Le ‘monsieur Afrique’ de la GLNF

Publié par Jiri Pragman

La Lettre du Continent d’avril 2013 (n°656) mentionne Claude Dohou dans sa rubrique Who’s Who. Celui-ci aurait été confirmé par Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française comme le « monsieur Afrique » de cette obédience. Il est décrit comme proche des 2 derniers Grands Maître et ce possesseur d’un passeport diplomatique aurait officié comme missi dominci de la GLNF auprès de plusieurs palais africains. Il aurait aussi été le conseiller spirituel (!) de plusieurs ministres de Pascal Lissouba, ancien président du Congo.

jeudi 18 avril 2013
  • 9
    Gustave-Alexandre
    21 avril 2013 à 09:46 / Répondre

    Se dire « Frères » et soutenir des dictateurs Africains et se remplir les poches en passant en recevant leurs cadeaux imbibés de sang de leurs peuples, est-ce compatibles ? Je croyais naïvement qu’il n’y avait qu’à l’Elysée où l’on trouvait des « Monsieurs-Afrique » ! Hélas, non. Les « Frères » aussi ont besoin de pions en Afrique. Si au moins cela pouvait tenir compte des aspirations primaires des populations….

  • 8
    François wajada
    21 avril 2013 à 08:51 / Répondre

    pardonnez-moi, tous, mais… vous n’aviez pas compris ?????

  • 7
    Iphraim
    20 avril 2013 à 11:20 / Répondre

    @mister zotis
    Si la France Afrique a prospéré, si les grands démocrates africains ont pu continuer à acheter des hotels particuliers et des voitures de luxe à Paris entre deux visites à Pisan et que tu trouves ça bien et normal, c’est que nous n’avons pas la même conception de ce que la FM pourrait apporter à l’Afrique.

  • 6
    Rip Van Winkle
    20 avril 2013 à 07:54 / Répondre

    On prend les mêmes et on recommence !

    Notons quand même que si le « gourou » vaudouesque béninois Dohou conserve son rang de ministre de Denis Sassou Nguesso, il se murmure qu’il aurait mis en veilleuse ses activités de trafiquant d’armes en Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina, C.I.) que certains Frères mal attentionnés lui prêtent…

    A la GLNF, le faux frère Dohou traîne une réputation des plus sulfureuses et douteuse, qui ne parait pas imméritée…

    Voilà la parfaite illustration du slogan de campagne du G.M. JPS : »Le changement dans la continuité, c’est maintenant ! ».

  • 5
    gagevapi
    19 avril 2013 à 21:30 / Répondre

    De toute façon, nos amis africains n’ont vraiment plus besoin de nous pour faire ce bon il leur semble, en dispute et surtout en amitié. Leurs derniers Rehframs réunissaient libéraux et « réguliers » (oui, oui, au pluriel)… alors certains commentaires ici sont en retard d’une décolonisation !

    Pour ce qui est de madame et monsieur afrique, évidemment, chaque obédience, et pas seulement française, a ses personnalités désignés pour les échanges inter-obédientiels (et vice-versa), car pour ce qui est des inter-loges … cela se fait tout seul 🙂

  • 4
    Mister Zotis
    19 avril 2013 à 09:18 / Répondre

    @Iphraim/Jacques : Personnellement c’est ce genre de commentaires que je trouve simplistes.

    La GLNF essème en Afrique oulàlà néocolonialisme, france afrique etc……commentaires de Frères qui sont malgrès tout forcément issus d’une GL ou GO ayant de la même manière des ramifications en Afrique….(GO, GLSTO, DH, etc)
    Et c’est pourtant bien normal que la maçonnerie soit présenten en Afrique. A tout le moins ça nous permet de maçonner en langue française plutôt qu’anglaise sur ce continent !!!!!!!!

    Quant au fait pour une Grande Loge Africaine de désigner comme TRGM son Président…..je rappellerai que les Grandes Loges régulière d’Afrique sont souveraines de leurs Grande Loge Mère.
    D’ailleurs si le fait pour un dictateur d’être FM permet un tant soit peu de le canaliser…..même un tout petit peu…eh bien pourquoi pas?
    Mais pour arriver à raisonner ainsi il faut savoir faire prévaloir le fond à l’image que l’on veut donner de soit…

    Que la GLNF ait un monsieur Afrique…..montre que les Français ne laissent pas tomber ce continent. (mais non c’est pour l’exploiter diront ceux qui ont la critique facile). J’espère que les autres obédiences ont aussi un monsieur Afrique !!!! La nature au horreur du vide.

    Raisonner dans l’absolu est le moyen parfait de critiquer sans avoir à regarder en soi.

    (…)

  • 3
    jacques
    19 avril 2013 à 09:07 / Répondre

    on prend les mêmes et on recommence !!!!vraiment la pourriture de cette obédience continue a infecter ,il aurait mieux valu quelle disparaisse une bonne fois du paysage maçonnique!!!

  • 2
    JMS
    18 avril 2013 à 23:25 / Répondre

    Il faut que tout change pour que rien ne change…

  • 1
    Iphraim
    18 avril 2013 à 22:48 / Répondre

    La GLNF reste la GLNF: mêms structures, mêmes hommes et un peu de propagande simpliste pour faire croire que Stifani était le seul responsable de la honteuse crise des trois dernières années.Et pour l’Afrique, c’est comme avant on reçoit les dicateurs grands maîtres amis, qui nous font plein de cadeaux, la vie continue quoi…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif