Mathoniere avril 2018

La transmission des savoirs chez les compagnons tailleurs de pierre aux XVIIIe et XIXe siècles

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 28 avril 2018
  • 5
    Désap.
    1 mai 2018 à 17:40 / Répondre

    http://expositions.bnf.fr/franc-maconnerie/arret/01-2.htm
    .
    Je conseille vivement la lecture de ce texte de JM. Mathonière, de manière à reprendre le bon chemin de réflexion, d’entamer une pratique juste de la Maçonnerie et ainsi d’en finir avec l’idée saugrenue des « opératifs incultes » propagée par les mêmes affirmant la théorie -imbécile- dite de « l’emprunt », historiens maçons qui n’ont rien trouvé de mieux que se baser sur des travaux profanes auxquels il ne peut que manquer une dimension, celle bien explicite de l’initiation, de sorte que lesdits travaux ont peut-être -car rien n’est moins sûr- un intérêt historique, mais ne saurait aucunement représenter une quelconque réalité de la Franc-maçonnerie précédant 1717 ou s’agissant des desseins de Anderson et Desaguliers.
    .
    Les maçons sensibles à la signification précise du dernier paragraphe de cet excellent article travailleront résolument la géométrie, l’architecture, la perspective, l’arpentage, la gnomonique, toutes choses présentes dans le rituel maçonnique et trop souvent perçues comme exclusivement allégoriques, ou pire « poétique » et ne pourront qu’être consternés des sornettes propagées par les sus-nommés maçonologues dont la prétention va jusqu’à tenter de nous détourner du Mestier au profit, soit d’un club-service, soit d’une bigoterie intellectuelle, soit d’un cercle de réflexion politique.
    .
    Amitiés fraternelles au TCF JM. M.

    • 6
      Désap.
      1 mai 2018 à 18:01 / Répondre

      J’ajoute que l’on comprendra également à quel point les références bibliques présentes dans le rituel maçonnique ne sont qu’un masque visant à rassurer des autorités religieuses ayant pouvoir de sanctions liberticides.

      • 7
        Jules
        1 mai 2018 à 19:40 / Répondre

        « des autorités religieuses ayant pouvoir de sanctions liberticides. »
        Au XVIIIe siècle, oui. Et c’est ce qu’elles ont perdu et ce qu’elles cherchent à retrouver…
        Dieu nous en garde ! :-))

    • 8
      Jean-Michel Mathonière
      1 mai 2018 à 20:07 / Répondre

      Merci MTCF pour cette recommandation.
      Bien fraternellement.

    • 9
      lazare-lag
      1 mai 2018 à 20:28 / Répondre

      Ou pire « poétique ».
      Que doit-on ici comprendre?

      • 10
        Désap.
        1 mai 2018 à 22:31 / Répondre

        « romantique » si tu préfères, c’est en effet plus significatif pour mon propos.

  • 3
    Jean-Michel Mathonière
    1 mai 2018 à 09:03 / Répondre

    Merci Géplu pour cette annonce qui provient au départ de mon propre blog (Paperblog est un agrégateur de blogs).

    Il s’agissait d’une communication à caractère académique limitée à environ 15 minutes. Pour ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’y assister, j’ai réalisé une vidéo : https://www.youtbe.com/watch?v=3yxgUH89n1Q

    Quant aux savoirs incommunicables, ils ne sauraient se développer sans acquérir tout d’abord les bases communicables…

    • 4
      Chicon
      1 mai 2018 à 12:07 / Répondre

      (3) votre exposé est remarquable. C’est par tout ce qu’il renferme et patiemment etudié que je suis arrivé doucement a la franc-maçonnerie qui est un « rejet » de l’arbre planté par Vitruve

  • 2
    HRMS
    30 avril 2018 à 12:36 / Répondre

    Ce qui est incommunicable c’est ce qui est appris en faisant et qui simultanément nous re-forme, nous con-forme, nous per-fectionne ; On est ce que l’on devient par ce que l’on fait;
    A ce qui ne font pas, rien n’est transmis, car ne faisant pas il n’y a rien à transmettre

  • 1
    Chicon
    30 avril 2018 à 12:12 / Répondre

    Ce savoir est incommunicable par la parole, il ne se transmet que par les gestes répétés sur les outils façonnant des images, images en relation avec le monde céleste.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous