !
        Soyons Francs Maçons pas Frais Moutons !

  • 16
    Redsquare
    29 septembre 2014 à 12:08 / Répondre

    Des maçons libres dans une loge libre !.. Cela laisse songeur. Pourquoi une RL n’aurait-elle pas le droit d’avoir un avis différent que celui de la GM de la GL ? Cette différence, et pour être exact, l’expression de cette différence n’est-elle pas une richesse pour la GLDF. Je suis choqué car je ne me résigne jamais, mais pas surpris, des propos agressifs du Grand Orateur. Après le radicalisme du GM de la GLNF, les bizbiz entre différentes GL et Degrés de « Sagesse », cette nouvelle expression « Suites possiblement dommageables… » va sans doute entrer dans l’histoire maçonnique comme un « must » d’intolérance et de dirigisme là où on s’attendrait le moins à le trouver… Gémissons, gémissons… mais peut-on encore espèrer ?

  • 15
    Homme libre
    29 septembre 2014 à 11:38 / Répondre

    Lionel LEVEQUE et RAUSE
    La règle reste la règle, soit, mais là il ne s’agit pas de règle que personne ne met en cause, il s’agit d’un principe fondamental qui est qu’un maçon doit être libre dans une loge libre, et le souhait de FF d’ un débat de fond sur la modification de textes fondamentaux concernant la vie de leur obédience et par suite de leur loge. Si la règle était la règle on ne proposerait pas régulièrement, au gré des inconstances politiques des dignitaires de l’obédience, de modifier les règlements généraux ils seraient quasi intangibles. Qui veut modifier la règle ? Qui veut conserver les principes de 1953.
    Ce qui n’a pas été le cas jusqu’à ce jour, puisque les votes du convent n’ont pas été pris en compte par les instances notamment sur les inter-visites. Il y a les discours et les écrits c’est ce que la loge Ar Vreur a voulu souligner si j’ai bien compris son message.
    Vouloir le passage en force de dirigeants, sans tenir compte de l’avis de FF, n’a rien de maçonnique, et la revendication de la règle (laquelle) n’est qu’une emplâtre sur une jambe de bois. On peut être pour la tradition et tenir compte de l’époque dans laquelle nous vivons. A défaut on s’enferme dans le dogmatisme, et de FF de la lumière, nous devenons des fils des ténèbres. Triste évolution qui marquera à terme la fin de la maçonnerie il suffit de constater la chute des effectifs dans les pays anglo-saxons pour s’interroger avec intelligence sur notre rôle et sans sectarisme sur notre mission.

  • 14
    xm
    29 septembre 2014 à 11:31 / Répondre

    La GLDF devient de plus en plus réac.

    La réaction de quelques Frères peut en donner une idée. C’est du genre taisez-vous. On ne pourra plus accueillir des visiteurs du GODF qui rendent visite depuis des années, il faudra leur fermer la porte au nez (de toute façon de manière pratico- pratique, si les textes sont votés, il n’y aura pas d’autres solutions. Que l’on se le dise)

    Moi, mais c’est personnel, je ne vois pas comment couper les liens avec le GODF et pouvoir encore recevoir ses Frères. Marc Henry n’a d’ailleurs jamais apporté de réponse claire à ce questionnement qui est basique.

    De plus, le droit profane rendrait le fameux article 196 contraire à la liberté d’expression.

    Quant aux attaques personnelles contre les dignitaires mises en exergue, avec la plus grande objectivité, je n’en vois pas dans la déclaration. Si un Frère peut éclairer.

    Moralité, il est impossible de discuter des changements au sein de l’Obédience ni à l’intérieur (aux questions simples et précises, on fait des réponses alambiquées et/ou difficilement compréhensibles. La circulaire n° 35 en est un bon exemple écrit), ni à l’extérieur.

  • 12
    MARC AUREL
    29 septembre 2014 à 11:05 / Répondre

    Je comprends bien que lorsqu’on est un opposant on se jette éperdument dans tout ce qui favorise son opposition, néanmoins il est à noter que ce qui est contesté par le GO de la GLDF n’est en aucun cas l’expression de l’opposition de la Loge AR VREUR aux réformes proposées, mais la forme qu’elle a pris.
    Il ne sert à rien d’exploiter la réalité des faits de manière démagogique pour fonder sa critique ; c’est hélas le cas de l’article et des 9 commentaires qui précèdent.
    C’est regrettable parce que, comme d’habitude, la subjectivité n’apporte rien.

  • 11
    rause
    29 septembre 2014 à 11:04 / Répondre

    Il est en F.M. des règles de fonctionnement des Loges qu’on ne peut ignorer au risque d’une « chienlie » qui ne profite qu’à nos détracteurs. Sous prétexte d’une « démocratie d’initiés » si tout à chacun exprime son avis hors du Temple la F.M. deviendra inaudible . Est ce le but recherché ?

  • 10
    LEVESQUE Lionel
    29 septembre 2014 à 10:49 / Répondre

    Dans un Ordre initiatique qui veut demeurer un Ordre et non une vulgaire association où l’on parle en langage profane de problèmes sociétaux comme si on avait des compétences pour ce faire, il y a LA RÈGLE et non des règlements, c’est toute la différence qui a toujours existé entre le GODF et nous. Si nous avons frappé à la porte du temple (et personnellement i y a déjà 44 ans) c’est à coup sûr pour vaincre nos passions, du moins à les comprimer comme le souligne notre signe d’ordre, pas pour « bavasser » comme de sottes commères. J’ai dit !

    • 13
      Joaben
      29 septembre 2014 à 11:29 / Répondre

      Cher Lionel.
      Il ne suffit pas de s’enfler de mots « ordre initiatique » pour prendre une attitude suffisante et d’obstruction.
      Ce discours de l « Ordre » employé par les apparachiks d’obedience est détaché de toute réalité initiatique, mais aussi de toute base …
      Exemple : les « Constitutions de l’Ordre » GLNF, que mettent-elle en avant en PREMIER : la LIBERTE ! idem UGLE.
      On comprend dans ton discours que justement exprimer cette liberté donnée par l’Ordre est du « bavassage de commères » …???

      Tel est en effet ce qui se dégage de ce groupe voulant passer en force une evolution de gLDF vers un fonctionnement sectaire : un mépris profond des frères, des loges, mais aussi des valeurs fondamentales de la FM !

  • 7
    xm
    29 septembre 2014 à 09:56 / Répondre

    Le GM Henry se pavane avec politiques, écrivains, acteurs et peoples en faisant des déclarations contre le FN et en même temps utilise des méthodes que ne renierait pas un régime autoritaire.

    On vit vraiment dans un monde de fou. Le profane entre même en Loge et au plus haut niveau.

  • 6
    aixcalibur
    29 septembre 2014 à 09:53 / Répondre

    Les loups ont beau se déguiser en agneaux, ils restent des loups !
    Est ce que mes frères de la GLDF vont enfin ouvrir les yeux sur ses basses manipulations ?

  • 5
    Joseph Tallot
    29 septembre 2014 à 09:45 / Répondre

    Quelle tristesse !

    C est l occasion de lire le dernier article publié par La Vigie Fm :

    A QUOI SERT UNE OBEDIENCE EN 2014 ?

  • 4
    Joaben
    29 septembre 2014 à 09:37 / Répondre

    C’est révélateur de plusieurs malaises à la direction de GLDF :
    – Une inquiétude de l’ampleur que prend la contestation.
    – Une gêne du « Conseil Fédéral » qu’un débat sur le bien fondé des propositions MH se développe
    – Une volonté de « passer en force » et à la sauvette une modification lourde de la GLDF.
    – L’absence de discussion sérieuse et réelle, sans pression.

    Le fait qu’un tel débat se déroule sur des blogs devrait faire réfléchir les dirigeants d’obedience, habitués à passer en force ou à la sauvette.
    Ils ne peuvent s’opposer à l’existence des blogs externes, la volonté de liberté du débat est forte.
    Il est nécessaire qu’un espace de discussion libre pour les FF de GLDF se mette en place.

    Les modifications de constitution GLDF ne sont pas du tout anodines, sont en opposition avec les votes du convent.
    Il est particulierement léger de vouloir les faire passer ainsi dans un « moment conventuel ».
    Pourquoi donc GLDF ne peut accepter l’ouverture d’un debat, sans pression et un vote du convent sur une telle orientation lourde en juin 2015 ?
    … ou organiser un convent exceptionnel(je ne sais si c’est possible ..).
    Où est l’ « urgence » invoquée ??

  • 3
    Christian
    29 septembre 2014 à 09:29 / Répondre

    Qu’est ce qu’on est bien au GODF …..

    • 8
      Papy grincheux
      29 septembre 2014 à 10:00 / Répondre

      Qu’est ce qu’on est bien quand on n’est plus au GODF ….

      • 9
        Joaben
        29 septembre 2014 à 10:26 / Répondre

        Qu’est-ce qu’on est bien quand les obediences restent à leur place … (utilitaire).

  • 2
    triangle
    29 septembre 2014 à 09:27 / Répondre

    bof…un jour il sera trop tard…et il n’y aura plus d’obédiences…alors laissons les chefs être chefs

  • 1
    nanook
    29 septembre 2014 à 08:32 / Répondre

    Visiblement toutes les obédiences fonctionnent de la même manière ; on s’appuie sur des règlements faits sur mesure pour faire taire toute contestation (Cf. l’affaire du Myosotis Occitan à la GL-AMF). La forme mis en avant pour cacher le fond…
    On est tous passés par là.

    Bonne chance à nos FF. de la GL-AMF et de la GLDF.

    • 29
      ANTARES
      29 septembre 2014 à 17:46 / Répondre

      Concernant la GL AMF, il s’agit d’un F qui s’est égaré. Tout comme une hirondelle ne fait pas le printemps, un F ne fait pas à lui seul une révolte, une contestation…
      Je peux comprendre les FF d’AVREUR,mais c’est à l’ensemble des FF de la loge de décider, et s’ils ne se sentent pas bien dans une obédience, à eux d’en tirer les conséquences, mais c’est un problème interne à la GLDF qui doit se régler entre FF de la GLDF
      Pour moi la maçonnerie est un espace de liberté avec des règles de vivre ensemble qui sont à la base la démocratie, le libre arbitre( qui ne veut pas dire athéisme de libro arbitro Erasme), la fraternité et le respect de la Tradition.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous