Sainte-Sophie
La basilique Sainte-Sophie, où les musulmans ont réussi la synthèse architecturale orient-occident dans le plus profond respect des uns et des autres.

La laïcité, selon Kemal Atatürk

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 10 mai 2016
  • 3
    SEVIN Pierre
    16 mai 2016 à 12:26 / Répondre

    Comment ne pas souscrire pleinement à ces propos , à ce dialogue imaginé par notre Frère FRANKESKI ?
    Et, bien sûr, comment ne pas tracer un parallèle avec quelques aspects plus ou moins inquiétants de la situation actuelle dans notre cher et beau Pays ..?
    L’Education Nationale, le Concordat « Alsace-Moselle »… sujets à revisiter avec l’esprit de la Loi de 1905 et la vision de Jules FERRY…
    La seule « Ecole Libre », c’est l’Ecole Publique » – et l’argent public doit aller à cette dernière…ce sont quelque 15 milliards d € qui vont chaque année vers les écoles confessionnelles.
    Quant à la vision laïque de la TURQUIE de Mustapha KEMAL ATATURK, elle est battue en brèche dans la Turquie d’ERDOGAN…. L’énumération des composantes ethniques de la Turquie, rappelées pas le Frère FRANKESKI , rappelle la nécessité de la stricte application de la LAÏCITE …Rêvons…

  • 2
    Terrasse Serge
    16 mai 2016 à 09:39 / Répondre

    Le mot décadence est cher à l’extrème droite, mais hélas, il faut bien reconnaître que la Turquie, la France, l’Orient et l’Occident connaissent une période décadente.
    Alors gémissons, mais espérons qu’elle soit de courte durée

  • 1
    JMS
    10 mai 2016 à 14:24 / Répondre

    Politique fiction…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous