Le GM de la GLDF menacé de mort sur twitter

Publié par Géplu

On sait que les pires délires circulent sur les « réseaux sociaux », et que de nombreux excités – juste cinglés ou réellement dangereux, comment le savoir – s’y défoulent.

Pierre-Marie Adam, le Grand-Maître de la Grande Loge de France vient d’en faire la triste l’expérience. Alors qu’il avait publié un tweet de soutien après l’attentat de Nice,

il a reçu ce commentaire, rapidement bloqué, mais dont nous avons pu obtenir cette copie :

vendredi 30 octobre 2020
  • 23
    Peter Gore
    3 novembre 2020 à 13:43 / Répondre

    Ancien de la GLDF, aujourd’hui à la GLNF, mon soutien est total, inconditionnel, permanent et infini à tous mes FF de par le monde car tous oeuvrent, comme ils ont toujours oeuvré, pour l’amélioration et le bonheur de l’Homme.
    Puisse un jour peut-être, ce barbare mériter le titre honorable et enviable de Monsieur.
    Mon très cher Pierre-Marie Adam, nous savons que la Grande Maîtrise expose à la haine mais aussi à l’amour. Que ce dernier te soutienne à chaque instant.

  • 16
    Alain Graesel
    1 novembre 2020 à 12:54 / Répondre

    Soutien sans réserve au TRGM de la GL, P.M. Adam, attaqué par un courageux anonyme, bien planqué sous son pseudo. Les « courageux anonymes », ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait. Merci Michel Audiard.

  • 15
    Peter Bu
    1 novembre 2020 à 11:31 / Répondre

    Poème écrit à Dachau par le Pasteur Martin Niemöller

    Quand ils sont venus chercher les communistes, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas communiste.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus chercher les juifs, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas juif.

    Quand ils sont venus chercher les catholiques, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas catholique.

    Puis ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.

  • 10
    Brumaire
    31 octobre 2020 à 19:12 / Répondre

    Je partage assez l’opinion de Yasfaloth: on donne beaucoup trop d’importance à ces histrions qui sévissent sur le réseaux dits sociaux, en fait, le déversoir de toutes les bassesses possibles.
    Lorsqu’on voit à quoi servent les facebook, twitter, et autres, on se demande où va l’humanité connectée, pendue à ses smartphones…
    Je suis assez contente, même si je me fais traiter de vieille-qui-refuse-la-modernité-, de ne pas avoir intégré ces instruments qui ne sont pour moi que des machins pour légaliser soit leur voyeurisme, soit leur exhibitionnisme, le tout sous couvert de liberté d’expression.
    Il faudra bien en arriver à réfléchir et agir contre ces dérives sociétales

    • 11
      joab's
      31 octobre 2020 à 23:47 / Répondre

      oui, l’importance que nous y donnons est déjà une réussite pour le menaceur. Il importe donc en effet de prendre distance soi-même des outils de conditionnement que peuvent devenir les reseaux sociaux.
      Mais fre comme si ils n’existaient est une rreur, un déni de réalité. Pour être efficace, il faut connaître ce qu’apportent ces technolgies et leurs conséquences bénéfiques et néfastes. Sinon, on se laisse manipuler.
      Pour ma part, qui trempe techniquement dedans depuis des années, j’affirme qu’il y a une immense naïveté très dangereuse dans la population, mais aussi déni.
      Et hélas nombre de fMs n’ont pas beaucoup plus de recul.
      Il y a pourtant de quoi utiliser efficacement ces technos, sans sombrer dans des travers de soumis… sinon nous renoncerons au « F » de FMs. Refuser de les prendre en compte… c’est une manière de se soumettre.

  • 9
    Yasfaloth
    31 octobre 2020 à 17:18 / Répondre

    Et bien moi je ne m’associerai pas à ce concert d’indignations, évidemment pas parce que je veux du mal à notre Grand Maitre, mais surtout parce que c’est donner bien trop d’importance à certains individus, manifestement déséquilibrés qui officient sur la toile en général et sur Tweeter en particulier.
    .
    J’imagine toujours dans ce genre de cas un pauvre type que la vie n’a pas forcément gâté, assez souvent impotent et au QI au raz des pâquerettes et qui ressent son petit moment de gloire en vous lisant ! A moins que ce soit évidemment un de ces mercenaires de certains partis, qui rajoute là sa petite part de chaos… et qui y, manifestement réussis.
    .
    Ce genre de menace devraient être immédiatement effacée et aucune publicité ne devrait lui être faite (et même interdite) jusqu’à l’arrestation du ou des auteurs.
    .
    Non la question qu’un maçon devrait sérieusement se poser aujourd’hui c’est celle de l’impact de plus en plus délétère de ce qu’on appelle les « réseaux sociaux » sur la vie publique… je pense qu’on en viendra forcément à un « permis de poster » mais il faudra bien des drames pour que cette idée fasse son chemin… tant, dans nos pays cette « liberté d’expression » dont on se gargarise à tout bout de champs est maintenant dévoyée, et à mon avis obsolète dans sa forme ancienne (pré-Facebook/tweeter/etc).

    • 12
      joab's
      31 octobre 2020 à 23:58 / Répondre

      @ yasfaloth ok sur l’importance … mais la bouderie ou le dédain n’est pas la solution, au contraire. S’agit-il d’un déséquilibré ou d’une action réfléchie de groupes voulant s’en prendre aux franc-maçons ? A ce stade, nous n’en savons rien, donc examinons auvec prudence et ouverture, determination.
      Il ne suffit pas de décréter que les délinquants doivent être punis, il faut réfléchir à la réplique efficace.
      Et ne pas se bercer d’illusion … non, il n’y aura jamais de « permis de poster » ! Aucune autorité n’existe ni n’existera (et probablement tant mieux) pour attribuer ces « permis ». Il faut atteindre une maturité pour que ce « nouveau monde » soit maîtrisé et tourné vers une efficacité en prenant en compte les particularités par rapport à notre monde d’autrefois. C’est largement possible et ne sera négatif que si nous en avons un usage abusif ou craintif ou naïf.

      • 17
        yasfaloth
        1 novembre 2020 à 13:39 / Répondre

        Je maintiens qu’on donne, avec le système actuel, un pouvoir exorbitant à des clampins déséquilibrés.
        .
        Moi aussi je suis tombé dans l’informatique quand j’étais ado, moi aussi j’ai vu dans l’Internet une opportunité extraordinaire, et, de fait, sans lui je ne pourrais pas exercer aujourd’hui mon métier comme je le fait. Mais je l’ai aussi vu devenir une zone de non-droit !
        .
        Quand je parle de « permis de poster » je pense surtout à deux choses : l’identification sans ambigüité de l’auteur de tous les messages, et cela tu sais que sais possible par l’intermédiaire obligatoire de certificats personnels, de chips d’identification cryptés dans les machines qui sont pour l’instant optionnels et de suivi des IP. Et la possibilité de « couper » le droit à publier sur décision judiciaire sur l’ensemble des médias accessibles à cette juridiction. Je ne pense pas que le demeuré qui a balancé ses menaces soit intéressé à les répéter sur un blog de bucherons finlandais…
        .
        Alors, bien sûr, on va hurler à la dictature, sauf que dans les (vrais) dictature tout cela existe déjà, la seule différence étant qu’on est dans la dissimulation et l’arbitraire…

        • 18
          joab's
          1 novembre 2020 à 18:57 / Répondre

          Justement, tu n’as pas compris … Personne « ne donne » quelque pouvoir à qui que ce soit.
          Par principe, l’internet est construit sur la liberté, l’anonymat, l’egalité de pouvoir de toutes les adresse IP. Un PC isolé a une adrrese IP comme le plus gros serveur mondial.
          Procédé extraordinaire égalitaire qui offre la possibilité à tout entrepreneur habile de conquérir des marchés face à des blocs établis, mais aussi à des peuples opprimmés de se faire connaître, mais aussi ,de donner accès grace à l’approche open à une informatique de réseau gratuite, donc accessible aux plus modestes et sécurisée.
          Donc, à la base, revolution extraordianire qui a rebattu les cartes des géants du numérique …
          Toute évolution est aussi observée par des rapaces à l’affut qui ont sû exploiter ces apports bénéfiques pour instaurer une autre dépendance, c’est le cas des operateurs de reseau social qui ont sû exploiter des perversités humaines : volonté de se rassembler en communautés étanches, flaterie de likes, comportements de horde, viralité.
          C’est ainsi que la propagation virale de haines est UN MARCHE ! qui est donc hors de tout critère moral. Rien de nouveau dans le fond, les rumeurs, appels à horde vengeresse, enferment communautaire et sectaire ne sont pas nouveaux. Mais les RS leur donnent un impact bien supérieur.
          Alors s’imaginer qu’il suffirait d’un coup de menton ou d’un poing sur la table est une illusion. Pour lutter, il faut justement affronter le problème dans sa réalité et non à coup d’illusions.
          Et les solutions existent, déjà operationnelles, elles ne sont pas que techniques mais de type « social engeneering ».
          Que déjà les FM cessent d’alimenter ce qu’ils condamnent et cessent de servir les operateurs de réseau, pour utiliser l’internet de base… c’est une première étape.
          dslé Geplu pour ce long com … et c’est encore qu’un approche superficielle …

          • 19
            yasfaloth
            1 novembre 2020 à 21:35 / Répondre

            Justement cet anonymat est forcément condamné car c’est la source de tous les abus, et le seul moyen de garder un peu de liberté c’est de l’abroger (c’est paradoxal mais c’est comme ça) !
            .
            Et si tu t’imagines qu’il y a la moindre égalité entre les Gafam et toi ou moi, tu es bien naïf, sans parler des agences de renseignements.
            .
            Quand au « Social Engineering » si on parle de la même chose, c’est une des méthodes favorites de tout ce que l’internet compte de voyous et aussi des agences de pays comme la Chine, la Russie ou autres modèles de démocratie… la particularité étant l’arbitraire et l’absence de contrôle par le pouvoir juridique.
            .
            Tant que le neneu moyen se sentira en sécurité derrière son vpn à balançer des menaces de morts aux gens qu’il n’aime pas ce monde partira à vau-l’au !

            • 20
              joab's
              2 novembre 2020 à 11:10 /

              Pour lutter efficacement, il faut sortir des positions peremptoires et irritations diverses comme règles de conduite.
              Par exemple s’en prendre à l’anonymat est très simpliste et du coup innefficace. C’est totalement illusoire.
              L’anonymat a des avantages pour la richesse des débats : il permet justement les débats d’idées débarassés des pollutions d’attaque à la personne . D’ailleurs comme tu le constates ici, les plus stériles en arguments veulent justement bavarder sur des personnes imaginaires et ainsi focaliser sur des querelles stupides qui vont créer un nuage de fumée autour d’un sujet où ils sont en déroute. Alors evidemment le side effect est que justement par l’anonymat, les positions peuvent être plus radicales débarassées de crainte.
              Faut-il te rappeller, sur un autre forum, l’obsession d’un participant(avocat en plus!) à divulguer l’identité, photo, adresse postale de particpants …
              Bien sûr que techniquement, il y a égalité entre toute machine sur le net ! C’est la base ! Ensuite c’est l’usage qui donne prépondérance.
              Oui, le « social engeneering » est aussi utilisé par l’ennemi.
              Il faut cesser de te bercer d’illusions. Les VPN, proxies sont et seront là et tu n’auras aucun moyen sauf à t’enfermer dans ton cocon et bouder pour les empécher.
              Dans les faits, on sait faire pour faire tomber des réseaux de pirates … Mais c’est affaire de travail persévérant(j’en sais quelque chose), pas d’incantations.

            • 21
              yasfaloth
              2 novembre 2020 à 11:33 /

              Bah toi non plus tu ne m’as pas compris :
              .
              Quand je parle d’anonymat je parle d’anonymat vis à vis des autorités justicières, c’est à dire que pour qu’un message puisse être publié, où que ce soit, il faudrait qu’il soit soit « marqué » de façon univoque, et qu’il permette à tout coup de remonter immédiatement et facilement en cas d’enquête à son expéditeur et au dispositif qui l’a émis.
              .
              Je ne parle bien entendu pas de l’anonymat « public » qui lui est la condition d’une parole franche, et même parfois un impératif de sécurité personnelle ou de discrétion sans lequel je ne m’exprimerait pas ici par exemple !
              .
              C’est déjà possible en fait, mais restreint aux services de renseignement, à des dispositifs d’enquêtes lourds et surtout il n’y a pas de blocage si l’ID de l’émetteur à été bannie par le pouvoir judiciaire. Le bannissement par IP étant, de nos jours, une vaste blague !

            • 22
              joab's
              2 novembre 2020 à 12:55 /

              La capacité à remonter à l’emetteur existe directement, y compris mainteant sur le darkweb, mais evidemment les pirates contre attaquent. C’est une lutte sans fin.
              Mais allons au delà d’une émotion de bon aloi. Il pourrait se trouver des situations où NOUS serons en quête de solutions non tracables pour organiser des reseaux de resistance par exemple. Même si nous sommes convaincus que NOUS sommes des gentils … il en est de même en terme de conviction de ceux qui menacent votre gM. … et surtout un humain, un frère !
              Pour donner un exemple simple de social-engeneering de contre-attaque, éventé maintenant, c’est pourquoi je peux en parler, le honeypot, un site piégé qui attirera la cible visée.
              Lorsque je parle d’immaturité des FM sur le sujet, c’est à propos de postures qui se limitent à être agacées, yakas, etc.
              On peut par exemple s’interroger au delà du trait d’humour sur l’initiation à distance dans la cuisine … et réfléchir de même aux degrés acquis « par communication » , comme on dit pudiquement … La cuisine et un skpe font l’affaire dans ce cas là, non ?

  • 8
    Emanuel
    31 octobre 2020 à 15:44 / Répondre

    A ce que je vois nous sommes au moins 3 à avoir quitté la GLDF à cause de sa gouvernance.

  • 7
    Laurent
    31 octobre 2020 à 15:33 / Répondre

    A cet « inconnu » j’aimerais lui demander si une vierge noire lui serait aussi insupportable…
    A lire un tel message, on peut s’inquiéter de ce que le nigredo ait mal tourné chez son auteur. L’essentiel semble perdu.

  • 6
    ERGIEF
    31 octobre 2020 à 14:15 / Répondre

    Comme Asterix, je suis un ancien de la GLDF aujourd’hui accueilli par une autre obédience. PMA est pour une certaine part à l’origine de mon départ, il y a quelques années alors qu’il n’était pas encore GM. Je dirai pour faire simple qu’il m’a, en compagnie d’autres frères, laissé tomber après nous avoir utilisés. J’ai assez peu d’estime pour cet arriviste mais il demeure mon frère.
    Je le soutiens donc sans réserves dans cette sale affaire. D’autant que ces messages menaçants et diffamatoires proviennent manifestement de minus habens.

  • 5
    Nestor Makhno
    31 octobre 2020 à 11:53 / Répondre

    J’espère qu’une plainte a été déposée et que l’auteur sera rapidement identifié, la technique le permet !

  • 4
    yonnel ghernaouti, YG
    31 octobre 2020 à 11:47 / Répondre

    J’espère qu’un signalement a été fait pour ce contenu à la Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements (PHAROS).

  • 3
    Alain-Jacques Lacot
    31 octobre 2020 à 10:59 / Répondre

    SOUTIEN TOTAL et INCONDITIONNEL au GM.
    Il appartient plus que jamais aux FF et SS d’être DEBOUT et d’AGIR pour ;
    – que la justice oeuvre réellement pour protéger la sécurité des citoyens français,
    – assurer une meilleure formation aux principes et valeurs républicains (retour aux « Hussards noirs de la République),
    – en finir avec le clientélisme communautariste de certains élus,
    – n’avoir plus aucune tolérance pour celles et ceux qui, sur les parvis de nos temples et parfois sur les colonnes, propagent des théories qui sont le terreau du terrorisme.
    L’islamo-fascisme et ses « idiots utiles » complaisants gangrènent toute notre société (associations diverses, clubs sportifs, syndicats, entreprises , etc…)
    Il est l’heure de concrètement répandre à l’extérieur, les vérités acquises dans le Temple.

    • 13
      Idriss
      1 novembre 2020 à 01:11 / Répondre

      Même sur un sujet comme içi qui n’a rien à voir avec l’islam eh ben c’est quand même la faute à l’islam…

      le gars est islamo-skinhead cette fois ci 🙂

      Quand aux vérités du temple vers l’extérieur je trouve que c’est une bonne chose parce que de mon coté je fais la même chose, dans un but de construire des ponts plutôt que des murs, je partage mes découvertes sur tout ce qui lie la franc-maçonnerie à l’islam avec mes amis musulmans et ils tombent de très haut croyez moi…

    • 14
      joab's
      1 novembre 2020 à 10:45 / Répondre

      @3 Ce que vous proférez là … des « vérité acquises dans le temple  » ??? drôle de « temple » que le votre. Ne serait-ce pas plutôt la consommation abusive de propagandes populistes sur des réseaux sociaux ?
      @13, hélas une certaine franc-maçonnerie (souvent religio-sectaire mais pas seulement) construit des murs entre les franc-maçons qui seraient unis sans ces actions … puis des « ponts » pour passer au dessus des murs qu’elle a construit.
      Nous devrions « faire le ménage » en FM de ces dérives …

  • 2
    Astérix
    31 octobre 2020 à 10:27 / Répondre

    Je connais un peu P.M.A.. Je l’ai même contredit lors d’un congrès régional lorsque la GLDF se sentait en situation d’obtenir la régularité de la GLUA au lieu et place de la GLNF, j’ai quitté la GLDF pour une autre obédience depuis.
    Mais s’attaquer à la personne d’un F:. et non a ses idées m’est insupportable. Les réseaux sociaux pullulent d’insultes, d’anathèmes et d’incitation à la haine a l’encontre de ceux qui ne se soumettraient pas à leur idéologie alors que nous savons que la vérité n’existe que dans la tête de quelques illuminés. Seule la recherche de la justice de manière dialectique est une vérité et ce tant qu’elle ne tombe pas dans le piège de la tautologie
    Courage à P.M.A. et vive la liberté de penser et d’expression.

  • 1
    L'oeil ouvert
    30 octobre 2020 à 19:50 / Répondre

    Décidément, la liberté est bien mal en point.
    Tout notre soutien au Grand Maître de la GLDF.
    Et plus encore en cette triste période où les activités maçonniques sont interrompues.
    Nos pensées les plus fraternelles vont vers lui, ainsi que vers les Soeurs et les Frères qui cultivent un idéal de tolérance et de raison.
    En espérant que la lumière finira par éclairer le chemin de ceux qui se complaisent dans l’obscurité et la bêtise.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif